Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Le COMESA reçoit 73 millions d’euros pour soutenir les interventions liées au changement climatique
Août 2019
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Lundi, 21 octobre 2013

Le COMESA reçoit 73 millions d’euros pour soutenir les interventions liées au changement climatique

L’Initiative pour le Climat du Marché commun de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique australe (COMESA) a annoncé qu’elle avait reçu 73 millions d’euros de la part de partenaires de développement – l’Union européenne ainsi que les gouvernement de la Norvège et du Royaume-Uni – afin de soutenir l’adaptation au changement climatique dans la région et l’atténuation des risques associés, et notamment afin de tester la capacité de résistance au changement climatique du Programme Détaillé de Développement de l'Agriculture Africaine (PDDAA) dans la région.
Annoncé lors de la réunion de validation du Compact du PDDAA régional, qui s’est tenue en septembre 2013 à Lusaka (Zambie), les fonds seront mis à disposition par le biais de deux fenêtres de financement. La première tranche devra être utilisée pour soutenir les interventions menées par le gouvernement et les ressources seront transférées via la FAO. La deuxième tranche de financement sera mise à disposition pour des projets mis en œuvre par la société civile ou le secteur privé.
Le coordinateur pour le changement climatique du COMESA, Chikakula Miti, a déclaré que l’initiative pour le changement climatique du COMESA coopérait avec des agriculteurs de la région afin de faire adopter des pratiques agricoles adaptées au climat, et ce avec deux objectifs : faire face au changement climatique et réduire les émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement de la planète ; le tout dans le but de parvenir à la sécurité alimentaire au niveau national et d’atteindre les objectifs de développement.
M. Miti a ajouté que l’Union européenne (UE) avait fourni 4 millions d’euros et le Département pour le développement international (DfID, R-U) 38 millions de livres sterling, tandis que la Norvège avait signé une convention de subvention d’une valeur de 20 millions de dollars américains avec le COMESA.
Les États membres du COMESA sont : le Burundi, les Comores, la République démocratique du Congo, le Djibouti, l’Égypte, l’Érythrée, l’Éthiopie, le Kenya, la Libye, les Seychelles, Madagascar, le Malawi, Maurice, le Rwanda, le Soudan, le Swaziland, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe.

Source : COMESA