Février 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Lundi, 18 décembre 2017

Le PDG du groupe de télécoms Orange, Stéphane Richard, a confirmé lundi que l'opérateur historique continuait d'envisager l'introduction en Bourse de ses activités africaines. "Nous avons créé un véhicule distinct dans cette idée. Cela peut passer par une cotation, une introduction en Bourse. C'est quelque chose auquel nous réfléchissons", a déclaré M. Richard sur BFM Business. Interrogé sur une éventuelle introduction en Bourse courant 2018, le PDG d'Orange a confirmé qu'il s'agissait d'une "possibilité", sans plus de précisions.

En marge du Sommet AU-UE à Abidjan, la Banque européenne d’investissement (BEI) a signé sa première opération avec la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) par l’octroi d’une ligne de financement de €100 millions pour faciliter les investissements et projets liés au commerce dans les 40 pays africains couverts par Afreximbank. D’une durée de sept ans, le prêt soutiendra à des conditions financières favorables les PME africaines dans le but de renforcer le commerce interafricain mais aussi les échanges avec l’Europe.

Les ministres européens du Développement ont adopté une nouvelle stratégie d’aide au commerce, qui doit permettre aux pays en développement d’intégrer les marchés internationaux. Les conclusions du Conseil « développement » du 11 décembre reflètent l’actualisation, en novembre, de la stratégie de la Commission sur l’aide au commerce. La version initiale de cette stratégie a été adoptée en 2007, suivant une initiative de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

L’Union européenne a publié mardi 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux. Elle a été établie par les ministres des finances des 28 pays membres. Les 28 ministres des finances de l'Union Européenne se sont réunis pour dresser cette liste qui épingle 17 états et territoires qui se situent hors Union européenne. Parmi ceux-ci, une majorité de territoires d'archipels : cinq se trouvent dans la Caraïbe et cinq autres dans le Pacifique. Parallèlement à la liste noire une liste grise de 47 pays a été rendue publique. La Nouvelle-Calédonie y figure.

Le fonds français I&P, figure de proue de l'investissement à impact social en Afrique, a annoncé lundi avoir mobilisé 50 millions d'euros supplémentaires pour les PME du continent, en dépit du ralentissement de la croissance africaine. Le nouveau fonds IPAE2 ambitionne de réunir à terme 80 millions d'euros pour aider 30 à 40 startups et petites et moyennes entreprises (PME), à hauteur de 300.000 à 3 millions d'euros en fonds propres selon les projets, essentiellement en Afrique occidentale, centrale et dans l'Océan Indien.

Mardi, 28 novembre 2017

L'industrie de la banane de Sainte- Lucie semble rebondir avec l'annonce de l'expédition d'une cargaison de fruits vers le marché français le mois prochain. Cet envoi devait se faire depuis le début de cette année, mais il a dû être repoussé en raison des dommages causés aux bananeraies par la tempête Matthew en septembre de l'année dernière et des pluies exceptionnellement abondantes au cours de la dernière partie de 2016. La tentative d'introduction des bananes locales sur le marché français et européen a été faite peu après que l'administration du Premier ministre, Allen Chastanet, a pris les rênes du gouvernement en juin dernier lorsqu'elle a rencontré des responsables français lors d'un voyage en Angleterre et dans d'autres parties de l'Europe.

Lundi 20 novembre, le Ministre du commerce extérieur et des investissements étrangers M. Rodrigo Malmierca Díaz et le Directeur du département Amérique latine et Caraïbes de l’Agence française de développement M. Hervé Conan, ont signé à La Havane la première convention de financement de l’AFD, en présence de l’Ambassadeur de France à Cuba, SE Jean-Marie Bruno. Cette signature intervient un an, jour pour jour, après l’ouverture du bureau de l’AFD à Cuba. L’accord signé constitue la première intervention d’une banque de développement d’un pays membre de l’OCDE à Cuba.

L’Agence française de développement (AFD) vient de distribuer à 77 petites entreprises camerounaises, à Yaoundé, Bafoussam et Bamenda, les premiers chèques-service leur permettant d’accéder à des services non financiers. L’AFD explique qu’une cartographie des trois premiers bassins agricoles cibles a permis d’identifier les Petites et moyennes entreprises agroalimentaires (Pmea) mais aussi les prestataires compétents et intéressés par le travail en zone rurale, qui ont bénéficié de formations. La zone rurale a été choisie, selon l'AFD, parce que les consultants, bureaux d’études et autres structures d’accompagnement sont concentrés dans les milieux urbains et ne connaissent pas forcément les problématiques des Pmea.

Le sommet UE-UA n’a pas encore commencé mais déjà des réunions parallèles s’organisent depuis dimanche à Abidjan. Ainsi à la Bourse du travail, un forum citoyen réunit plus de 600 participants venus d’Europe et d’Afrique qui planchent sur des propositions qui - espèrent-ils - seront entendues par les dirigeants des Etats qui se réuniront mercredi 29 novembre au palais des Congrès de l’Hôtel Ivoire. Dans l’amphithéâtre de la Bourse du travail à Treichville cela vibrionne, débat, échange et parfois même s’invective. Les participants, tous issues d’ONG, de syndicats ou de plateformes sociales regroupant plusieurs nations africaines, sont assez sceptiques sur le partenariat UE-UA et ses bénéfices.

Vendredi, 24 novembre 2017

En Afrique du Sud, les acteurs de l’industrie des agrumes ne prennent pas toujours au sérieux le problème récurrent de la maladie des taches noires ou Citrus Black Spot (CBS). C’est ce qu’estime l’Union des agriculteurs espagnols qui en veut pour preuve la recrudescence des cas d’interceptions cette année. En effet, d’après l’Organisation ibérique, au mois d’octobre 2017, 37 interceptions de lots d’agrumes expédiés vers l’Europe, ont été réalisées, alors que la tendance était à la baisse entre 2014 et 2016 (53 à 21).

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>