Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Recherche : l’aide au développement aux pays à revenus moyens
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 24 mai 2013

Recherche : l’aide au développement aux pays à revenus moyens

L’approche de « différenciation » proposée par l’UE aboutira à des coupes dans l’aide bilatérale sous forme de subventions pour 17 pays à revenu intermédiaire supérieur (PRIS) et deux pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure (PRII) à compter de 2014. Ces pays n’auront plus droit qu’aux fonds de programmes thématiques et régionaux.
Cette politique devrait bouleverser la dynamique du développement international et de la coopération en altérant le volume des fonds, leurs modalités et les secteurs concernés.
L’Afrique du Sud est tout particulièrement concernée par ce changement. La Commission avait initialement proposé que le pays soit exempté de la politique de différenciation. Cependant, une majorité des États membres font pression par le biais du Conseil des ministres pour que l’Afrique du Sud soit incluse dans la politique et perde dès lors son budget d’aide bilatérale sous forme de subventions. Dans l’intervalle, le Parlement européen a maintenu l’Afrique du Sud sur la liste des pays admissibles.
L’Overseas Development Institute (ODI) – groupe de réflexion britannique travaillant sur les questions de développement international et d’aide humanitaire – a récemment publié un document proposant de concentrer la discussion sur ces points au niveau de l’étude de cas, à travers une analyse spécifique de l’Afrique du Sud. La méthodologie inclut 37 interviews et deux tables rondes privées avec des intervenants clés du gouvernement sud-africain, de l’UE, d’autres donateurs appartenant au Development Assistance Committee (DAC) du pays, des acteurs non étatiques et des universitaires. Ces événements se sont déroulés en Afrique du Sud et à Bruxelles entre novembre 2012 et mars 2013.


Source: ODI