Octobre 2017
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mercredi, 03 février 2016

La Délégation de l’Union européenne au Burkina Faso (DUE) a tenu sa traditionnelle Journée ouagalaise pour le développement(JOD), ce mardi 26 janvier 2016, au sein de l’institut français de Ouagadougou. Cette 10e édition a porté sur le thème : « L’accord de la COP21 sur le changement climatique : Quelles perspectives pour le Burkina Faso ? ». Les enjeux de la lutte contre les changements climatiques transcendent les Nations et le Burkina Faso n’est pas en reste de cette réalité, a souligné Jean Lamy dans son discours d’introduction de la 10e de la JOD. Pour le chef de la délégation de l’UE au Burkina Faso, plusieurs secteurs de la vie socio-économique du pays, en l’occurrence l’agriculture, l’élevage, l’alimentation, la santé, subissent la péjoration du climat.

Mardi, 02 février 2016

Outre les 42 millions d’euros alloués par le gouvernement allemand dans des programmes de résistance à la sécheresse, un financement de 959 millions de birrs éthiopiens a été accordé pour atténuer l’impact de la sécheresse actuelle dans le pays. Ce financement sera consacré à des programmes mis en œuvre par le biais de partenaires et d’institutions de développement spécifiques, mais pas directement par le gouvernement.

Des familles anéanties par le phénomène El Niño, qui devrait être particulièrement dévastateur cette année, vont bénéficier de petits prêts dans six pays africains pour rétablir leurs moyens de subsistance, grâce à une « aide remboursable » de 2 millions GBP allouée par le ministère britannique du Développement international (DFID) en aide à l’agence World Vision UK et son partenaire de microfinancement, VisionFund International. Vedaste, originaire du Rwanda, travaille désormais comme charpentier et peut subvenir en partie aux besoins de sa famille. Lorsque des individus comme Vedaste ont la possibilité de créer leur petite entreprise, c’est leur famille qui en récolte les fruits.

Vendredi, 29 janvier 2016

Les Tonga sont l’une des quatre îles du Pacifique choisies par le Secrétariat du Commonwealth à Londres pour réaliser une étude sur la gouvernance et les niveaux de vulnérabilité et de résilience aux chocs extérieurs des petits États insulaires. En visite cette semaine à Nuku’alofa, une équipe de trois chercheurs a dressé le profil des forces et des faiblesses des îles Tonga dans sa capacité à se gouverner et à faire face à de multiples défis. Le groupe a rassemblé ses informations au moyen de consultations et d’enquêtes menées lors d’un atelier de caractérisation de la résilience dans différents secteurs, qui s’est tenu au centre de conventions de Fa’onelua le 25 janvier.

La Communauté des Caraïbes (CARICOM) et l’Italie se sont engagées ce mercredi sur la voie de relations plus solides, lorsque le nouvel ambassadeur italien a présenté ses lettres de créance au secrétaire général de la Communauté, à Georgetown au Guyana. Les deux hommes ont souligné la force de l’amitié entre la Communauté et l’Italie, et l’ambassadeur Silvio Mignano a attiré l’attention sur les similarités entre la région et son pays, notamment le mode de vie. Le secrétaire général de la CARICOM, Irwin LaRocque, a reçu les lettres de créance de Silvio Mignano, basé à Caracas, au Venezuela.

Le ministère britannique du Développement international (DFID) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont récemment annoncé vouloir renforcer leur partenariat grâce à un nouvel accord qui favorisera les collaborations futures sur de multiples fronts. « La FAO et le DFID partagent la vision d’un monde où les communautés sont à l’abri de l’insécurité alimentaire, où leurs moyens de production sont protégés, et où les ressources naturelles mondiales sont gérées de façon durable », a déclaré José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO.

Vendredi, 22 janvier 2016

Le ministère britannique du développement international (DFID) promet d'investir 30 millions GBP dans un programme sur le changement climatique au Nigéria. C'est ce qui ressort d'un communiqué publié par M. Tony Ohaeri, le directeur de la gestion de l'information du DFID, ce vendredi à Abuja. Le communiqué indique que le directeur du DFID, M. Ben Meller, a fait cette promesse lors d'une visite au ministre du Développement agricole et rural, M. Audu Ogbeh. « Le DFID prévoit d'investir 30 millions GBP dans un programme sur le changement climatique au Nigéria et nous sommes prêts à apporter un soutien financier aux régions rurales par l'intermédiaire de la Banque agricole nigériane.

Le gouvernement s'associe avec l'agence de coopération internationale allemande (GIZ) ainsi que des personnes engagées dans le développement des communautés auto-suffisantes, grâce à la permaculture ou encore à la mobilisation des sciences modernes au service de la durabilité. John Stollmeyer, directeur de Caribbean Permaculture Consultants, a déclaré à GIS que l'idée est de pousser les communautés à faire preuve de créativité et à proposer des solutions de production à la fois bon marché et susceptibles de générer d'importantes marges bénéficiaires.

Mercredi, 20 janvier 2016

Les émissions de méthane entérique lié à la pauvreté des fourrages et de la ration alimentaire des ruminants font l’objet d’une rencontre internationale, à Dakar. Une vingtaine de chercheurs venus du Bénin, du Niger, du Burkina Faso et du Mali sont en train d’échanger, avec leurs collègues du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) de France, sur un projet piloté par l’Organisation des nations-unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) avec l’appui d’une coalition internationale pour le climat (Ccac) pour réduire l’effet de serre lié à l’émission de méthane dans l’élevage.

En collaboration avec la FAO, les Pays-Bas ont fait un don  de 7 millions de dollars en faveur de l’utilisation des technologies de télédétection permettant d’aider les pays pauvres en eau du Proche-Orient et d'Afrique à surveiller et à améliorer leur utilisation de l'eau pour la production agricole.  Le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a expliqué que « ce projet se sert de certaines des technologies les plus avancées en tenant compte des écosystèmes et de l'utilisation équitable des ressources en eau ».

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>