Janvier 2017
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Vendredi, 20 janvier 2017

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Haïti-Benelux (CCI Haïti-Benelux) représentée par Sergio Valkenburg et la Chambre de Commerce Dominicaine belgo-luxembourgeoise (COCDBL), représentée par Gustavo A. De Hostos, ont signé un accord coopération visant à stimuler les échanges culturels, les échanges touristiques et le commerce avec Haïti, la République Dominicaine, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg et d'autres pays de l'Union Européenne. Avec cet accord, les membres de CCI Haïti-Benelux deviennent membres honoraires de la COCDBL et vice versa. Cet accord d’une durée indéterminée à compter de la date de signature, peut être reconduit tacitement entre les parties. Toutefois, il est prévu que les parties peuvent si une situation l’exigeait, résilier unilatéralement cet accord avec un préavis écrit de 60 jours.

Repris par son management, le leader des emballages industriels vise un quart de son activité à l'exportation. Le leader tricolore des emballages industriels vient d'organiser un LBO qui permet à un pool managérial resserré autour de Fabrice Saffré, ancien directeur général adjoint désormais président, de prendre les commandes. L'opération est pilotée par le fonds d'investissement iXO Private Equity et bpifrance avec le concours bancaire du Crédit Lyonnais et de la Caisse d'Epargne. Les fondateurs de l'entreprise, née en 2007 de la fusion de deux concurrents, sortent de l'affaire après en avoir fait la référence des big bags, distribuant 6,5 millions d'unités par an, soit 30 % du marché national.

La Barbade a “temporairement banni” l’importation de volaille et d’oeufs ainsi que de tout produit frais volailler ou surgelé en provenance du Royaume Uni et de l’Union européenne. Cette mesure “à effet immédiat” est une conséquence de “la confirmation d’une épidémie de grippe aviaire” en Angleterre”, selon le Ministre de l’agriculture barbadien. Même si l’on a plus souvent tendance à se plaindre des restrictions, on ne peut toutefois s’empêcher de s’interroger quant aux risques que nous courons lorsque des territoires si proches mettent en oeuvre un principe de sécurité, en particulier alimentaire.

A partir du 3 juillet 2017, la filiale de Lufthansa spécialisée dans le vol pas cher proposera deux vols par semaine entre sa base à Cologne-Bonn et l’aéroport de Montego Bay-Sangster, opérés par SunExpress Deutschland en Airbus A330-200 pouvant accueillir 21 passagers en classe Premium et 289 en Economie. Les départs sont programmés lundi à 14h50 et vendredi à 11h45 (arrivées à 18h40 et 15h35 respectivement), les vols retour quittant la Jamaïque lundi à 20h10 et vendredi à 17h05 (arrivées le lendemain à 13h15 et 10h00 respectivement). Eurowings sera sans concurrence sur cette route, où elle remplacera les vols charter assurés jusque là sous sa marque ; Condor dessert de son côté Montego Bay au départ de Francfort.

Jeudi, 19 janvier 2017

La promesse de consacrer 20 milliards d’euros à l’Afrique entre 2014 et 2018 devrait être honorée. Ces moyens accrus ouvrent de nouveaux champs d’action à une agence de plus en plus offensive.Rémy Rioux aura participé activement aux deux sommets France-Afrique du quinquennat Hollande. En décembre 2013, il dirigeait le cabinet du ministre de l’Économie et des Finances, Pierre Moscovici. Depuis juin 2016, il est directeur général de l’Agence française de développement (AFD). Deux postes privilégiés pour parler du développement, de la France et de l’Afrique.

L’équipementier finlandais Nokia a annoncé il y a quelques semaines avoir bouclé à hauteur 15,6 milliards d’euros le rachat du groupe français Alcatel-Lucent, avec la prise de contrôle de 100 % de son capital. Une absorption qui intervient alors qu’au fil des années, Nokia a vu ses parts de marchés considérablement chuter sur le continent au profit de ses principaux concurrents que sont les chinois ZTE et Huawei et le suédois Ericsson. Avec ce rachat qui signe la fin de la marque Alcatel, Nokia, déjà présent au Moyen-Orient, en Afrique de l’Est et en Afrique du Sud via des contrats avec Ooredoo, Vodacom, Airtel et Safaricom espère rebondir sur le marché africain, particulièrement dans l’espace francophone où Alcatel-Lucent est bien introduit.

Il figurait parmi les grandes annonces françaises de la diplomatie économique attendues lors du 27ème Sommet Afrique-France au Mali qui se tenait à Bamako les 13 et 14 janvier et de son Forum économique. Le Fonds d’investissement franco-africain (FFA), premier fonds d'investissement en capital transfrontalier entre le continent africain et la France pour le développement des PME africaines et françaises, a été lancé officiellement le 14 janvier, depuis la capitale malienne par Bpifrance.

La commercialisation du litchi sur le marché européen ralentit peu à peu, selon la dernière Lettre du litchi du Centre technique et horticole de Toamasina (CTHT). Le centre affirme en effet que la période actuelle est traditionnellement plus morne pour le secteur des fruits. Les derniers lots malgaches réceptionnés dernièrement sont quasiment pré vendus dans le cadre des programmes établis avec les distributeurs. «La grande distribution poursuit son calendrier de mise en avant avec d’autres produits, souvent du secteur non alimentaire (soldes sur l’habillement etc.) En conséquence, la demande fléchit pour les litchis, mais comme l’offre diminue parallèlement, la commercialisation de ce produit s’avère assez fluide», peut-on noter dans ce bulletin du CTHT.

L’Afrique du Sud arrive en tête des pas africains bénéficiaires des investissements directs étrangers (IDE) de l’Union européenne de 1993 jusqu’à fin 2015, selon des données publiées le 12 janvier l'Office des statistiques de l'UE (Eurostat). La nation arc-en-ciel a capté 79 milliards d'euros des IDE consentis par l’UE dans le monde depuis l’entrée en vigueur du traité de Maastricht le 1er novembre 1993. L’Egypte occupe la deuxième position à l’échelle continentale avec 41 milliards d’euros d’IDE européens, devant l'Angola (36 milliards), le Nigeria (32 milliards), l’Algérie (16,475 milliards) et le Maroc (15,236 milliards). Au total, les IDE réalisés par l'UE en Afrique ont atteint 292 milliards d’euros.

Vendredi, 13 janvier 2017

Au Kenya, les exportations de légumes ont généré 19,6 milliards de shillings kényans (18,8 millions $) sur les 10 premiers mois de l’année 2016. Ce chiffre marque une hausse de 17% par rapport aux 16,7 milliards de shillings (16 millions $) enregistrés au cours de la même période de l’année 2015. Selon les données du Bureau national des statistiques du Kenya (KNBS), cette progression est liée à l’amélioration de l’accès au marché unique européen qui a tiré vers le haut les exportations. Le volume exporté est ainsi passé de 40 000 tonnes en 2015 à 50 000 tonnes en 2016. Ce meilleur accès des produits frais kényans au marché unique européen tient essentiellement au respect des normes touchant à la qualité des produits frais exigés par l’Union Européenne.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>