Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Adaptation au changement climatique : Réduction du financement
Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mercredi, 17 avril 2013

Adaptation au changement climatique : Réduction du financement

Au niveau mondial, le financement destiné aux programmes principalement orientés sur l’adaptation des pays en développement aux effets du changement climatique est passé de 3,1 milliards de dollars en 2010 à 1,8 milliard de dollars en 2011. Ces chiffres sont contenus dans le dernier rapport sur les niveaux mondiaux des dépenses destinées à l’aide au développement de l’Organisation de coopération et développement économiques (OCDE), publié le 3 avril.
Bien que l’OCDE n’ait pas encore publié les chiffres du financement climatique pour 2012, une étude d’Oxfam suggère que les niveaux de financement public dans le domaine du changement climatique ne se sont pas améliorés l’an dernier.
Les fonds publics européens sont passés de 1,4 milliard d’euros en 2010 à 619 millions d’euros en 2011 (soit une chute de 55 %).
En 2009, lors des négociations de Copenhague, les pays développés se sont engagés à équilibrer le financement climatique entre les programmes d’adaptation et d’atténuation des émissions. Cependant, l’analyse d’Oxfam a démontré que 21 % à peine des fonds disponibles au niveau mondial ont été investis dans l’adaptation.
Au niveau européen, le Financement à mise en œuvre rapide (engagement collectif pour des fonds, lancé après la conférence de Copenhague) a fait un peu mieux avec 30 % attribués à l’adaptation entre 2010 et 2012, ce qui est néanmoins loin de l’équilibre. De plus, les données de l’OCDE indiquent que le financement européen principalement destiné à l’atténuation a diminué de plus de moitié en 2011.
Selon Oxfam, la période 2013-2015 s’avérera cruciale pour que le financement climatique produise des résultats concrets, un échec pouvant mettre en péril un accord climatique mondial en 2015. Par conséquent, l’ONG suggère que les négociations des Nations Unies (CdP 19) prévues en décembre en Pologne comprennent trois objectifs principaux, à savoir : établir un objectif pour le financement climatique public pour la période 2013-2015 et à l’horizon 2020 ; engager des fonds pour le Fonds vert pour le climat à la fin de la CdP 19 au plus tard, et octroyer à l’adaptation au moins 50 % de la totalité du financement climatique public entre aujourd’hui et 2020.

Source : oxfameu.blogactiv.eu