Février 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mardi, 08 septembre 2009
Aux Bahamas, l’agriculture représente environ 2% du PIB et le sous-secteur de la pêche y joue un rôle particulièrement dynamique, contribuant régulièrement pour plus de 75% à la production agricole totale et générant des recettes estimées entre 60 et 100 millions $ (USD), soit en moyenne près de 85% de l’ensemble des revenus de la pêche. Pour un pays qui compte moins de 400000 habitants et un secteur qui emploie moins de 10 000 personnes sur toute l’étendue du territoire, c’est une source considérable de richesse pour ceux qui s’activent dans la pêche.
Bien que le pays ne vende pas son sucre sur les marchés libres étrangers, la société Illovo Sugar Malawi Limited profiterait de l’actuelle envolée des cours sur le marché international grâce à ses exportations vers la zone COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe). La porte-parole de llovo Sugar Malawi, Ireen Phalula, a déclaré que les exportations de sucre vers l’Europe se font sur des prix fixes et pourraient, en tant que telles, ne pas tirer directement parti de la hausse des cours. Mais elle s’est dit confiante quant au fait que le Malawi tirera profit de ses exportations vers la région COMESA où les prix du marché sont déterminés par l’offre et la demande.
La Commission européenne a conclu un accord de financement d’un montant total de 45,5 millions € pour le lancement d’un nouveau programme de microprojets dans neuf États de la région du Delta du Niger. Selon une déclaration de la Commission, ce programme, qui est financé par l’Union européenne, aura son siège à Calabar, capitale de l’État de Cross River.
Lundi, 07 septembre 2009

Janez Potočnik, membre de la Commission européenne chargé de la science et de la recherche, se rend pour la première fois en visite officielle dans l'Union africaine et au Kenya. Du 7 au 9 septembre, il assistera à des rencontres politiques à haut niveau et visitera des centres de recherche financés par l'UE à Nairobi (Kenya) et Addis-Abeba (Éthiopie). Cette visite s'inscrit dans le cadre du partenariat scientifique et technologique de décembre 2007 entre l'Union africaine (UA) et l'Union européenne (UE).

Vendredi, 04 septembre 2009
Le prochain Briefing de Bruxelles sur le développement se tiendra le mercredi 23 septembre 2009 (8h30-13h00) au Centre Borschette de la Commission européenne (Salle 1D) et portera sur le thème «Etre plus compétitif dans un contexte mondialisé: défis et opportunités pour les PME dans le secteur agricole ACP». Ce Briefing discutera des effets de la crise financière et alimentaire sur les entreprises des pays en développement et sur les opportunités qui peuvent en découler pour les PME locales. Il traitera des programmes d’investissement permettant de soutenir les PME et de stimuler la croissance et les investissements, ainsi que d’améliorer et de renforcer les PME afin de leur donner accès à des marchés régionaux et d’exportation. Y seront également exposés des exemples concrets fructueux de stimulation, au sein de PME, de l’innovation, des technologies, de la transformation, de la valeur ajoutée et du renforcement des infrastructures.
Deux pays d’Afrique australe ont subitement refusé de signer un accord de libre échange avec l’UE, juste avant de rejoindre quatre autres pays pour apposer leur signature sur le document. Lundi, la CE avait annoncé la signature d’un Accord de partenariat économique avec le groupe des Etats d’Afrique australe et orientale, mais cela s’est finalement limité à Maurice, aux Seychelles, au Zimbabwe, et à Madagascar. Ce revirement pour les négociateurs commerciaux de la Commission vient s’ajouter à d’autres échecs récents pour convaincre les pays en développement de signer ses accords commerciaux.
Commissaire désigné au portefeuille du développement, Karel De Gucht a eu un échange de vues ce mardi avec les députés sur sa vision et sur les défis de la politique européenne d'aide au développement. Les députés de la commission du développement ont interrogé l'ancien chef de la diplomatie belge sur l'impact de la crise financière sur les pays en développement, sur les moyens que la Commission européenne compte mettre en œuvre pour aider ces pays à lutter contre le changement climatique, ainsi que sur son expérience professionnelle.
Cette note documentaire situe le contexte d’une série de décisions qui seront prises dans la deuxième moitié de 2009 sur l’architecture et la dotation en personnel des structures de la Coopération pour le développement de l’Union européenne et explore d’éventuelles options. Elle a été préparée dans le cadre du Programme de soutien à la coopération pour le développement européen (EDCSP). La note documentaire donne d’éventuels modèles pour la future coopération pour le développement de l’UE, ainsi qu’un ensemble de principes pour la conception d’une nouvelle Commission européenne. Des séries de décision seront prises dans la deuxième moitié de 2009 sur l’architecture et la dotation en personnel des structures de la Coopération pour le développement de l’UE.
Le Ministère de l’Agriculture et de la pêche jamaïcain, la Commission européenne (CE) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont signé un protocole d’accord, le lundi 24 août, consacrant 5,9 millions d’euros dans une initiative de facilité alimentaire, en conformité avec le programme de sécurité alimentaire du gouvernement. Le protocole d’accord a été signé par le ministre de l’agriculture et de la pêche, l’Honorable Dr. Christopher Tufton; le chef de la Délégation de la CE à la Jamaïque, l’Ambassadeur Marco Mazzocchi Alemanni; et le représentant de la FAO à la Jamaïque, aux Bahamas et à Belize, le Dr. Dunstan Campbell. La signature a eu lieu au Ministère à Kingston. Les fonds seront déboursés sur une période de deux ans, avec l’assistance technique du bureau local de la FAO.
Jeudi, 03 septembre 2009
La Communauté de l’Afrique orientale commerce 'librement' avec l’UE — sans accord contraignant  — suite à l’expiration d’un accord intérimaire et à l’incapacité des deux parties négociant à conclure un accord de partenariat économique exhaustif. L’accord intérimaire conclu en novembre dernier devait éviter l’interruption des échanges suite à la décision de l’Organisation mondiale du commerce de ne pas renouveler l’Accord de Cotonou arrivé à expiration en décembre 2007. Depuis un an et demi, l’UE et la Communauté de l’Afrique orientale, ainsi que les blocs commerciaux d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur la voie à suivre avant la date butoir fixée au 31 juillet pour la signature d’un accord de partenariat économique.
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>