Août 2017
L Ma Me J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Jeudi, 07 janvier 2010
L’Article 13 sur les ‘Migrations’ est une question prioritaire pour les Etats membres de l’Union européenne dans le cadre de la révision de l’Accord de partenariat de Cotonou (APC). Cependant, le processus de révision en cours qui devrait être achevé fin février 2010, ne semble guère bénéficier d’une attention même modérément importante dans aucun des pays membres. Cela est bien dommage, car il ne fait aucun doute qu’il est de l’intérêt des deux parties d’exploiter au mieux ce cadre sur les relations ACP-UE qui expirera en 2020.
Mercredi, 06 janvier 2010
Les producteurs martiniquais de banane ont du souci à se faire. L'Union Européenne a signé un accord mettant fin aux avantages douaniers dont ils bénéficiaient. C'est que le conflit durait depuis plus de 10 ans entre les producteurs de banane d'Amérique Latine et les pays ACP au sujet de la tarification douanière mise en place par l'Europe. Ce régime permettait aux producteurs ACP donc Antillais, d'arriver sur le marché européen avec un droit de douane très faible, ce qui avait provoqué une levée de bouclier chez les producteurs de la banane «Dollar», qui devaient s'acquitter de 176 euros par tonne de fruits. L'Organisation Mondiale du Commerce avait même tranché à plusieurs reprises, en défaveur de cette mesure.
L'Union eu­ro­péenne a dé­ci­dé d'ac­cor­der à Mau­rice une as­sis­tance fi­nan­cière à hau­teur de 16 mil­lions de dol­lars pour ju­gu­ler les ef­fets de la crise fi­nan­cière mon­diale, a ap­pris APA dans la ca­pi­tale mau­ri­cienne, Port-​Louis. Selon des sources proches du mi­nis­tère des Fi­nances, la sub­ven­tion s’ins­crit dans le cadre mé­ca­nisme FLEX re­la­tif à la vul­né­ra­bi­li­té mis en place par l’UE pour ré­pondre aux im­pacts de la ré­ces­sion éco­no­mique mon­diale en ce qui concerne les ex­por­ta­tions in­dus­trielles et le tou­risme. L’Ile Mau­rice bé­né­fi­cie­ra à nou­veau d'une autre sub­ven­tion au cours de l'af­fec­ta­tion des fonds pré­vue par l'UE au cours de l'année pro­chaine.
Mardi, 05 janvier 2010
Les intérêts de l'UE doivent être défendus lors des négociations pour la conclusion du cycle de Doha à l'OMC, en particulier dans le domaine de l'agriculture et de l'accès des produits et services européens aux marchés des pays développés et des économies émergentes, ont soutenu les députés européens.
Les Fidji ont signé un accord de partenariat économique provisoire avec l'UE. Cet accord porte sur les échanges de marchandises et prévoit un accès en franchise de droits et de contingents au marché de l'UE pour tous les produits en provenance des Fidji. Il vise également à renforcer la coopération dans des domaines tels que la santé animale et végétale ainsi que les normes techniques.
Les pays d’Afrique et du Pacifique continuent à négocier les difficiles accords de partenariats économiques (APE) avec l’Union européenne. Ces nouveaux accords permettraient d’aider ces pays à accélérer leur croissance économique et à développer des économies plus résilientes. Cependant, les impasses dans les négociations ou un sentiment de lassitude ainsi que l’absence de réelle volonté relative à ces accords chez de nombreux négociateurs africains, caribéens et du Pacifique (ACP) soulèvent des questions légitimes sur leur structure et leur contenu, ainsi que leur capacité à agir comme leviers de la croissance économique.
Lundi, 04 janvier 2010

La Commission fournit une aide humanitaire de 50 millions d'euros aux populations vulnérables de la Somalie, de l'Éthiopie, du Kenya et de l'Ouganda frappées par la sécheresse. Les fonds sont acheminés par l’intermédiaire du service d’aide humanitaire (ECHO), placé sous la responsabilité du commissaire Karel De Gucht.

 

Jeudi, 17 décembre 2009
La 2986e réunion du Conseil agriculture et pêche qui s’est tenue à Bruxelles du 14 au 16 décembre 2009 a conclu un accord politique sur un projet de règlementation fixant les opportunités de pêche pour 2010 pour les navires de la Communauté dans les eaux de l’Atlantique, la Manche et la Mer du Nord (les TAC et quotas pour la Baltique et la Mer Noire ont déjà été adoptés les 20 et 27 novembre). En conformité avec les plans de gestion de la conservation à long terme applicables à certains stocks, le Conseil a accepté des réductions par rapport à 2009, pour certaines espèces.
La 2986e réunion du Conseil agriculture et pêche qui s’est tenue à Bruxelles du 14 au 16 décembre 2009 a conclu un accord politique partiel sur le texte d’un projet de réglementation fixant les obligations des opérateurs qui mettent sur le marché du bois d’oeuvre et des produits dérivés du bois d’œuvre. L’accord politique sur l’ensemble du texte devrait être conclu au cours d’une des réunions futures du Conseil. Le Parlement européen a adopté cet avis le 22 avril 2009. Le Conseil a adopté la réglementation FLEGT (Application des règlementations forestières, gouvernance et échanges commerciaux) en décembre 2005 et a donné mandat à la Commission d’entamer des négociations avec les pays tiers souhaitant conclure des accords de partenariat volontaires.
Le blocage des négociations commerciales UE-Afrique du Sud qui a failli faire éclater la plus vieille union douanière du monde-l’Union douanière d’Afrique australe (SACU)-devrait être levé grâce aux progrès accomplis pour aplanir les différences entre les deux parties. Le chef de la délégation de l’UE au Botswana, Paul Malin, s’est dit confiant que la SACU restera intacte, maintenant que l’UE a assoupli sa position et accepté d’appliquer un tarif commun à ses exportations vers la région. Il faisait référence à la question litigieuse qui a été à l’origine de la rupture des négociations, lorsque l’Afrique du Sud a voulu qu’un Tarif extérieur commun soit appliqué pour toute la région d’Afrique australe, malgré son accord commercial séparé conclu avec l’UE, à savoir l’Accord sur le commerce, le développement et la coopération (TDCA).
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>