Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Subventions agricoles: les pays riches critiqués à l'ONU
Décembre 2019
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 17 octobre 2014

Subventions agricoles: les pays riches critiqués à l'ONU

Les pays riches continuent de verser des subventions à leurs agriculteurs aux dépens des pays en développement, empêchant certains producteurs parmi les plus pauvres au monde, d’accéder au marché, ont affirmé, ce lundi, deux ministres de l'agriculture lors d'une réunion de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture. « Nos producteurs de coton sont la cible constante de subventions injustes du nord » a déclaré Mahama Zoungrana, le Ministre de l'agriculture du Burkina Faso, aux délégués présents lors d'une réunion de l'Organisation des Nations Unies à Rome.

« Les règles et les normes du commerce international ne sont pas favorables aux PME (petites et moyennes entreprises) africaines » a-t-il déclaré. Le Ministre de l'agriculture géorgien, Otar Danielia, s'est fait l'écho de ces préoccupations. « Je pense que nous avons besoin d'une approche mondiale pour traiter des subventions agricoles » a-t-il déclaré aux délégués de la réunion ministérielle de l’ONUAA sur la gouvernance et les marchés internationaux de produits. « Elles (les subventions) provoquent des déséquilibres. » Les producteurs européens de coton, basés principalement en Grèce et en Espagne, reçoivent moins de subventions, mais l'UE ne représente qu'un pour cent de la production mondiale. Pour d'autres cultures, l'Union européenne dépense environ 58 milliards USD par an en subventions agricoles. Les agriculteurs des pays les plus pauvres se disent incapables de rivaliser avec les niveaux de subvention qui sont accordés à leurs concurrents.

Source : allafrica.com