Septembre 2014
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5



Choisissez les catégories :
















s'inscrire au RSS  

External links
RSSVoir tous les RSS
dans une nouvelle fenêtre

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Lundi, 01 septembre 2014

Le gouvernement kényan s’est déclaré optimiste sur la signature des accords de partenariat économique (APE) entre la Communauté de l’Afrique de l’est (CAE) et l’Union européenne (UE) avant la date limite du 1er octobre. La Secrétaire du Cabinet aux Affaires étrangères Amina Mohamed a laissé entendre lors d’une conférence de presse à Nairobi que le bloc régional et l’UE sont plus proches que jamais.

Les craintes de l'effondrement de l'industrie sucrière fidjienne qui génère plusieurs millions de dollars ont incité le gouvernement à opter pour un accord de partenariat économique intérimaire avec l'Union européenne le mois dernier. Des enquêtes menées par le magazine Islands Business ont révélé que lorsqu’une taxe sera imposée sur les exportations de sucre vers le marché européen, le sucre ne sera plus rentabAle ce qui entraînera l’effondrement du secteur entier constitué de 24 000 producteurs et de leurs familles, auxquels s’ajoutent des centaines de travailleurs employés dans les quatre sucreries de Fiji Sugar Corporation.

Vendredi, 29 août 2014

L'agence éthiopienne de développement en horticulture (Ethiopia Horticulture Development Agency) a annoncé que l'exportation de fleurs, de fruits et de légumes a rapporté au pays 245 millions de dollars au cours l’exercice écoulé. Alem Woldegerima, directeur général de l’agence, a déclaré à Ethiopian News Agency, l’agence de presse nationale, que 199,74 millions de dollars du montant total provenaient de l’exportation de fleurs contre 40 millions de dollars pour les légumes et 6 millions de dollars pour les fruits. Après avoir  rappelé que les revenus générés par l'horticulture au cours de l'exercice précédent s’élevaient à 230,5 millions de dollars, il a ajouté que la performance pour l’exercice écoulé a dépassé de 6,4 % celle de l'année précédente. Selon Alem Woldegerima, les fleurs sont essentiellement exportées vers l'Europe, et notamment vers les plus grands consommateurs : les Pays-Bas, l'Allemagne, la Belgique et la Norvège.

Le gouvernement et les entreprises textiles sont en passe de sauver près de 17 000 emplois menacés par l’arrivée à échéance de l'AGOA, la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (African Growth Opportunity Act). Cette perspective est renforcée par le fait que le Royaume du Swaziland, aux côtés du Botswana, du Lesotho, du Mozambique, de la Namibie et de l’Afrique du Sud a paraphé l'accord de partenariat économique (APE). Il s’agit d’une étape importante après 12 années de négociations longues et ardues avec l'Union européenne (UE).

Le gouvernement met en place des mesures pour garantir que ses légumes répondent aux normes de qualité exigées par l'Union européenne. Ces dispositions découlent de l’interdiction temporaire de l’UE concernant l’importation de légumes ghanéens vers son marché. Le ministre de l'Agriculture, Fiifi Kwetey, a déclaré que le ministère traite la question. « Notre pays sera amené de temps à autre à faire face à de telles préoccupations. Je ne pense pas que c’est la première fois que nous rencontrons ce type de problèmes.  Nous allons y remédier  car si nous souhaitons avoir des exportations durables, nous ne pouvons pas en compromettre la qualité. », a-t-il affirmé.

Jeudi, 28 août 2014

L’annulation par l’Afrique du Sud du traité bilatéral d'investissement avec les Pays-Bas, partenaire majeur en matière de commerce et d'investissement, ne semble pas avoir eu d’incidence sur la volonté néerlandaise d’investir dans le pays. Une délégation de représentants de 50 entreprises néerlandaises conduite par leur Ministre du commerce extérieur et de la coopération au développement Lilianne Ploumen s’est rendue à Johannesburg et au Cap au début du mois. Les Néerlandais souhaitent démontrer aux Sud-africains leurs compétences dans l'agroalimentaire, l'horticulture, les énergies renouvelables, les sciences de la vie, la santé, ainsi que dans les secteurs de la création, du transport et de la logistique.

Le commerce et les échanges bilatéraux entre la Papouasie-Nouvelle-Guinée et l'Europe représentent un montant de près de 100 millions de kina (40 millions de dollars) par an et les deux parties souhaitent continuer à développer ces échanges, selon les déclarations du Premier ministre Peter O'Neill mardi dernier durant la visite de courtoisie de l’Ambassadeur du Royaume de Belgique Jean-Luc Bodson. Le Premier ministre a reçu l'ambassadeur et l’a félicité pour sa nomination. Au cours de leur discussion, le Premier ministre lui a présenté les condoléances de la Papouasie-Nouvelle-Guinée suite au décès tragique de quatre citoyens néerlandais survenu lors du vol MH17.

Mercredi, 27 août 2014

La Namibie a déclaré que ses exportations de poisson et de produits agricoles conserveront un accès libre de droit et non contingenté au marché de l'Union européenne après qu’un nouvel accord commercial a été conclu entre cinq pays de l'Afrique australe et l’UE-28. La Namibie a paraphé l'accord de partenariat économique le 15 Juillet à Pretoria, la capitale sud-africaine, et après cinq années de négociations, le gouvernement se dit prêt à signer et à ratifier l'accord, selon le ministre du Commerce et de l'Industrie Calle Schlettwein.

C’est un nombre jamais égalé de sociétés italiennes, 90 en tout, qui prennent part à partir de ce vendredi à la foire internationale du Mozambique. Les stands des Italiens vont en effet dominer tous les autres. Et même la qualité des participants sera de loin supérieure pour une représentation italienne conduite par le vice-ministre du développement économique, Carlo Calenda en personne. Cette attention particulière de l’Italie peut se justifier. Le Mozambique fait partie de la sphère de stricte attention à Rome, tant des perspectives s’y annoncent prometteuses. Lors de sa toute première tournée africaine en juillet dernier, c’est bien par le Mozambique que le premier ministre italien Matteo Renzi avait commencé son périple africain.

APRÈS 10 ans de négociations, un groupe de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), dont l'Afrique du Sud fait partie, a « paraphé » un accord de partenariat économique (APE) avec l'Union européenne (UE), a déclaré le ministère du Commerce et de l'Industrie jeudi dernier. L’Afrique du Sud bénéficie ainsi d’avantages indéniables dans le cadre de l’accord bilatéral de commerce, de développement et de coopération (ACDC) avec l’UE qui est entré en vigueur en 2004. L'Afrique du Sud négocie cet APE en tant que membre d’un groupe de la SADC comprenant la Namibie, le Botswana, le Lesotho, le Swaziland, le Mozambique et l'Angola.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>