Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
UE : Progrès vers la finalisation des APE avec la CEDEAO
Août 2019
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 11 avril 2013

UE : Progrès vers la finalisation des APE avec la CEDEAO

Le lundi 8 avril dernier, prenant la parole à l’occasion de la 9e réunion de coordination annuelle de la CEDEAO-partenaires de développement à Abuja, le chef de la délégation de l’Union européenne (UE) auprès du Nigéria, David MacRae, a déclaré que des progrès énormes avaient été obtenus vers la finalisation de l’accord de partenariat économique (APE) avec la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
Cette réunion de coordination visait à permettre à l’UE de discuter des progrès à ce jour et d’explorer les perspectives d’avenir afin de mieux aligner le soutien actuel et futur de l’UE et des autres partenaires de développement sur les besoins de la région.
À cette occasion, MacRae a insisté sur la nécessité pour les États membres de la CEDEAO de mettre en œuvre les protocoles et les engagements d’intégration économique et de développer des mécanismes d’amélioration du suivi des résultats, d'évaluation et de rapport de la mise en œuvre des politiques régionales au niveau national, ajoutant que l’adoption formelle du tarif extérieur commun (TEC) faciliterait la conclusion de l'APE avec l'UE.
Le représentant spécial du Secrétaire-général de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest, Said Djinnit, a déclaré que la stabilité à long terme de la sous-région ne pouvait être atteinte qu'en améliorant la gouvernance démocratique et économique et l'intégration régionale. Il a ajouté qu’un accent particulier devrait être mis sur la création d’opportunités économiques pour les plus vulnérables, notamment les femmes et les jeunes, afin d'ouvrir la voie à une paix, une cohésion sociale et une stabilité durables en Afrique de l'Ouest.

Source : AllAfrica