Avril 2017
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Vendredi, 11 novembre 2016

Faisant le point le 1er novembre des activités de l'Agence française de développement (AFD) au Niger, son directeur Philippe Renault a précisé que le portefeuille d'activités s'élève à € 316 millions, comprenant € 176,7millions de projets signés et en cours de mise en œuvre ainsi que € 139,5 millions de projets octroyés par l'AFD mais non encore signés, souligne newsaniamey. Au cours de cette année 2016, l'enveloppe de l'AFD pour le Niger est de € 90 millions dont € 65 millions (FCFA 42,6 milliard) pour le développement d'activités rurales et le financement de filières agricoles dans les régions d'Agadez et de Tahoua (financement partiel du fonds fiduciaire d'urgence de l'UE), précise Ecofin.

La mise en œuvre d'une agriculture climato-intelligente en Afrique est l'un des moyens les plus efficaces pour combattre le changement climatique. En effet, l'augmentation de l'utilisation de biointrants naturels apporterait non seulement des avantages majeurs sur le plan agricole mais contribuerait fortement à la lutte contre le réchauffement de la planète. Ces biointrants naturels préservent et régénèrent les sols dont ils améliorent la fertilité et la santé tout en préservant la biodiversité. Ils améliorent la nutrition des plantes et renforcent leur protection en favorisant la matière organique et les micro-organismes à intérêt agricole.

Vendredi, 04 novembre 2016

Des marchés sont à prendre dans l'économie circulaire, la santé ou l'agriculture. Le ministre wallon de l'Economie Jean-Claude Marcourt (PS) a atterri mardi à La Havane pour une mission économique et de recherche scientifique de la Wallonie et Bruxelles. Une quinzaine d'entreprises wallonnes et bruxelloises sont du voyage, marqué par la participation de la Belgique à la Foire internationale de La Havane. La Belgique est un des seuls pays qui n'a jamais cessé de collaborer avec Cuba, même lorsque l'Union européenne avait renforcé ses sanctions [...]

Au Sénégal, la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque européenne d'investissement (BEI) annoncent deux financements d'un montant de 20 milliards de francs Cfa en faveur de la riziculture. La somme, qui ira à la Compagnie agricole de Saint-Louis (CASL), lui permettra d'installer une rizerie. Selon les dirigeants de la structure, l'usine leur permettra de traiter 50 000 tonnes de riz qui seront produites sur 4 000 hectares. Selon le représentant résident de la BAD au Sénégal, Adalbert Nshimyumuremy, « ce projet vise à promouvoir la sécurité alimentaire du riz pour le Sénégal».

Jeudi, 27 octobre 2016

Un premier séminaire régional sur l’agriculture biologique s’est tenu en Nouvelle-Calédonie, au lycée agricole Do Neva (Houaïlou) en novembre 2015, auquel a participé une délégation de la Polynésie française composée de 4 agriculteurs, une consommatrice membres du SPG Biofetia, et 4 techniciens. Dans la continuité de ces premiers ateliers, un second séminaire du même type se déroulera en Polynésie française du 29 octobre au 4 novembre prochains au Lycée agricole d’Opunohu, à Moorea, autour de 4 thématiques principales : l’analyse technico-économique de l’exploitation agricole "bio" les pratiques et les techniques de l’agriculture biologique concernant la fertilité du sol, le contrôle des maladies et ravageurs, la pépinière les Systèmes Participatifs de Garantie et la norme océanienne relative à l’agriculture biologique l’agriculture "bio" dans la Pacifique : une vision et un plan bio-2030

Le Groupe agroalimentaire Suisse, Nestlé, a annoncé, samedi, à l’occasion de la journée internationale de la femme rurale, son soutien à trente-neuf nouveaux groupements de femmes rurales par la mise en place d’activités génératrices de revenus, pour l’année 2016, en partenariat avec la Fondation ‘’International Cocoa Initiative’’ (ICI). Selon un communiqué transmis à APA par Nestlé, ce soutien intervient dans le cadre des initiatives d’autonomisation des femmes dans la cacaoculture et s’inscrit dans le plan d’action de Nestlé en vue de lutter contre le travail des enfants dans sa chaîne d’approvisionnement.

Jeudi, 20 octobre 2016

Les organisations féminines sont décidées à saisir les opportunités dans le domaine de l’agrobusiness lors du Sommet-Afrique France prévu à Bamako, en janvier prochain, cela, sur un marché du travail marqué par une très forte ségrégation fondée sur le genre et où les femmes ont tendance à travailler comme auto-entrepreneures dans le secteur informel plutôt que de gagner un revenu régulier dans le secteur formel. En prélude au Forum « genre et développement » qui se tiendra du 15 au 17 novembre prochain et au Sommet Afrique-France, le Comité national d’organisation du Sommet France-Afrique (CNOSAF), en partenariat avec les organisations féminines, a organisé hier un atelier régional sur le thème : « l’Entreprenariat féminin dans le domaine de l’agro business, clé de l’émergence de l’Afrique ».

Les marchés alimentaires mondiaux demeureront «bien équilibrés de manière générale» pour l’année à venir, alors que les prix de la plupart des produits agricoles faisant l’objet d’échanges internationaux seront relativement faibles et stables, indique aujourd'hui la FAO dans ses Perspectives de l’alimentation. Les projections sont favorables, surtout en ce qui concerne les céréales de base. D'autre part, la facture d'importations alimentaires mondiales baissera de 11%, en dollars américains, pour atteindre les $ 1 168 milliards, son plus bas niveau en six ans. La facture moins lourde des produits issus du bétail et des aliments à base de céréales compensera largement les notes plus élevées liées au poisson, aux fruits, aux légumes, aux huiles et surtout au sucre.

Mardi, 18 octobre 2016

Le Département pour le développement international du Royaume-Uni lance un concours intitulé : « Competition brief for Agri-Tech Catalyst: innovation funding in developing countries ». Le but de cette compétition est d'augmenter le rythme et l'ampleur de l'innovation agricole par les agriculteurs dans les pays en développement. L'innovation agricole dans les pays en développement, notamment en Afrique, est faible.

Jeudi, 13 octobre 2016

Proparco, la filiale de l'Agence Française de Développement (AFD) dédiée au secteur privé, s'est engagé à investir 10 millions d'euros en fonds propres dans le groupe Activa, pour l'accompagner dans son développement en Afrique subsaharienne. Créé au Cameroun en 1998, le groupe Activa est un acteur majeur de l'assurance (vie et non vie) en Afrique subsaharienne. Il compte des filiales dans cinq pays : Cameroun (Activa Assurances et Activa Vie), Ghana (Activa International Ghana), Guinée (UGAR Activa et Activa Vie), Libéria (Activa International Libéria) et Sierra Leone (Activa International Sierra Leone).

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>