Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
Commerce ACP-UE
Mai 2018
L Ma Me J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mardi, 24 avril 2018

Si rien n’est fait, les fruits et légumes en provenance du Cameroun pourraient bientôt être interdits d’accès au marché européen, à cause de leur qualité questionnable et, surtout, des failles observées dans le système national de contrôle sanitaire et phytosanitaire. «A l’heure actuelle, un grand nombre d’éléments exigés par les normes internationales et les normes de l’Union européenne ne sont pas inclus dans ce système. Son organisation et sa mise en œuvre présentent d’importantes faiblesses, ce qui compromet son efficacité globale.

Des acteurs clés du secteur agroalimentaire kenyan s’apprêtent à effectuer une mission commerciale aux Pays-Bas afin d’y étudier les systèmes de production alimentaire et les modèles d'exportation agricole innovants. Cette mission de trois jours sera essentiellement axée sur le secteur de l’horticulture mais s’intéressera également au secteur agroindustriel en général, l’objectif étant de faire découvrir aux participants kenyans l’économie durable et développée des Pays-Bas, qui a pour principal moteur une production agro-industrielle innovante.

L’Angola sera bientôt dotée d’un Centre national de l'agriculture et de l'alimentation (CNA) d'une valeur de 200 millions de dollars, destiné à la fabrication, la transformation, la conservation et la distribution de produits alimentaires locaux. Ce centre, appelé à devenir le plus grand centre agroalimentaire du continent africain, sera implanté dans l’agglomération urbaine de Luanda, près de la ville-satellite de Kilamba.

Le ministre ghanéen de l'alimentation et de l'agriculture, Dr Owusu Afriyie Akoto, courtise les entreprises tchèques afin de promouvoir les investissements dans le secteur agricole de son pays. Il leur a expliqué que la politique du Ghana est l’une des plus favorables au monde pour les investisseurs étrangers et les a donc appelés à saisir cette chance en investissant dans le secteur agricole ghanéen. Le ministre Akoto a plaidé la cause de son secteur agricole devant les participants d’un forum commercial de l’agroalimentaire entre la République tchèque et le Ghana, organisé à Brno (République tchèque) dans le cadre du salon TECHAGRO 2018.

M. Tetteh Hormeku, responsable des programmes à Third World Network, a conseillé aux gouvernements des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) d'utiliser les enseignements tirés des accords de partenariat économique (APE) pour élaborer un éventuel cadre post-Cotonou. Il a déclaré qu’un futur accord post-Cotonou serait aussi « pourri » et défavorable que les APE pour les pays ACP si ces derniers ne tiraient pas les leçons des accords de partenariat économique.

Alors que le Royaume-Uni se prépare à quitter l'un des plus grands blocs commerciaux du monde, le pays le plus peuplé d'Afrique, le Nigeria, s’apprête à refuser tout simplement de signer un accord commercial. Le président nigérian Buhari n'a pas encore signé l'Accord de partenariat économique (APE), qui vise à établir une zone de libre-échange entre 16 pays d'Afrique de l'Ouest (et la Mauritanie) et l'Union européenne. Dans une déclaration faite jeudi à Abuja, la capitale nigériane, le président nigérian a déclaré que ce refus était motivé par sa volonté de protéger les industries nationales et la jeune population de son pays.

Mombasa, premier port d'Afrique de l'Est, verra bientôt sa capacité portuaire augmenter grâce à un investissement de la Banque européenne d’investissement (BEI) d’un montant de 1,46 milliard d'euros visant à réduire les pertes de temps liées aux embouteillages et à la congestion du port. Le financement, annoncé jeudi à Luxembourg, permettra également d’améliorer les moyens de transports locaux durables.

Lundi, 23 avril 2018

La 2e édition de « Agrofood and Plastprintpack Ethiopia 2018 » devrait être un succès car on y attend la participation de très nombreux leaders du marché international. Du 3 au 5 mai 2018, plus de 60 exposants de 17 pays présenteront leurs innovations lors de ce deuxième salon international de l’agriculture, de l’alimentation, des plastiques, de l’impression et des conditionnements organisé au Millennium Hall à Addis Abeba, en Éthiopie. L'événement est organisé par le Salon allemand du commerce équitable (www.fairtrade-messe.de) et son partenaire éthiopien Prana Events.

Vendredi, 20 avril 2018

Agri-Vie, un fonds d'investissement privé, axé sur l'alimentation et l'agroalimentaire en Afrique subsaharienne, et Norfund, le fonds norvégien de financement du développement, ont conjointement investi 17 millions $ au sein de Marginpar Flower Group Holdings, une entreprise spécialisée dans la vente de fleurs en Afrique de l’Est.

Lundi, 16 avril 2018

La Banque africaine de développement coordonne la mise en œuvre d’une stratégie de développement intégré pour les pays lusophones d’Afrique afin d’y favoriser la croissance. En prévision du déploiement de cette initiative, la Banque et le gouvernement du Portugal ont signé un accord visant à assurer une formation linguistique aux membres du personnel de la Banque africaine de développement qui souhaitent apprendre le portugais et à fournir des services professionnels de traduction de conférence.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>