Avril 2017
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mercredi, 01 mars 2017

Le secteur sucrier abordera une étape cruciale après l’abolition des quotas sucriers en septembre. Maurice est à la recherche de nouveaux marchés. Les 50 000 hectares sous culture de la canne doivent être en mesure de produire 400 000 tonnes de sucre. Le Syndicat des sucres assure que le secteur sucrier reste viable. Son président Kreepalloo Sunghoon le confirme : « La canne à sucre aura toujours sa raison d’être, mais il faut modifier les stratégies. Si l’on ne change pas notre façon d’opérer, le secteur ne survivra pas. Les distributeurs vendaient notre sucre mauricien. Ce ne sera plus le cas avec l’abolition des quotas sucriers en septembre 2017 », dit-il.

Présent à Paris pour le Salon international de l’agriculture, le ministre Ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a été distingué le vendredi 24 février 2017. Il a été élevé à la dignité de Commandeur dans l’ordre du Mérite agricole français. La cravate de Commandeur lui a été remise par le ministre français de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Stéphane Le Foll, à son cabinet sis au 78 rue de Varenne, lors d’une cérémonie organisée à cet effet. Pour justifier la remise de ce prix qu’il a qualifié de légion d’honneur du secteur agricole, M. Le Foll a rappelé quelques grandes lignes du parcours scolaire et professionnel de Sangafowa Coulibaly, surtout son «engagement depuis de longues années pour l’agriculture, non seulement ivoirienne mais africaine».

Mardi, 28 février 2017

Selon une nouvelle étude, les accords commerciaux peuvent contribuer à l'accroissement des ventes et favoriser l'emploi dans le secteur agroalimentaire de l'UE. Il ressort d'une nouvelle étude indépendante réalisée pour le compte de la Commission européenne que les accords commerciaux ont contribué à stimuler les exportations agricoles de l'UE et ont soutenu l'emploi dans le secteur agroalimentaire et dans d'autres secteurs de l'économie. Les accords commerciaux conclus avec trois pays, le Mexique, la Corée du Sud et la Suisse, ont ainsi été examinés en détail.

La Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) se voit doter d’un prêt 10 milliards de francs Fcfa, pour faciliter le financement des investissements dans le secteur de l’agriculture, de la part l’Agence française de développement (AFD). La convention de cet accord a été signée ce lundi par le ministre de l’économie et des finances, Amadou Ba et le Directeur général de l’agence française de de développement, Rémy Rioux. Malick Ndiaye, le DG de la CNCAS, ne rentra pas au Sénégal les mains vides, après avoir participé au Salon international de l’agriculture de Paris (SIA, 25 février-5 mars) puisque ce lundi, le ministre sénégalais de l’économie et des finances, Amadou Ba et le directeur général de l’agence française de développement, Rémy Rioux ont signé un accord de prêt de 10 milliards de Fcfa.

Vendredi, 24 février 2017

Danone a annoncé mercredi un plan d’économies portant sur un milliard d’euros d’ici à 2020, dicté par les difficultés du groupe dans les produits laitiers en Europe occidentale et dans l’eau et la nutrition infantile en Chine. Les ventes sont pourtant en hausse de 2,9 % en 2016, à 21,94 milliards d’euros (en données comparables) et le bénéfice net part du groupe progresse de 35,1 %, à 1,72 milliard d’euros. Les dirigeants du groupe poursuivent leurs investissements en Afrique, une zone de croissance des activités.Deux ans après la création de sa « business unit » africaine, le français Danone affiche un chiffre d’affaires en hausse sur le continent. Il s’établit à 1,4 milliard d’euros en 2016, contre 1,3 milliard un an plus tôt. L’aventure africaine a débuté en 1953.

Face à la croissance attendue de la demande de la bière notamment en Afrique, le français Axéréal veut se construire une base sur le continent. Et c’est en Ethiopie qu’il ouvrira sa première malterie africaine. La coopérative agro-industrielle Axéréal étend ses cordages en Afrique. Le groupe français va investir, via sa filiale Boortmalt, dans une nouvelle usine de transformation du malt en Ethiopie, a-t-il annoncé dans un communiqué de presse publié sur son site mardi 7 février. Objectif : se tailler une part du gâteau sur le marché de la bière en pleine croissance en Afrique. « Axéréal le fera en s'implantant en Ethiopie et en construisant une malterie de 60 000 tonnes opérationnelle avant fin 2018 », assure Philippe de Raynal, Directeur Général d'Axéréal.

Jeudi, 23 février 2017

Le ministère de l’agriculture en collaboration avec le Parasep a organisé, hier mercredi 22 février 2017 à Azalaï hôtel de Cotonou, un atelier de concertation sur le dispositif de mise en place de l’indication géographique « ananas pain de sucre » au Bénin. Dans son souci de diversifier l’agriculture béninois, le gouvernement a fait de la valorisation de l’ananas une priorité. Ainsi, en partenariat avec le Projet d’appui au renforcement des acteurs du secteur privé (Parasep), il a organisé hier un atelier de concertation sur le dispositif de mise en place de l’indication géographique « ananas pain de sucre » au Bénin. Selon Philipe Topanou, coordonnateur de Parasep, l’idée est de capitaliser les acquis et atouts de l’ananas du Bénin, de promouvoir et faire valoir ce qui est fait, et d’évaluer ce qui est mal fait...Rappelons que le Parasep est un projet financé par l’Union européenne et l’Agence française de développement (Afd), qui a pour but de contribuer au renforcement des capacités des acteurs du secteur privé béninois

Il est temps de donner un nouveau souffle au processus de l’OMC. L’agriculture joue un rôle déterminant dans le changement climatique – elle en est à la fois une cause et une victime. Et elle joue un rôle capital dans la mise en œuvre de la plupart des ODD. «Nous devons mener à bien les objectifs de développement durable, mais aussi le commerce des produits agricoles, et nous attendons de l’UE qu’elle assume en l’affaire un rôle de chef de file», affirme le CESE. L’UE est bien placée pour conduire ce processus de façon positive. Elle est le plus grand exportateur tout comme le plus grand importateur de produits agricoles, elle manifeste un intérêt avéré dans le commerce et le développement durable, et sa crédibilité pour jouer un vrai rôle de relais entre pays développés et pays en développement est établie.

En vigueur depuis août 2016, l’accord de partenariat économique (APE) conclu entre le gouvernement camerounais et l’Union européenne (UE) révèle une mise en œuvre « satisfaisante » en dépit d’un manque à gagner de plus de 365 millions de francs CFA pour les recettes douanières (plus de 608.000 dollars américains), affirment des sources officielles. « Six mois environ après la mise en œuvre du démantèlement tarifaire, le premier enseignement qu’on peut en tirer c’est que l’accord se met en œuvre dans des conditions globalement satisfaisantes », souligne Norbert Belinga, chef de la cellule de la législation à la direction générale des douanes, à Yaoundé.

Le Conseil des ministre du gouvernement du Burkina Faso a adopté en sa séance du jeudi 26 janvier 2017 un rapport relatif à la tenue à Ouagadougou, de la clôture du Programme d’appui à la consolidation du Cadre d’action pour le partenariat UE-Afrique sur le coton, du 25 mars au 1er avril 2017. Initié et financé par l’Union européenne au profit des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), ce programme, établi en 2004, vise à contribuer à la lutte contre la pauvreté dans les zones cotonnières africaines par l’amélioration de la compétitivité, de la valeur ajoutée et de la viabilité des chaînes de valeur du coton africain.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>