Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Négociations entre le Kenya et l’UE sur les restrictions aux exportations
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 04 avril 2013

Négociations entre le Kenya et l’UE sur les restrictions aux exportations

Le gouvernement kenyan négocie actuellement avec l’UE sur les restrictions aux exportations de produits horticoles des pays d’Afrique de l’Est vers les marchés européens, après que l’UE a placé le Kenya sur la liste des pays soumis à 10 % de contrôles additionnels de niveaux résiduels maximum sur les exportations d’haricots et de pois en cosses, a déclaré Romano Kiome, secrétaire permanent du ministère kenyan de l’agriculture.
Il a expliqué que le Kenya faisait pression pour être retiré de la liste, ajoutant que le pays a maintenu une politique stricte en matière de sécurité alimentaire, et ce pour toutes ses exportations.
Le 4 décembre 2012, la DG Santé et consommateurs de l’UE a décidé de revoir l’Annexe 1 du règlement 669/2009 afin d’accroître les niveaux de contrôles pour une variété de produits issus de différents pays, y compris les haricots et les pois en cosses du Kenya. Ces règles font partie des nouvelles procédures obligatoires de conformité en vigueur depuis le début de l’année (2013) et sont introduites à un niveau de 10 % pour l’ensemble des exportations kenyanes de haricots verts, de pois mange-tout, de haricots d’Espagne, de haricots plats et de pois antaques vers le marché européen.

Selon ces procédures de conformité strictes, les exportateurs vers l’UE devront compléter un document commun d’entrée qui devra être vérifié par les autorités afin de confirmer le respect de tous les contrôles de sécurité en matière d'éléments nocifs tels que les aflatoxines, les résidus de pesticides et les métaux comme le plomb.

Source : nzweek.com