Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
Agriculture
Mai 2018
L Ma Me J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mercredi, 07 mai 2014

Une proposition visant à empêcher l’introduction ou à arrêter la propagation d’espèces exotiques envahissantes, telles que des plantes, animaux ou insectes qui causent des dommages écologiques ou économiques, a été adoptée par les députés. Le projet législatif, qui contraindrait les États membres de l'UE à coordonner leurs efforts, prévoit une interdiction des espèces qualifiées de "préoccupantes pour l’Union". Le projet législatif contraindra les États membres à analyser les canaux par lesquels les espèces exotiques envahissantes sont introduites et se répandent, et à mettre en place des systèmes de surveillance et des plans d’action.

Le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) a approuvé aujourd'hui une série de directives mondiales d'une grande portée  ayant pour vocation d'aider les gouvernements à protéger les droits de propriété ou d'accès des peuples aux terres, aux forêts et aux pêches. Les nouvelles Directives volontaires pour une Gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale énoncent les principes et pratiques pouvant servir de référence aux gouvernements lors de l'élaboration des lois et de l'administration des droits relatifs aux terres, aux pêches et aux forêts.

Le COLEACP renforce sa contribution au développement de l’aquaculture kenyane. Le programme EDES soutient l’autorité compétente dans la mise en place d’un système de surveillance et de contrôle de la santé animale dans les élevages aquacoles. L’aquaculture en eau douce est actuellement en plein développement au Kenya, ce qui entraine l’émergence de nouveaux défis. Le plus urgent est celui de la santé animale et ses conséquences possibles sur la santé humaine.

Mardi, 06 mai 2014

L’AfriCAN Climate Portal, un nouveau point d’entrée des connaissances en matière de changement climatique lié à l’Afrique a été lancé. L’AfriCAN Climate est un projet cofinancé par la Commission européenne par le biais du 7e programme-cadre. Le projet a été lancé par un consortium de cinq organisations africaines et de cinq organisations européennes et couvre la période allant d’octobre 2011 à septembre 2014. Son objectif est d’encourager les développeurs de projet et les parties prenantes à apprendre et à tirer profit des défis et des réussites de l’Afrique.

L'Union européenne va lever l'embargo sur les importations d'agrumes d'Afrique du Sud provenant de zones touchées par la maladie dite « des tâches noires ». En contrepartie, « des mesures plus contraignantes » seront mises en place afin que l’Afrique du Sud veille efficacement à ce que les agrumes qu'elles exportent ne soient pas contaminés par cette maladie. L'embargo imposé en novembre ne portait que sur la récolte de 2012-13. L’objectif était surtout « d'envoyer un signal à l'Afrique du Sud » pour qu'elle instaure un contrôle plus stricte sur ses cargaisons exportées vers l'Europe.

Mercredi, 30 avril 2014

Depuis plus de 10 ans, l’Union européenne et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) entretiennent un partenariat solide et généreux afin de promouvoir le développement rural pour l’amélioration de la vie des populations pauvres. L’UE est le principal donateur à la FAO. Elle contribue à hauteur d’1,2 milliard USD au programme de terrain 2008-2013 de l’organisation. Les nouveaux projets conclus entre l’UE et la FAO en 2013 uniquement représentent presque 200 millions USD, dont 87 % sont financés par le biais des délégations de l’UE.

En tant que plus grand marché agroalimentaire au monde, l’UE peut adopter une approche «proactive» de coordination des politiques alimentaires mondiales, écrit Paolo De Castro. Selon lui, la sécurité alimentaire a regagné en importance au niveau politique depuis la flambée des prix alimentaires en 2008. Il a été implicitement reconnu qu’une coordination politique plus sophistiquée au niveau mondial était nécessaire si l’on souhaitait être en mesure de relever les nouveaux défis liés à l’approvisionnement alimentaire.

L’industrie zimbabwéenne du coton bénéficiera d’un soutien ACP-UE pour l’élaboration d’une stratégie de transformation du coton visant à renforcer le développement et la compétitivité du secteur. Cette stratégie est financée par l’UE et le Groupe ACP et mise en œuvre par le Centre du commerce international (ITC). Elle améliorera le cadre politique et fournira un plan de mise en œuvre détaillé. Le programme tiendra compte de l’ensemble des contraintes et des avantages spécifiques afin d’améliorer la compétitivité du secteur cotonnier zimbabwéen à l'exportation. Un cadre détaillé sera également élaboré pour la mise en œuvre de la stratégie.

Le deuxième Séminaire international eau et sécurité alimentaire en Méditerranée (SÉSAME) s’est tenu les 25 et 26 avril à Meknès. Initié par le Conseil général du développement agricole (CGDA, Maroc) et le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER, France), avec l’appui de l’Agence française de développement (AFD), l’événement de cette année s’est distingué par la présence des pays de l’Afrique de l’Ouest, en plus des pays de la Méditerranée.

L'Union européenne a accordé au Ghana une somme de 700 000 euros pour  4 institutions locales: l'Agence de promotion des exportations, le Conseil nationale des industries et entreprises de petites envergures, l'Agence des normes et l'Administration des aliments et des médicaments. Cette décision prend place dans le cadre du Programme d'appui à l'amélioration de la compétitivité mise en œuvre en vue des Accords de partenariat économiques. L'Autorité en charge du contrôle alimentaire et des médicaments utilisera son financement pour renforcer l'encadrement des exportateurs ghanéens afin qu’ils mettent à la disposition du marché européen des produits respectant les conditions pour y être vendus.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>