Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Fonds d’investissement ACP de la BEI: €3,4 milliards en dix ans

Imprimer

Jeudi, 18 juillet 2013

Fonds d’investissement ACP de la BEI: €3,4 milliards en dix ans

En 2013, le Fonds d’investissement ACP de la Banque européenne d’investissement (BEI) célèbre ses dix ans d’existence. Depuis 2003, 3,4 milliards d’euros ont été prêtés à 205 projets dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et aux Pays et territoires d’outre-mer de l’UE (PTOM) – principalement pour le développement du secteur privé. Cette année (2013), l’UE a accepté de mettre à disposition 500 millions d’euros supplémentaires pour le Fonds.
Le Fonds d’investissement ACP (FI) a été créé dans le cadre de l’Accord de Cotonou, avec pour objectif premier le développement du secteur privé. C’est un instrument anti-risque de fonds de roulement sur 20 ans (quand les fonds sont remboursés, ils sont réutilisés pour de nouvelles opérations). Environ 85% des financements des dix dernières années ont été destinés à des projets du secteur privé, les 15% restants ont été attribués au développement d’infrastructures. Les activités dans le cadre du Fonds ont comme objectif final la réduction de la pauvreté, et la stimulation de la croissance durable, en lien avec le « Programme pour le changement » de la Commission européenne. L’idée sous-jacente est que le secteur privé joue un rôle crucial dans le développement et la croissance économique, étant donné que 90% des emplois de la région ACP sont créés au sein d’entreprises privées.
Le Fonds offre généralement un financement à long terme, avec des conditions basées sur le marché (les taux d’intérêt ne sont généralement pas subventionnés) – ce qui garantit que la BEI n’exclut pas les autres institutions de financement (locales). Les projets votés doivent remplir les objectifs dans le cadre de l’Accord de Cotonou, et également assurer certaines normes environnementales et sociales (la contribution à la communauté locale représente un aspect important).


2013 marque également les 50 ans d’existence de la Banque européenne d’investissement (BEI) – la banque de prêts à long terme de l’UE. La banque finance des projets d’investissement dans les régions ACP et PTOM, dans le cadre de l’Accord de partenariat ACP-CE (l’Accord de Cotonou) et de la décision de l’association outre-mer. Les prêts aux pays ACP et PTOM correspondent à 10 pour cent de ses activités. Le financement est fourni par les Fonds de développement européen, les budgets des États membres de l’UE et également des propres ressources de la BEI.


Cependant, à l’occasion de la célébration de la BEI, le Président du comité des ambassadeurs ACP Samuel Outlule (du Botswana) a souligné le coût élevé de l’accès aux fonds de la BEI et a appelé à une présence plus forte de la BEI – par exemple dans le Pacifique, où les fonds ont été particulièrement lents à être déboursés.
De plus, le secrétaire général ACP Alhaji Muhammad Mumuni a répété le besoin de réviser le montant des prêts accordés aux 79 membres du groupe ACP. Une étude récente aurait estimé que le manque de financement pour l’infrastructure et le financement commercial en Afrique subsaharienne s’élèverait à plus de 250 milliards d’euros chaque année. Le secrétaire général a déclaré : « Il est clair que nous devons identifier et mobiliser plus de ressources si nous voulons atteindre la croissance et le développement que nous avons prévu pour le groupe ACP ».

Source: BEI, groupe ACP