Erreur
Juillet 2014
L Ma Me J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3



Choisissez les catégories :



















s'inscrire au RSS  

External links
RSSVoir tous les RSS
dans une nouvelle fenêtre

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Jeudi, 30 juin 2011

Le Mozambique et l'Union européenne ont signé mardi une reconduction de trois ans de l'actuel accord de partenariat pour la pêche, qui expire à la fin de l'année. En vertu de l'accord, 75 bateaux européens seront autorisés à pêcher au large de la côte du Mozambique. Le thon est le principal poisson recherché par les bateaux.

Le 29 juin, la Commission européenne a présenté des propositions très attendues sur le budget septennal de l’UE (2014-2020). En vue de réduire les contributions nationales, la Commission a suggéré de mettre en place de nouvelles taxes européennes, une proposition vivement rejetée par le Royaume-Uni, qui l’a qualifiée d’« irréalisable ».

Le Syndicat du sucre de Maurice a déclaré lundi que les producteurs seraient payés cette année 15 000 roupies par tonne de sucre, alors que l'île de l'océan Indien passe à l'exportation de sucre raffiné. Quand l'Union européenne a diminué de 36% - par étapes - son prix garanti pour le sucre des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), la dernière phase datant d’octobre 2009, l’île Maurice est passée à l’exportation de sucres à valeur ajoutée en remplacement du sucre brut.

Les citoyens européens, les entreprises et autres parties intéressées sont invités à donner leur avis et leurs commentaires sur le projet de la Commission visant à améliorer en 2012 le système actuel d'attribution des quotas de pêche et des 'totaux autorisés de capture (TAC)' – les outils conçus pour gérer les stocks de poisson tout en assurant la subsistance des pêcheurs. L'objectif premier de ce projet pour 2012 est d'accélérer l’abandon progressif de la surpêche dans les eaux européennes.

Les entreprises agroalimentaires pourraient ne plus pouvoir enregistrer des produits alimentaires classiques en les qualifiant de 'diététiques’ étant donné que la Commission européenne se propose de retirer ce concept de la législation européenne. Le concept d’aliments diététiques doit être aboli pour combler les lacunes de la législation européenne actuelle et « limiter la possibilité pour les entreprises de faire du ‘shopping législatif’ », préconise la Commission dans de nouvelles propositions présentées le 20 juin.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>