Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Zimbabwe : la BEI va reprendre son appui au secteur privé
Décembre 2018
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Lundi, 16 juin 2014

Zimbabwe : la BEI va reprendre son appui au secteur privé

Selon l’agence Reuters, la Banque européenne d'investissement (BEI) envisage de reprendre l’octroi de prêts au secteur privé du Zimbabwe.
«La banque ne  prêtera pas directement au gouvernement jusqu'à ce qu’un accord sur des arriérés de remboursement d’un montant 300 millions d'euros soit trouvé», a déclaré Diederick Zambon, le directeur général de la BEI pour la région Afrique, Caraïbes et Pacifique.
M. Zambon a également précisé que des représentants de la BEI européenne vont discuter avec les banques et les entreprises zimbabwéennes afin de comprendre leurs besoins financiers. Ces mêmes représentants de la BEI vont aussi discuter avec le ministre des Finances zimbabwéen des modalités de paiement des arriérés de remboursement de crédits.«Nous  voyons notre rôle que notre rôle se résume pour le moment à soutenir le secteur privé», a dit M. Zambon.  
Les rapports entre Mugabe et l’Union européenne (UE) se sont améliorées ces dernières années.  L’UE a levé partiellement en février les sanctions imposées en 2002 contre le régime de Mugabe sur fond d’accusations de violations des droits de l’Homme et de fraude électorale.
La levée des sanctions s’applique à 51 personnes. Ils restent 112 personnes sanctionnées, dont Mugabe et sa femme ainsi que onze sociétés soupçonnées d’être «impliquées ou associées à des politiques ou des activités qui portent atteinte aux droits de l’homme, la démocratie et la primauté du droit».

Source: Agence Ecofin