Octobre 2017
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Lundi, 14 décembre 2015

Il se sent écouté, mais pas forcément entendu. Le ministre de l'Agriculture de la République des Fidji (Pacifique sud), Inia Seruiratu, a répondu aux questions de FranceSoir depuis la COP21 de Paris. "Le réchauffement climatique ce n'est pas quelque chose qui va arriver, c'est déjà en cours" pour les habitants du Pacifique sud, dit-il notamment. C'est pourquoi il réclame que cette Conférence climat aboutisse un accord "légalement contraignant".

Après quinze jours de négociations intenses dans la ville du Bourget en banlieue parisienne, 195 pays sont d’accord pour lutter contre le réchauffement climatique. Parmi ces pays, 53 Etats africains ont été représentés à un haut niveau et se sont exprimés par la voix de leurs chefs d’Etat. Les Africains ne se sont pas contentés de participer, comme c’est leur habitude, aux débats, ils ont, par leurs contributions et au-delà de la problématique du financement, exposé leurs attentes en matière de stratégie globale de développement durable en liant environnement, écosystème et réchauffement climatique.

Jeudi, 10 décembre 2015

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi s'être joints à l'Union européenne et à 79 pays en voie de développement pour faire pression ensemble en vue de la conclusion d'un accord ambitieux contre le réchauffement climatique à la conférence de Paris. Cette annonce faite par le secrétaire d'Etat américain John Kerry intervient au lendemain d'une déclaration de l'Union européenne (UE) selon laquelle elle se joint aux Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique les plus vulnérables aux impacts du changement climatique afin de faire pression pour un accord de grande portée.

Mercredi, 09 décembre 2015

A moins de trois jours de l'échéance, les termes d'un accord universel sur le réchauffement climatique restent flous malgré les déclarations de bonne volonté des principaux groupes de pays participant à la conférence sur le climat de Paris. Les organisations non gouvernementales s'inquiètent de la portée de l'accord qui sortira de ce processus, alors que les consultations se sont poursuivies mardi à un rythme soutenu pour tenter de dégager des compromis sur les points de divergence.

Mercredi, 02 décembre 2015

Les représentants politiques du groupe des petits Etats insulaires (qui compte 39 pays dont les îles Fidji et Tuvalu) tapent du poing sur la table. Dans une intervention commune mardi 1er décembre au Bourget, ils sont venus rappeler que le réchauffement climatique est déjà une réalité pour eux. Un accord juridiquement contraignant est essentiel : il en va de leur existence. Un droit à l’existence. C’est le message que veut envoyer le ministre de l’Agriculture des îles Fidji, Inia Seruiratu, aux quelque 10 000 délégués réunis à Paris.

Lundi, 30 novembre 2015

La Martinique, aux côtés des pays de la Caraïbe de la CARICOM, anime un pavillon de près de 150 m². Il s'agit pour nos pays, les plus touchés par le réchauffement climatique, d'attirer l'attention sur la situation d'urgence dans laquelle se trouve le bassin caribéen et sa population (40 millions d'habitants). Il s'agit aussi pour les pays présents sous le Pavillon 62 d'être acteurs du changement en mettant en avant les initiatives novatrices mises en oeuvre dans nos régions.

Vendredi, 20 novembre 2015

Une étude commanditée par la Fondation pour l'agriculture et la ruralité dans le monde (Farm), et réalisée par le Cirad, a été présentée à Paris le 3 novembre. Les résultats, qui s'appuient sur des projections de la FAO, « conduisent à de sérieuses interrogations sur la capacité de cette région à nourrir sa population et à procurer un revenu décent à ses agriculteurs », a indiqué Jean-Christophe Debar, directeur de Farm. Selon cette étude, la demande en produits agricoles de ces pays serait la plus importante du monde à l'horizon 2050 (multipliée par 2,6 par rapport à 2006).

Vendredi, 13 novembre 2015

Lies Craeynest, conseillère en politique climatique et en sécurité alimentaire mondiale chez Oxfam Europe explique qu’empêcher l’élévation des températures mondiales de plus de deux degrés coûtera très cher, mais que les pays les plus pauvres ne devraient pas avoir à souffrir pour payer la facture. Craeynest souligne que même si les dirigeants internationaux s’engagent à limiter le réchauffement global à deux degrés lors de la Conférence de Paris, des sommes importantes seront nécessaires en vue de l’adaptation aux effets inéluctables du changement climatique : l'Afrique devrait supporter des coûts s’élevant à 50 milliards USD par an d’ici 2050, dans le cadre d’un scénario de deux degrés, ce qui équivaut à la moitié de l'aide globale actuelle.

Le commissaire européen chargé de l’action pour le climat et de l’énergie, Miguel Arias Cañete, s’est rendu au Brésil et en Équateur afin de faire progresser le dialogue et la coopération entre l’UE et les pays d’Amérique latine et des Caraïbes. Ce voyage ne s’est déroulé qu’à quelques semaines du sommet historique des Nations unies (COP21) qui se tiendra en décembre. Au Brésil, le commissaire a rencontré la ministre brésilienne de l’environnement Izabella Teixeira, le ministre adjoint et ambassadeur, José Antônio Marcondes de Carvalho, ainsi que le Président équatorien Rafael Correa et ses ministres pour l’énergie et le climat.

Selon des statistiques récemment parues, l’UE accomplit de grands progrès en termes de réduction des émissions. En vue de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui aura lieu à Paris en décembre prochain (COP21), les politiques portant sur les changements climatiques, la sécurité énergétique et les systèmes de transport durables se retrouvent au centre des discussions, ces trois thèmes étant de plus en plus interconnectés. À l’occasion de la publication du livre statistique 2015 sur l’énergie, les transports et l’environnement, et dans la perspective de la COP21 de Paris, Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, a publié une petite sélection de données sur l’énergie, les transports et l’environnement dans l’UE liées aux changements climatiques.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>