Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
L’UE: Banques de développement à stimuler l’investissement privé
Octobre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 05 septembre 2013

L’UE: Banques de développement à stimuler l’investissement privé

Selon les informations d’Euractiv France, la Commission européenne cherche à intensifier la collaboration public-privé à travers l’implication accrue de banques de développement telles que la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), afin de maintenir sa position de principal pourvoyeur d’aide au développement. Mais des réformes sur le terrain de la gouvernance s’imposent.
La Commission et les Banques pourraient financer ensemble de grands projets d’investissement dans les domaines de l’énergie et des transports, ce qui permettrait à l’UE d’exercer un plus grand impact sans surcroît de dépenses. Cette technique de « liaison » permet un décaissement plus rapide des fonds européens, procédure notoirement lente. Les banques présentent le projet à la Commission et aux pays qui prennent la décision finale.
En décembre 2012, une plateforme européenne réunissant la Commission, les États membres et des institutions financières européennes a été créée en vue d’une étude de faisabilité sur l’amélioration du financement. Cette étude a conclu que les procédures de sélection et le suivi des opérations devraient être plus efficaces et transparents. L’organisation de ces facilités d’investissement ne donne pas entière satisfaction, en raison du grand nombre d’institutions financières qui leurs sont associées, d’après l’étude citée par Euractiv.
À l’heure actuelle, les procédures varient selon l’organisation sélectionnée. C’est pourquoi de nouveaux critères d’évaluation des projets et des normes de gouvernance communes définies par la plateforme devraient être appliqués à toutes les institutions financières à compter de 2014.

Source : EurActiv.fr