Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Réinsertion de Madagascar à la 11ème FED
Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mercredi, 30 avril 2014

Réinsertion de Madagascar à la 11ème FED

L’Union européenne à lancé un signal fort quant à sa volonté d’appuyer Madagascar par le biais du 11è FED (Fonds Européen pour le Développement) dès le retour à l’ordre constitutionnel.  Madagascar fait partie des 34 pays dans le monde où existe un très important problème de nutrition des enfants. Cependant, la résolution apportée par la 11ème FED fera de l’agriculture, l’élevage et la pêche des secteurs focaux. En effet, ce 11ème FED traitera les aspects suivants: l’agriculture durable, la malnutrition, la croissance agricole incluse et la résilience des populations vulnérables. D’ailleurs, 3 experts de l’UE étaient en mission à Madagascar du 03 au 13 avril 2014 pour l’assister à la formulation de son Programme Indicateur Régional (PIR) du 11ème FED au niveau de la COI. De même, un groupe de consultants travaillant dans le domaine de la nutrition et la sécurité alimentaire a également effectué une mission à Madagascar du 14 au 17 avril 2014 pour définir les projets susceptibles d’être mis en œuvre dans ce domaine dans le cadre de la prévision de la programmation du 11ème FED au niveau de la SADC. D’où la  liste des actions et projets prioritaires suivante (i) l’aide au développement du commerce dans la COI afin de rendre Madagascar comme  grenier régional pour approvisionner les îles voisines de l’Indianocéanie en divers produits Agricoles ; (ii) le financement dans les infrastructures en vue de développer voire diversifier les exportations des produits Agricoles vers le marché tripartite COMESA & SADC & CEA et de l’Union Européenne ; (iii)le financement des projets prioritaires interrégionaux dont les actions visent à poursuivre et à renforcer la mise en conformité aux normes sanitaires internationales des entreprises agroalimentaires. En termes de financement, le commissaire au Développement de l’UE, Andris Pielbalgs, a annoncé que l’aide au développement de l’UE à la région de l’Afrique Australe, l’Afrique Orientale et l’Océan Indien (SA-EA-IO) pour la période 2014-2020 s’élèvera à près de 8 milliards d’euros, dont 6,65 milliards d’euros pour les programmations nationales et 1,33 milliard d’euros pour la programmation régionale. Madagascar pourrait ainsi en tirer profit.
Source: matin.mg