Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Le groupe d’éminentes personnalités se rassemble pour discuter de l’avenir des pays ACP
Décembre 2019
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mercredi, 16 octobre 2013

Le groupe d’éminentes personnalités se rassemble pour discuter de l’avenir des pays ACP

Des délégués et des hauts responsables juridiques des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) entament une série de réunions et de conférences cet automne. L’objectif de ces réunions à venir est de définir les perspectives d’avenir des États du groupe ACP et leur relation avec l’Union européenne (UE). Étant donné que l’accord actuel entre les pays ACP et l’UE prend fin en 2020, le groupe ACP a la possibilité de réévaluer sa relation avec l’UE au moment où se présente l’occasion de forger un nouvel accord. Le vice-président du Groupe d’éminentes personnalités (GEP) – l’ancien président de la République Dominicaine, Leonel Fernandes – souhaite que les pays ACP s’intègrent davantage dans l’économie mondiale et se concentrent sur le développement de leurs pays.

Le GEP collabore avec les représentants des États membres de l’Union européenne (UE) ainsi qu’avec des représentants du groupe des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) – dirigé par l’ancien président du Nigéria, Chief Olusegun Obasanjo – afin de déterminer les objectifs de la relation entre les différents groupes. Les réunions du GEP devraient soumettre un rapport final aux chefs d’États et de gouvernement ACP en décembre 2014.

L’ACP est la plus grande association d’États en développement au niveau mondial, avec la prochaine accession du Soudan du Sud qui portera le nombre de ses membres à 80. Les pays ACP bénéficient d’un partenariat unique avec l’UE, qui couvre le financement et la coopération au développement ainsi que le commerce et le dialogue politique. Cet accord-cadre prendra fin en 2020, après une dernière révision en 2015. L’UE est le second plus grand donateur pour le Pacifique et représente une source significative d’aide au développement et d'opportunités commerciales.

Source : Secrétariat ACP