Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Le Royaume-Uni menace les entreprises avec des quotas de femmes
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 19 avril 2013

Le Royaume-Uni menace les entreprises avec des quotas de femmes

Le gouvernement britannique a prévenu qu’il pourrait cesser de s’opposer à un projet controversé de l’UE qui vise à introduire des quotas de femmes au sein de conseils d’administration si les entreprises de Grande-Bretagne ne nommaient pas volontairement ces dernières.
Cette décision pourrait relancer la proposition de quotas de femmes présentée en novembre 2012 par Viviane Reding, la commissaire européenne en charge de la justice, et vivement critiquée par la Grande-Bretagne.
« Les entreprises ne devraient se faire aucune illusion : le gouvernement du [Royaume-Uni] adoptera des mesures plus fermes si nécessaires », a déclaré Vince Cable, le ministre britannique des entreprises, au quotidien Standard le 10 avril. « Les quotas constituent toujours une possibilité réelle si nous n'atteignons pas l'objectif [du Royaume-Uni] de 25 % », a-t-il ajouté.
La mise en garde survient dans le sillage d'un rapport également publié la semaine dernière, qui indique que le rythme des nominations de femmes dans des conseils britanniques d'administration ralentit.
Publié par la Cranfield School of Management, le rapport révèle qu'au cours du second semestre de l'année dernière, le nombre de femmes nommées dans les conseils des 100 plus grandes entreprises britanniques cotées en Bourse a chuté de 44 à 26 %. Celui des 250 plus grandes entreprises suivantes a également baissé de 36 à 29 %.
En novembre 2012, la Commission européenne a proposé une législation sur un quota de genre de 40 %, qui s'appliquerait aux entreprises cotées en bourse dans les 27 États membres.
En juin 2013 la Commission européenne examinera les résultats de la consultation sur la proposition et présentera des mesures appropriées.

Source : Euractiv

Tags: