Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Bulletin 574
Décembre 2019
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent123SuivantFin »
Mercredi, 11 juillet 2018

Euler Hermes présente sa dernière analyse de l’économie africaine. Le leader mondial de l’assurance-crédit s’est concentré sur les trois principaux risques relatifs au continent africain : (i) le risque politique ; (ii) la question du prix des matières premières et des taux de change ; (iii) l’accroissement de la dette publique en raison de politiques budgétaires inappropriées. Même si la dette externe de l’Afrique reste loin de son précédent record (55% du PIB en 2002), elle a légèrement augmenté dernièrement (32% du PIB).

En 2016, moins d’un euro sur six versés par la France a été affecté au vaste monde francophone. Une situation qui traduit un manque de vison à long terme, et qui s’oppose à la politique du Royaume-Uni qui privilégie toujours son espace géolinguistique. Et les perspectives sont peu encourageantes. Selon les dernières statistiques détaillées publiées par l’OCDE, la France n’a consacré que 32 % de ses aides relevant de la catégorie dite de l’Aide publique au développement (APD) à des pays francophones en 2016.

Le Président français, Emmanuel Macron, a présenté une vision audacieuse et nouvelle de la relation entre la France et l’Afrique, lors de son intervention au cours d’une séance exclusive organisée par la Fondation Tony Elumelu à Lagos le mercredi 4 juillet 2018. Il a plaidé avec passion pour un nouveau partenariat, donnant la priorité au rôle de l’entrepreneuriat dans la renaissance de l’Afrique, soulignant l’importance du secteur privé et surtout précisant que l’avenir de l’Afrique est entre les mains des Africains.

L’Agence française de développement (AFD) renforce son engagement dans les secteurs de l’éducation et de la sécurité alimentaire en Mauritanie. En présence du Président de la République française, M. Emmanuel Macron, et du Président de la République Islamique de Mauritanie, M. Mohamed Ould Abdel Aziz, l’AFD signe plusieurs partenariats avec la République Islamique de Mauritanie en faveur de l’éducation, de la formation professionnelle et de la sécurité alimentaire.

« DébutPrécédent123SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>