Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Bulletin 540
Août 2019
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent1234SuivantFin »
Mercredi, 17 mai 2017

Le chef de l'unité G-2 Vin, spiritueux et produits horticoles de la Direction générale de l'agriculture de la Commission européenne, Joao Onofre Antas Gonçalves, a annoncé la semaine dernière à Madrid que le règlement délégué qui comprend les nouvelles compensations de retrait sera publié au journal officiel Journal de l'Union européenne le 24 mai et entrera en vigueur le 1er juin; Une annonce faite dans le cadre de la journée organisée par MAPAMA sur «L'importance en Espagne de l'Organisation commune des marchés agraires pour le secteur des fruits et légumes». Le règlement délégué, qui sera publié au JOUE le 24 mai, modifie le règlement actuel 543/2011 qui régit le régime spécifique du secteur des fruits et légumes dans l'Organisation commune des marchés agricoles.

Un nouveau partenariat stratégique entre l'UE et l'Afrique a été lancé le 4 mai, l'agriculture étant l'un des principaux piliers de la nouvelle stratégie. Le secteur agroalimentaire est considéré comme un domaine clé par lequel l'UE peut soutenir le développement rural et urbain en Afrique. Selon un document commun de la Commission européenne et du Haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, l'UE Facilitera les investissements du secteur privé dans le secteur agroalimentaire africain, en s'appuyant sur des initiatives telles que l'Instrument de financement de l'agriculture existant (AgriFI), afin de stimuler les emplois et de répondre à la sécurité alimentaire.

En termes d’investissements de capitaux, le flux d'IDE en Afrique est reparti à la hausse, l’an dernier, après une plongée en 2015, a révélé l’édition 2017 de l’étude «Attractiveness Program Africa » que vient de publier le cabinet d'audit Ernst & Young. Selon le rapport, en 2016, les investissements en capitaux en Afrique ont augmenté de 31,9%. Le capital investi par projet a été en moyenne de 139 millions $ contre 92,5 millions $ en 2015. Cette progression a été surtout impulsée par plusieurs projets à forte intensité capitalistique dans les secteurs de l'immobilier, de l’hôtellerie, du transport et de la logistique. Le rapport indique également que la part du continent dans les flux mondiaux de capitaux étrangers s’est établie à 11,4%, contre 9,4% en 2015.

À l’occasion d’un événement sur l’avenir du monde rural organisé par le ministère allemand de l’agriculture, Nachilala Nkombo, directrice de ONE Campaign pour l’Afrique, a parlé agriculture durable et leçon pour le futur avec Euractiv Allemagne. Cette rencontre a-t-elle été positive ? Au moins, il existe à présent une compréhension commune de ce qui est nécessaire pour le renforcement des communautés rurales et de leur pouvoir économique. Le statu quo ne fonctionne plus. L’Afrique est loin derrière son potentiel en termes de progrès techniques et agricoles. Le fait que l’Allemagne dirige le G20 cette année nous donne l’occasion de cesser de faire n’importe quoi et de réellement avancer sur des points stratégiques.

« DébutPrécédent1234SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>