Octobre 2017
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Vendredi, 29 avril 2016

Parlement Européen

2 mai: Réunions des commissions parlementaires

  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer

Le service d’actualités du Bureau du CTA à Bruxelles fournit des informations sur des domaines clé de la coopération ACP-UE. En plus de ce service, nous avons fournissons également des articles sur le commerce régional intra-ACP, le changement climatique et la coopération sud-sud (investissements des pays émergents dans la secteur agricole des pays ACP). Les principales infos de la semaine sont disponibles dans notre bulletin et tous les articles se trouvent dans les rubriques « Commerce régional » et « Coopération sud-sud ».

  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer

Les Ministres des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique ont conclu hier leur 103e session au King Fahd Palace à Dakar, au Sénégal, en réaffirmant leur détermination à assurer le succès du prochain Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement prévu en Papouasie-Nouvelle-Guinée, et en lançant un appel à l’Union européenne pour qu’elle fasse preuve de flexibilité dans les négociations commerciales avec les régions ACP. Parmi les principales décisions et résolutions qu’il a adoptées, le Conseil des ministres s’est félicité du rapport du groupe d’éminentes personnalités, présidé par l’ancien Président du Nigeria, Chief Olusegun Obasanjo, intitulé «UN GROUPE DES ÉTATS D’AFRIQUE, DES CARAIBES ET DU PACIFIQUE DU 21E SIECLE REPONDANT AUX BESOINS DE SES POPULATIONS ». Ce rapport, qui est le fruit de plus de deux années de recherche, de consultations et de réflexion, contient des recommandations visant à réformer et repositionner l’Organisation pour en faire une force plus efficace sur la scène internationale. Le rapport sera présenté au 8e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement ACP prévu du 30 mai au 1er juin 2016 à Port Moresby, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Le Sommet sera un événement crucial pour le Groupe ACP dans la mesure où il fournira le mandat politique nécessaire pour réorienter l’Organisation, et une base pour des discussions plus concrètes sur les futures relations ACP-UE après 2020. Le Ministre des Affaires étrangères de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, l’hon.Rimbink Pato, a présenté aux Ministres l’état d’avancement des préparatifs du 8e Sommet, et exhorté les délégations à assurer une participation de haut niveau.

Source: acp.int

Pour convaincre les Etats de l’Afrique de l’Ouest à signer les Ape, l’Union européenne va mobiliser 6,5 milliards d’euros, soit environ plus de 4257 milliards de francs Cfa Cette question sera au menu des discussions du Conseil des ministres Acp-Ue qui s’est ouvert à Dakar hier et ce, jusqu’à vendredi. L’Union européenne a fixé au 1er octobre la date limite pour la signature et la ratification des Accords de partenariat économique (Ape). Faute de quoi, les pays qui ne l’auront pas fait pourraient perdre le bénéfice d’un accès aux marchés europé­ens. Cette question sera au centre des discussions du Conseil des ministres Acp-Ue ouvert hier à Dakar et ce, jusqu’à vendredi. Durant ce sommet qui va réunir plus de 700 personnalités venues de l’Europe, de l’Afrique et des Caraïbes, il sera question de présenter les avantages qu’offrent les Ape. Il faut savoir qu’à ce jour, seule la région des Caraïbes a signé et ratifié les Ape au complet. Mais d’après les explications de l’ambassadeur du Sénégal auprès de l’Union européenne à Bruxelles, la signature des Ape par les Etats de l’Afrique de l’Ouest ne saurait tarder. «Les négociations ont commencé en 2007 et il y a eu 10 ans d’impasse… Au départ, les bases posées par l’Union européenne étaient purement commerciales. Pour que l’accompagnement soit viable, il fallait qu’il y ait une dimension de développement intégrée. Cela a été fait», a rassuré hier Amadou Diop lors d’une conférence.

Source: lequotidien.sn

Jeudi, 28 avril 2016

L’UE va soutenir les pays actuellement en crise alimentaire, faisant suite aux effets du phénomène climatique El Niño. L’Union européenne va débloquer 414 millions d’euros pour « aider les pays partenaires à faire face aux effets d’El Niño et à la crise alimentaire en général ». Dans un communiqué du 25 avril 2016, Christos Stylianides, commissaire européen chargé de l’Aide humanitaire et de la Gestion de crise précise qu’« El Niño a des conséquences dévastatrices dans le monde entier, 41 millions de personnes ayant du mal à satisfaire leurs besoins alimentaires ». L’Europe avait déjà alloué 125 millions d’euros pour aider l’Éthiopie qui traverse une grave crise alimentaire. Dans ce pays, le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire est passé de 2,9 millions à 10 millions à la suite du phénomène climatique El Niño. La sécheresse a également touché plusieurs pays en Afrique australe. Neven Mimica, commissaire européen chargé de la Coopération internationale et du Développement explique que « le nouveau financement proposé vise à combiner des interventions à court terme destinées à sauver des vies et des actions ayant pour but de renforcer la résilience à long terme face aux crises alimentaires en s’attaquant aux causes profondes de fragilité et de vulnérabilité ».

Source: lafranceagricole.fr

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>