Avril 2017
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mercredi, 29 mars 2017

Une délégation constituée d’une dizaine d’opérateurs économiques du secteur de l’agro-industrie vient de séjourner en République tchèque, dans l’optique de prospecter des opportunités d’affaires, a révélé le Quotidien gouvernemental.

Lundi, 27 mars 2017

Au Kenya, recettes provenant des exportations horticoles se sont établies à 101,51 milliards de shillings (988,41 millions de dollars), soit une hausse de 12% par rapport à 2015, selon des données publiées le 2 mars par l’agence kenyane des statistiques. Le Kenya est le quatrième exportateur de fleurs coupées au monde et le premier vers l’Europe. Le secteur, qui compte 150 très grandes exploitations et quelque 2000 producteurs de moindre importance, génère bon an mal an près de 500 000 emplois directs et indirects. L'horticulture constitue aussi pour le Kenya une importante source de devises étrangères aux côtés du thé, des transferts des migrants et du tourisme.

Vendredi, 17 mars 2017

Le président de la République se rend dès lundi 20 mars 2017 à Rome en Italie. Dans sa suite, des opérateurs économiques et, dans ses bagages, de nombreux projets d’infrastructure en attente de financement. Le couple présidentiel Chantal et Paul Biya est donc attendu à Rome en Italie, dès lundi 20 mars 2017. La nouvelle de cette visite officielle à l’invitation du président de la République italienne, Sergio Mattarella, qui se murmurait depuis quelques mois dans les salons feutrés de la capitale politique camerounaise, a été rendue officielle hier en mi-journée par un communiqué du cabinet civil à la présidence de la République.

Bientôt, les producteurs ivoiriens vont mettre sur le marché du cacao à haut rendement et, de meilleure qualité, grâce à l’usage de phytosanitaires aux normes écologiques et européennes, assurent des représentants de la firme allemande BASF, une multinationale spécialisée dans l’agrochimie, qui appuie la filière, par l'entremise de l’OMCC, l’organisation mondiale des cultivateurs de café-cacao, à la base du projet. D’après des études de la firme BASF, si leur gamme de produits est utilisée de façon efficiente, elle assure efficacement la protection des végétaux, et fait gagner en productivité (oscillant entre 500 kilogrammes et 1,5 tonne à l’hectare) ; celle-ci ayant été évaluée sur des exploitations-pilote à Divo (région du Lôh-Djiboua), dans le Sud-Ouest du pays.

Depuis le début de l’année, les prix du sucre se sont raffermis après une décrue à l’automne 2016. Une tendance qui devrait perdurer malgré la perspective d’une production mondiale en 2017-2018 légèrement excédentaire. Au niveau mondial, « depuis le début de l’année 2017, les cours du sucre se sont redressés », rappelle FranceAgriMer dans une note publiée le 10 mars 2017 faisant suite au conseil spécialisé pour la filière sucrière du 7 mars... Le prix du sucre blanc a ainsi oscillé entre 500 et 530 €/t, avec un écart qui s’accroît par rapport au sucre roux. « Les importations européennes sont en recul sur les cinq premiers mois de la campagne commerciale [2016-2017], en provenance notamment des pays de la zone ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique) qui bénéficient d’accords préférentiels », note l’établissement public.

Le lait consommé au Sénégal provient essentiellement de l’Union européenne. Le pays compte pourtant 200 000 éleveurs. Mais faute d’une filière laitière structurée et à cause de taxes qui leur sont défavorables, ils peinent à peser face au mastodonte européen. En ce dimanche matin, Kabatoki somnole encore. Du moins en apparence. Car à l’intérieur de ce petit village de parpaings à la sortie de Kaolack, la journée a déjà commencé pour la famille Ka. Il est 8h, l’heure de la traite. Une vingtaine de vaches blanches aux longues cornes attendent sur un bout de friche que trois femmes viennent tirer leur lait. La récolte est maigre. En saison sèche, chacune de ces bêtes produit un litre par jour.

Mercredi, 15 mars 2017

L'Organisation internationale du cacao (ICCO), implantée à Londres depuis 1973 installera le 25 avril son siège à Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire, premier producteur mondial de la fève, a annoncé lundi l'ICCO. "Au terme de 44 années passées au Royaume uni, pays consommateur, l'institution manifeste de ce fait sa volonté de se rapprocher des réalités des producteurs de cacao, afin de leur apporter son expertise" souligne l'ICCO dans un communiqué, à propos de ce transfert qui avait été annoncé en 2015. L'inauguration officielle aura lieu le 25 avril, durant la semaine d'une rencontre internationale sur le cacao à Abidjan. Le transfert effectif du siège intervient après des remous qui secouent depuis plusieurs semaines la filière en Côte d'Ivoire.

Après avoir travaillé dans des exploitations agricoles dans le sud de l’Italie pour un salaire de misère, des immigrés d’Afrique subsaharienne ont décidé de créer leur propre coopérative en 2012, non loin de Rome, afin de subvenir à leurs besoins. Une coopérative 100 % écolo puisqu’ils produisent des yaourts et légumes bio, qu’ils livrent à vélo. Cette coopérative s’appelle Barikamà, ce qui signifie "résilience" en bambara, la principale langue au Mali. Ce terme fait référence à la capacité des individus à rebondir après avoir rencontré des obstacles au cours de leur vie. Un clin d’œil au parcours des huit personnes qui y travaillent à temps plein actuellement, originaires du Mali, du Sénégal, de Gambie, du Benin et de Guinée.

Vendredi, 10 mars 2017

Le géant du paiement Mastercard et la fondation britannique Cafédirect Producers se sont associés pour créer 2KUZE, une place de marché mobile conçue pour aider les petits agriculteurs d'Afrique de l'Est à vendre et à recevoir des paiements. 2KUZE, qui se traduit phonétiquement par « nous allons grandir ensemble » en swahili, a été développé au Mastercard Lab for Financial Inclusion et a été testé sur 2.000 fermes au Kenya.

Venu participer à l’animation du stand que tient le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), le délégué européen de ladite institution, Jean-Michel Sers, a annoncé la mise en place d’une enveloppe de 28 millions d’euros (plus de 18,3 milliards de FCfa) en faveur de la recherche agricole en Afrique. Objectif, imprimer une dynamique inclusive aux résultats de la recherche en faveur des producteurs. Le délégué européen du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), Jean-Michel Sers, est convaincu de la nécessité d’imprimer une nouvelle dynamique à la recherche agricole en Afrique.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>