Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Les APE: Craintes à propos de la clause de la NPF
Décembre 2019
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 10 mai 2012

Les APE: Craintes à propos de la clause de la NPF

Aux débats sur les négociations autour de l’APE avec la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) s’ajoute l’exigence de l’Union européenne d’une clause de la nation la plus favorisée (NPF) aux accords. Le quotidien East African indique que l’Union vise à empêcher le bloc de conclure des accords avec les économies émergentes, en particulier avec la Chine et l’Inde puisque cela requérait que l’extension de l’EAC à l’UE lui garantisse les même préférences que celles accordées aux parties tierces.  
Les parties prenantes de l’EAC ont déclaré que la clause pourrait sévèrement affaiblir le commerce Sud-Sud. James Ndahiro, le délégué rwandais auprès de l’Assemblée législative de l’Afrique de l’Est a récemment affirmé que la clause NPF devrait être supprimée ou modifiée afin de restreindre son application aux accords avec les économies plus développées.   
Outre M. Ndahiro, il y a ceux qui prétendent que cette clause empêchera la coopération Sud-Sud puisque l’UE en est probablement le premier bénéficiaire en matière de commerce.  Les parlementaires ont dès lors appelé l’EAC à garder une position commune afin de faire en sorte qu’aucun membre de l’EAC ne signe individuellement l’APE indépendamment des autres pays de la communauté.

Source: The East African