Teknoloji Haberleri Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Agriculture
Août 2018
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Lundi, 25 septembre 2017

L’Agence allemande de coopération internationale (GIZ) a lancé sa première série de formations visant à renforcer les capacités du personnel agricole régional et local ainsi que des agents de vulgarisation agricole (Agriculture Extension Agents, AEA) en matière de lutte contre les parasites et les maladies. Les parasites et les maladies ont été identifiés comme l’un des principaux obstacles menaçant la réussite du Market Oriented Agriculture Programme (MOAP), un projet de 160 millions d’euros cofinancé par l’Union européenne (UE) au titre du 11e Fonds européen de développement (FED) et par le gouvernement allemand.

Au cours des sept premiers mois de 2017, les recettes générées par les exportations de sucre ont battu des records. Les exportations de sucre ont rapporté 109,1 millions de dollars, soit un tiers des recettes totales des exportations de marchandises (304,7 millions de dollars). Ce montant record s’explique principalement par le régime préférentiel accordé depuis des années au Belize par son principal importateur , l’Union européenne. Les choses devraient cependant changer en octobre, avec la réforme du régime communautaire pour le sucre qui entraînera la suppression des quotas de production de sucre de betterave. Le Belize, ainsi que les autres pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), devront alors affronter la concurrence directe du secteur du sucre de betterave, une alternative meilleur marché au sucre de canne.

Vendredi, 22 septembre 2017

À travers son projet de renforcement du commerce de produits agricoles (Increasing Agricultural Commodities Trade – IACT), l’Union européenne a aidé Bula Coffee à acquérir une machine mobile de traitement du café, des structures pour pépinières et du matériel d’irrigation d’une valeur de 72 000 euros. Mohammed Nazeem Kasim, attaché de presse et responsable de information de la section politique, commerce, presse et information de l’UE, a déclaré que l’UE était fière de soutenir la chaîne de valeur du café aux Fidji et a confirmé que les nouvelles pépinières fourniraient des semences de café aux cultivateurs de Vili Levu et de Vanua Levu.

La nouvelle règlementation de l’UE relative au carpocapse ne s’appliquera pas seulement aux agrumes, mais concernera aussi les pêches, les nectarines, les grenades et les poivrons d’Afrique du Sud. Le secteur des fruits à noyau a finalisé ses projets de protocole en vue de la prise en compte de la nouvelle réglementation sur le carpocapse et les vergers sont déjà enregistrés auprès du ministère de l’agriculture, de la sylviculture et de la pêche en vue des exportations vers l’UE. La saison des fruits à noyau approche et il a donc fallu réagir rapidement, même si le nouveau règlement n’entrera pas en vigueur avant le 1er janvier 2018, a déclaré Mariëtte Kotze, directrice opérationnelle du groupe HORTGRO.

Jeudi, 21 septembre 2017

Le directeur délégué de l'Autorité pour la promotion des exportations du Ghana, Eric Amoako Twum, vient de confirmer que l'Union européenne devrait réexaminer, d'ici la fin de l'année, son interdiction d'accès au marché européen, imposée depuis juillet 2014 sur les produits ghanéens de la filière fruits et légumes, à cause notamment de la présence de maladies sur certains agrumes. Bonne nouvelle pour les horticulteurs et producteurs ghanéens de la filière fruits. Selon Eric Amoako Twum, directeur général délégué de l'Autorité pour la promotion des exportations du Ghana (GEPA), l'Union européenne qui avait interdit depuis 2014 les importations de légumes du Ghana, réexaminera «probablement sa décision d'ici fin de cette année».

Delta Drone et Bureau Veritas Afrique annoncent ce jour la signature d’un contrat-cadre de partenariat pour développer ensemble des solutions pour l’agriculture de précision en Côte d’Ivoire et dans différents pays de l’Afrique de l’ouest. L’objectif affiché est de consolider les données terrains de Bureau Veritas (analyse de sol, feuilles, racines, etc.) avec les données aériennes acquises par drone de Delta Drone pour construire une gamme de produit « precision farming ».

Dimanche, 17 septembre 2017

Le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au Développement Alexander De Croo va libérer, au cours des quatre prochaines années, dix millions d’euros en faveur de la recherche agricole innovante du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (CGIAR), un réseau mondial d’établissements de recherche qui contribuent à la productivité, à la sécurité alimentaire et à la durabilité de l’agriculture. Les fonds seront notamment affectés à l’extension de la banque de ressources génétiques de bananes de l’Université catholique de Louvain. “Au niveau mondial, la Belgique est indéniablement à la pointe de la recherche agricole, aussi bien dans le Nord que dans le Sud. Un peu partout dans le monde, on trouve des chercheurs belges à des postes importants.

Vendredi, 15 septembre 2017

Agriterra et ForFarmers vont bientôt coopérer afin de professionnaliser les organisations et les coopératives paysannes des marchés émergents. Jan Potijk, directeur de ForFarmers Nederland, et Kees Blokland, directeur d’Agriterra, ont signé vendredi dernier le protocole d’accord. ForFarmers offrira à ses employés la possibilité de mettre leurs connaissances et leur expertise au service des missions de conseil et des programmes de formation d’Agriterra sur les marchés émergents, par exemple en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud.

On ignore souvent que la société hollandaise de fabrication de bières Heineken achète la moitié de ses matières premières destinées à ses activités en Afrique auprès de petits agriculteurs locaux. En privilégiant l’approvisionnement local, les multinationales économisent en effet sur les coûts liés à l’importation, préservent leurs réserves de change et contribuent au développement économique du continent. Pourtant, l’approvisionnement en matières premières auprès de petits producteurs ne s’improvise pas. C’est l’aboutissement d’un engagement multidimensionnel sur une durée pouvant atteindre 10 ans. Un peu partout sur le continent, Heineken achète au niveau local près de 50 % des matières premières agricoles dont elle a besoin, notamment auprès d’environ 150 000 petits agriculteurs.

Le secteur sud-africain des agrumes prépare depuis quatre ans une approche systémique de lutte contre le faux carpocapse en prévision d’une réglementation qui a finalement été adoptée : à partir du 1er janvier 2018, le faux carpocapse deviendra un organisme nuisible réglementé au niveau de l’UE. Le Dr Sean Moore, de Citrus Research International, a fourni des informations sur cette approche systémique aux participants d’un atelier sur le faux carpocapse et autres nuisibles s’attaquant aux agrumes, organisé près de Groblersdal, dans la région de Senwes. Cet atelier était organisé par le CRI dans le cadre d’un véritable roadshow de sensibilisation au faux carpocapse.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>