Erreur
Novembre 2014
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30



Choisissez les catégories :
















s'inscrire au RSS  

External links
RSSVoir tous les RSS
dans une nouvelle fenêtre

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Vendredi, 17 juin 2011

Dans l’imaginaire collectif, le milieu professionnel maritime a longtemps été associé à un univers masculin. Le rôle et le statut des femmes dans les activités maritimes ont pourtant considérablement évolué au cours des 20 dernières années, que ce soit en matière de statut juridique, d’accès à l’emploi, mais aussi de visibilité. Depuis 2009, le projet FEMMAR de l’Université de Nantes réunit des chercheurs de différentes disciplines pour étudier les processus sociologiques, juridiques, économiques et géographiques liés à ces évolutions.

Lors du Comité des Négociations Commerciales du 31 mai dernier, le Directeur général de l’OMC a proposé une démarche en trois temps pour sortir les négociations de l’impasse : une récolte précoce pour les Pays les Moins Avancés, un paquet englobant des thématiques en lien direct avec le développement et le report des discussions sur les noeuds de la négociation au-delà de la ministérielle de décembre 2011. La proposition de Pascal Lamy a trois mérites : reconnaitre publiquement qu’on ne conclura pas Doha avant la fin de l’année, remettre le développement des plus pauvres au coeur du Cycle de Doha et ressusciter des négociations jugées mortes il y a deux mois, mais dont on n’avait, fort opportunément, pas osé célébrer les funérailles.

Le groupe des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) a décidé de demander à la Commission européenne (CE) de prolonger son régime relatif au marché du sucre sous sa forme actuelle jusqu'en 2020. À l'issue d'une réunion ministérielle commune d’une journée qui se tenait mardi à Bruxelles, la CE a pris note de la demande des ACP mais n'a pris aucun engagement formel concernant la prorogation du Protocole Sucre.

Jeudi, 16 juin 2011

Après plusieurs heures de négociations difficiles, le groupe de négociateurs du Parlement et les représentants du Conseil et de la Commission ont pu dégager un accord, mardi soir, sur les questions en suspens dans la conclusion d'un accord de politique générale sur une nouvelle législation de l'UE en matière d'étiquetage des denrées alimentaires. "C'est une réelle avancée" a indiqué la rapporteure du Parlement Renate Sommer (PPE, DE) lors de la clôture des négociations avec le Conseil, mardi soir.

Un rapport interorganisations publié aujourd’hui soumet à l’examen du G20 “des options pour mieux atténuer et gérer les risques associés à la volatilité des prix des produits alimentaires et d’autres produits agricoles de base, sans fausser le comportement des marchés, le but final étant de protéger les plus vulnérables”. Ce rapport demandé par les dirigeants du G20 à leur sommet de novembre 2010 a été présenté à la Présidence française du G20 le 2 juin 2011. Établi par la FAO, le FIDA, le FMI, l’OCDE, la CNUCED, le PAM, la Banque mondiale, l’OMC, l’IFPRI et l’Équipe spéciale de haut niveau de l’ONU, il affirme que “le commerce est une composante essentielle de toute stratégie de sécurité alimentaire”.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>