Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Le Conseil parvient à un accord politique sur les opportunités de pêche
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 23 janvier 2014

Le Conseil parvient à un accord politique sur les opportunités de pêche

Lors du dernier Conseil agriculture et pêche le 17 décembre 2013, les ministres sont à l'unanimité parvenus à un accord politique sur les opportunités de pêche pour certaines réserves halieutiques et groupes de réserves disponibles l'an prochain dans les eaux de l'UE et pour les navires de l'UE dans certaines eaux hors UE, sur la base d'un compromis conclu par la présidence en accord avec la Commission européenne et en tenant compte de certaines remarques/préoccupations des États membres de l’UE. Rompant avec les habituels conseils nocturnes, la présidence lituanienne est parvenue à l’accord susmentionné en un temps record.
L’accord a permis de déterminer l’effort de pêche, les prises totales autorisées et l’allocation de quotas entre les États de pêche dans les eaux de l'UE et internationales en 2014.
« Au terme de deux jours de discussions intensives, nous sommes parvenus à un compromis équilibré permettant à une série de réserves d’atteindre des rendements durables maximums en 2015 en garantissant l’utilisation durable des ressources halieutiques et la vitalité des pêcheries », a noté le ministre lituanien de l’agriculture, le prof. Vigilijus Jukna.
À la différence de 2012 et de 2013, cette année un document unique a été présenté pour les opportunités de pêche dont l'UE est la seule à décider et pour les opportunités de pêche déterminées sur la base des décisions prises dans le cadre de négociations bilatérales ou multilatérales. La nouvelle politique commune en matière de pêche entrera en vigueur le 1er janvier 2014. Il s’agira d’une année importante pour les États membres, qui se préparent à la future obligation de débarquement, laquelle, une fois en vigueur, mettra un terme aux rejets dans les eaux de l’UE.
Lors de la session du Conseil, une proposition de règlement du Conseil a également été adoptée. Celle-ci fixe les opportunités de pêche pour les principales réserves halieutiques – turbot et hareng – en Mer Noire en 2014. Deux États membres, la Bulgarie et la Roumanie, sont concernés. La Commission a proposé de réduire le quota de turbot de 15 %, pour atteindre 74 tonnes, et de maintenir celui de hareng à 11,475 tonnes. Au final, les ministres de la pêche du Conseil ont consenti à maintenir les quotas des deux réserves au niveau de 2013, la présidence ayant proposé les projets de déclarations du Conseil, de la Commission, de la Bulgarie et de la Roumanie.


Source : Présidence lituanienne du Conseil de l’UE