Avril 2015
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3



Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Vendredi, 24 avril 2015

Pour la 3e fois, la Facilité Climat des affaires ACP (BizClim) fournira un appui à l’Agence  de développement des exportations des  Caraïbes (CEDA) dans l’organisation du  Forum des affaires CARIFORUM-UE.  Ce  Forum, qui se tiendra les 15 et 16 avril 2015  à Montego Bay, Jamaïque, a réuni  environ 150 acteurs de premier plan des  différents pays des Caraïbes et d’Europe,  ainsi que des délégués d’Afrique et du Pacifique.  Une délégation de haut niveau de la région Pacifique sera présente  sous  la conduite de l’ambassadeur de Vanuatu, S.E. Roy Mickey Joy. Elle comprendra la  Directrice générale de l’Organisation  du secteur privé des îles du Pacifique  (PIPSO), Mereia Vola Vola, le Président de  l’Association nationale des exportateurs  et des industriels de Samoa, Tagaloa Eddy  Wilson, ainsi que le Président de Belair  Airways Vanuatu Limited, Willie Ben Karie. 

L’encre va couler sur l’enjeu de l’étiquetage précis sur les bouteilles d’alcool, y compris le vin, le whisky ou encore les canettes de bière. Des députés européens réclament un étiquetage précis éclairerait  la quantité des calories, parmi d’autres chiffres, déjà exigés sur l’étiquetage de nourriture dans l’UE.  L'eurodéputé belge socialiste, Marc Tarabella , fait partie des eurodéputés qui demandent ce changement. Ils soulignent l’ironie que les Européens sont les plus grands consommateurs d’alcool au monde, pourtant personne ne connait la valeur énergétique de ce qu'il consomme, le nombre de calories ou la teneur en sucre. 

Dans cette publication, CONCORD déplore que l’Union Européenne (UE) - première zone économique mondiale - cherche à obtenir des  concessions commerciales démesurées de la part d’une des régions les plus pauvres du monde. Selon CONCORD, l’Afrique de l’Ouest (AO) serait privée de la possibilité d’utiliser des outils économiques  majeurs ( ex. la protection des secteurs ) qu’elle souhaite développer pour améliorer les conditions de vie de ses habitants. En outre, l’UE n’a pris aucun engagement formel de  consacrer des moyens financiers additionnels ou à long terme.

Le Comité de liaison Europe-Afrique -Caraïbes-Pacifique (COLEACP) a présenté leur travail qui vise à soutenir les secteurs agricoles dans les pays en développement de la région ACP. Les projets impliquent la formation des agriculteurs à petite échelle : ils mettent l’accent sur l’importance d’utiliser les fournisseurs de services locaux et le renforcement des capacités afin d’exporter vers le marché européen. COLEACP a une approche qui leur permette de travailler avec toutes les parties dans la chaîne d'approvisionnement. Le groupe a reçu 100 M € du Fonds européen de développement (FED ), qui a permis les partenariats dans 50 pays et la réalisation de 1600 programmes.

Vendredi, 17 avril 2015

L'Ethiopie est le seul pays au monde où le café pousse à l'état sauvage dans les rares forêts - en altitude 350km plus haut que le capital Addis Abebba. Le café est le plus important produit d’ exportation de l’Ethiopie mais actuellement, le café sauvage vend moins cher que le café cultivé commercialment qui utilise les moyens industrial. Le café, qui est une denrée rare, est récoltée et exportée en Italie par des acheteurs éthiques, Slow Food.

Une évaluation Prix Réel a été effectuée pour Hivos, une ONG néerlandaise,  sur ce qu’un  salaire décent représente pour les travailleurs au Kenya. Le rapport montre que pour une rose moyenne, 30% de coûts cachés devraient être ajoutés au prix réel de la rose. Par conséquence, le prix réel d'une rose est significativement plus élevé que le prix actuel des roses dans les magasins . Prix Réel tente également de montrer que l'investissement dans l'environnement et des équipements sociaux paie souvent pour lui-même: l'énergie solaire comme un remplacement pour les générateurs diesel, les systèmes d'eau fermés durables et de fleurs affrètement dans des conteneurs maritimes plutôt que par l'air sont tous des investissements rentables. La question de meilleurs salaires réclame de plus en plus l'attention internationale.

Les importations d'OGM, dont de coton OGM, seront désormais régulés à la carte selon un document interne de l'exécutif de l’UE. La décision officielle de calquer les décisions d'importations d'OGM devrait être prise par le collège de commissaires le 22 avril La Commission européenne a bien tranché en faveur d'une future gestion à la carte des importations d'OGM en Europe, malgré la mécontente les écologistes. Pour Greenpeace, la décision en cours autorise, de facto, les importations d'OGM pour l'alimentation animale ou humaine sur le marché européen. Actuellement, 48 OGM sont autorisés en UE  et  13 types d'OGM resteront dans la file d'attente.

Suite au rapport de l’ONG FERN qui révélait il y a quelques jours une étude rendant compte pour la première fois, de l’importance de la consommation de l’UE dans la déforestation illégale, les Verts européens ont organisé une conférence pour déterminer de quelle façon l'UE peut entraver la déforestation illégale des forêts tropicales? Près d’un quart du commerce mondial des biens agricoles produits sur des terres illégalement déboisées est destiné à l’Europe . Devant ce grave constat, les Verts européens remettent à l'agenda politique européen leur demande d'un plan d'action européen sur la déforestation et la dégradation des forêts.

Copa et Cogeca, les organisations représentatives des agriculteurs européens, ont affirmé qu’elles ne peuvent pas assumer ce risque, à propos de la maladie de la tâche noire qui affecte la production sud-africaine d’agrumes. Ces organisations estiment que les mesures de contrôle des importations d’agrumes en provenance de l’Afrique devraient être renforcées dans l’intérêt des producteurs européens :«La tache noire est une maladie qui n'est pas présente en Europe mais qui pourrait avoir des conséquences désastreuses sur le secteur des agrumes dans les pays producteurs. Le secteur européen des agrumes revêt une importance fondamentale d'un point de vue économique et social », ont-elles affirmé.

Vendredi, 10 avril 2015

La Commission européenne doit présenter avant la fin du mois un nouveau cadre pour les importations d’OGM. Cette responsabilité pourrait revenir aux Etat membres, ce qui rend malheureux les environnementalistes. L’autorisation d’importation d'OGM représente un sujet qui divise les États membres depuis des années et qui embarrasse l’exécutif européen. Concernant les procédures d’autorisations déjà existantes en matière d’OGM,  une majorité qualifiée et non la majorité simple au Conseil est requise, ce qui à conduit à l’autorisation de culture d'OGM, faute d’une majorité de blocage suffisante parmi les États membres. Dans ce contexte, la Commission a opté pour la mise en place d’un système « à la carte » en matière de culture des OGM au niveau européen, permettant ainsi aux États membres qui le souhaitent, tels que la France, de continuer d’interdire la culture de ces OGM.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>