Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Bulletin 519
Novembre 2019
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Jeudi, 24 novembre 2016

L'Agence française de développement (AFD) renforce son appui au secteur privé à Madagascar. Elle a accordé un prêt subordonné de 5 millions d'euros éligible comme « fonds propres complémentaires » à la banque BNI Madagascar à travers sa filiale dédiée au secteur privé, l'institut financière Propaco. Ce prêt vise à accompagner le développement de la banque et soutenir le financement de l'économie locale, souligne l'AFD dans un communiqué officiel. Cette opération marque l'engagement renouvelé de Propaco au service du développement du secteur privé à Madagascar, car il s'agit d'une grande et première nouvelle transaction depuis 2009.

Le directeur général de l'Agence française de développement Bruno Leclerc a révélé, ce mardi 22 novembre, la mise à la disposition des banques et des entreprises une ligne de crédit verte d'environ 19,650 milliards Fcfa pour la zone de l'Union économique et monétaire (Uemoa), afin de financer des projets d'énergie durable. Ce, à travers un outil de valorisation de l'efficacité énergétique et l'énergie renouvelable dénommé Sunref. Pour mieux comprendre ce projet (Sunref), l'Afd, en partenariat avec la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (Cgeci), a convié les acteurs du secteur à un séminaire, présidé par le ministre de l'Environnement et du Développement durable, Allah Kouadio Rémi, à la Maison de l'entreprise, Abidjan Plateau.

L'Union Européenne (UE) vient d'accorder un appui budgétaire d'un montant de 40 milliards de Fcfa (62 millions d'euros) à la Côte d'Ivoire. Ce financement entre dans le cadre d'un programme d'appui budgétaire de bonne gouvernance et de développement signé, entre les deux entités, le lundi 21 novembre 2016. Selon le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan (photo), « les actions qui seront menées dans le cadre de ce programme d'appui budgétaire sont en adéquation avec les axes stratégiques 1 et 2 du Plan national de développement (Pnd) ». Il s'agit premièrement, du renforcement de la bonne gouvernance et de la qualité des institutions.

Après les 8,4 milliards distribués cette année (2016), l'Aide publique au développement (APD) de la France envers l'Afrique devrait atteindre 9,4 milliards d'euros en 2017. Malgré cette légère hausse, ce montant reste cependant en baisse par rapport au début du quinquennat, indique l'organisation, Coordination Sud. Selon elle, l'an dernier, la France n'a ainsi consacré « que 0,37% de sa richesse nationale à l'APD, contre les 0,7% promis devant la communauté internationale à maintes reprises », souligne l'association. Lors d'une récente rencontre avec la presse à Paris, le gouverneur de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC), Lucas Abaga Nchama, a appelé la France à lancer "une offensive" d'investissements en Afrique, déplorant que l'aide au développement de Paris ait baissé pour le continent.

La semaine a démarré très fort pour l'Union européenne (UE) en Côte d'Ivoire. D'une part, un programme d'appui au secteur vivrier ainsi que le programme d'appui budgétaire ont été signés hier. Le premier est d'un montant de FCFA 13 milliards (€ 19,7 millions) et le second de FCFA 40 milliards (€ 60,8 millions). Ce dernier complète un premier appui de FCFA 101 milliards (€ 153,5 millions) dont FCFA 26 milliards (€ 39,5 millions) pour l'appui au secteur foncier rural, le reste, FCFA 75 milliards, ayant été destinés à un appui budgétaire général sur la période 2012-2014.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>