Août 2017
L Ma Me J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Vendredi, 29 janvier 2016

Le ministère britannique du Développement international (DFID) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont récemment annoncé vouloir renforcer leur partenariat grâce à un nouvel accord qui favorisera les collaborations futures sur de multiples fronts. « La FAO et le DFID partagent la vision d’un monde où les communautés sont à l’abri de l’insécurité alimentaire, où leurs moyens de production sont protégés, et où les ressources naturelles mondiales sont gérées de façon durable », a déclaré José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO.

Vendredi, 22 janvier 2016

Le ministère britannique du développement international (DFID) promet d'investir 30 millions GBP dans un programme sur le changement climatique au Nigéria. C'est ce qui ressort d'un communiqué publié par M. Tony Ohaeri, le directeur de la gestion de l'information du DFID, ce vendredi à Abuja. Le communiqué indique que le directeur du DFID, M. Ben Meller, a fait cette promesse lors d'une visite au ministre du Développement agricole et rural, M. Audu Ogbeh. « Le DFID prévoit d'investir 30 millions GBP dans un programme sur le changement climatique au Nigéria et nous sommes prêts à apporter un soutien financier aux régions rurales par l'intermédiaire de la Banque agricole nigériane.

Le gouvernement s'associe avec l'agence de coopération internationale allemande (GIZ) ainsi que des personnes engagées dans le développement des communautés auto-suffisantes, grâce à la permaculture ou encore à la mobilisation des sciences modernes au service de la durabilité. John Stollmeyer, directeur de Caribbean Permaculture Consultants, a déclaré à GIS que l'idée est de pousser les communautés à faire preuve de créativité et à proposer des solutions de production à la fois bon marché et susceptibles de générer d'importantes marges bénéficiaires.

Mercredi, 20 janvier 2016

Les émissions de méthane entérique lié à la pauvreté des fourrages et de la ration alimentaire des ruminants font l’objet d’une rencontre internationale, à Dakar. Une vingtaine de chercheurs venus du Bénin, du Niger, du Burkina Faso et du Mali sont en train d’échanger, avec leurs collègues du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) de France, sur un projet piloté par l’Organisation des nations-unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) avec l’appui d’une coalition internationale pour le climat (Ccac) pour réduire l’effet de serre lié à l’émission de méthane dans l’élevage.

En collaboration avec la FAO, les Pays-Bas ont fait un don  de 7 millions de dollars en faveur de l’utilisation des technologies de télédétection permettant d’aider les pays pauvres en eau du Proche-Orient et d'Afrique à surveiller et à améliorer leur utilisation de l'eau pour la production agricole.  Le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a expliqué que « ce projet se sert de certaines des technologies les plus avancées en tenant compte des écosystèmes et de l'utilisation équitable des ressources en eau ».

Vendredi, 15 janvier 2016

Les habitants de la région occidentale des Fidji qui ont été frappés par la sécheresse devraient connaître un peu de répit grâce à la livraison de réservoirs d’eau. L’Union européenne a alloué plus d’un million d’euros aux Fidji afin de financer un nouveau centre des opérations d’urgence et d’améliorer l’approvisionnement en eau dans les régions asséchées des provinces de Nadi, Nagroga et Ba, ainsi que dans l’archipel reculé d’Yasawa.

Mercredi, 13 janvier 2016

La 21ème conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) a été l’occasion pour Expertise France de faire découvrir ses activités en matière de développement durable. Le vendredi 4 décembre, sur l’espace Générations climat, Expertise France a présenté son projet Africa4Climate, en collaboration avec ses partenaires financiers, l’Agence Française de Développement (AFD) et le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM). Le projet Africa4Climate est conçu pour renforcer les capacités de quatre pays africains (Gabon, Kenya, Ouganda et Bénin), en matière d’élaboration et de mise en œuvre de politiques publiques d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques.

À l’occasion des négociations sur le climat, à Paris, des représentants de gouvernements africains ont annoncé le lancement de l’initiative AFR100. Cette stratégie vise à réhabiliter près de 100 millions d’hectares de forêts et de surfaces boisées en Afrique d’ici à 2030. Le Programme de développement de l’Union africaine (NEPAD), le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et le World Resources Institute (WRI) ont contribué au lancement d’AFR100.

Lundi, 11 janvier 2016

Une première rencontre avait eu lieu en décembre 2012. Comment expliquer cette proximité entre des pays si éloignés ? Bertrand Tungandame, de la rédaction francophone de SBS, a posé la question au ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar: « Le lien est d'abord construit sur le fait que nous sommes dans un monde, où la distance n'a plus rien à dire. Deuxièmement, il y a une vision et une conviction du Maroc : le partenariat sud-sud est fondamental dans les équilibres du monde. Troisièmement, cette région du monde est constituée de peuples qui ont une histoire, qui ont une culture, qui ont souffert, et qui ont besoin d'une véritable et sincère solidarité. »

2016 verra le ministre français de l’agriculture, Stéphane Le Foll, se rendre en Afrique pour s’entretenir avec Macky Sall qui préside le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), à propos de l’initiative «4 pour 1000». Lancée par la France à l’occasion de la la COP 21, cette opération vise à augmenter de 0,4% la teneur en carbone des sols. Ce qui devrait permettre de compenser l’évolution de la quantité de gaz carbonique dans l’atmosphère.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>