Octobre 2017
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Lundi, 25 septembre 2017

La Nigerian Ports Authority (NPA) a conclu des ententes en vue de la signature d’un accord de collaboration technique avec le port d’Anvers, en Belgique qui a pour objectif de développer les exportations de fruits nigérians vers les pays européens. Tunde Okoya, président du Nigerian-Belgian Commercial Information and Documentation Centre (NBCIDC), a divulgué cette information à la News Agency of Nigeria (NAN) ce lundi à Lagos.

Quatorze (14) entreprises de Sainte-Lucie vont bénéficier concrètement de l’élaboration de plans d’exportation pour exploiter efficacement les possibilités commerciales présentes en France, en Allemagne et en Espagne. Il s’agit d’une nouvelle étape importante pour la Trade Export Promotion Agency (TEPA), atteinte dans le cadre d’un projet continu visant à équiper les organisations de promotion du commerce et de soutien aux entreprises pour développer les capacités d’exportation et les stratégies de pénétration des marchés de 26 entreprises saint-luciennes sélectionnées.

Le producteur de whisky basé à Derry Niche Drinks a poursuivi son expansion internationale en concluant un juteux contrat d’exportation en Afrique du Sud. L’entreprise, qui produit également des liqueurs à base de crème, des vodkas aromatisées, des cocktails prêts à boire et des Irish coffee allant au micro-ondes, fournira sa marque de whisky The Quiet Man à Ultra Liquors, grossiste et chaîne de vente au détail de premier plan, dans le cadre d’un accord dont la valeur pourrait s’élever à 250 000 GBP. La commande d’exportation, passée avec l’assistance commerciale d’Invest NI, porte initialement sur un conteneur de 1000 caisses, mais d’autres devraient suivre.

Au cours des sept premiers mois de 2017, les recettes générées par les exportations de sucre ont battu des records. Les exportations de sucre ont rapporté 109,1 millions de dollars, soit un tiers des recettes totales des exportations de marchandises (304,7 millions de dollars). Ce montant record s’explique principalement par le régime préférentiel accordé depuis des années au Belize par son principal importateur , l’Union européenne. Les choses devraient cependant changer en octobre, avec la réforme du régime communautaire pour le sucre qui entraînera la suppression des quotas de production de sucre de betterave. Le Belize, ainsi que les autres pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), devront alors affronter la concurrence directe du secteur du sucre de betterave, une alternative meilleur marché au sucre de canne.

Vendredi, 22 septembre 2017

À travers son projet de renforcement du commerce de produits agricoles (Increasing Agricultural Commodities Trade – IACT), l’Union européenne a aidé Bula Coffee à acquérir une machine mobile de traitement du café, des structures pour pépinières et du matériel d’irrigation d’une valeur de 72 000 euros. Mohammed Nazeem Kasim, attaché de presse et responsable de information de la section politique, commerce, presse et information de l’UE, a déclaré que l’UE était fière de soutenir la chaîne de valeur du café aux Fidji et a confirmé que les nouvelles pépinières fourniraient des semences de café aux cultivateurs de Vili Levu et de Vanua Levu.

La nouvelle règlementation de l’UE relative au carpocapse ne s’appliquera pas seulement aux agrumes, mais concernera aussi les pêches, les nectarines, les grenades et les poivrons d’Afrique du Sud. Le secteur des fruits à noyau a finalisé ses projets de protocole en vue de la prise en compte de la nouvelle réglementation sur le carpocapse et les vergers sont déjà enregistrés auprès du ministère de l’agriculture, de la sylviculture et de la pêche en vue des exportations vers l’UE. La saison des fruits à noyau approche et il a donc fallu réagir rapidement, même si le nouveau règlement n’entrera pas en vigueur avant le 1er janvier 2018, a déclaré Mariëtte Kotze, directrice opérationnelle du groupe HORTGRO.

Jeudi, 21 septembre 2017

Dans son dernier rapport, l'organisation de Coopération et de développement économique classe l'Italie en tête des investisseurs européens en Afrique durant la période 2015-2016 avec un volume total de 11,6 milliards de dollars. Une preuve de plus que les pays africains s'assurent de plus en plus une place de choix dans les stratégies de diversification des marchés des groupes internationaux. Le dernier rapport de l'OCDE sur les investissements vient de classer l'Italie en tête des pays européens les plus engagés dans ce domaine en Afrique, durant les années 2015 et 2016.

Société générale et la banque publique d'investissement ont signé une convention de partenariat visant à favoriser le développement des PME et des ETI françaises en Afrique. Un accompagnement inédit pour les y aider à entreprendre et dynamiser leur activité. A la recherche de nouveaux marchés à l'exportation, les PME, les ETI envisagent parfois l'éventualité d'une aventure africaine. Une relative proximité géographique, une langue parfois commune et un développement démographique sans équivalent offrent des perspectives qu'il est difficile d'écarter.

Le directeur délégué de l'Autorité pour la promotion des exportations du Ghana, Eric Amoako Twum, vient de confirmer que l'Union européenne devrait réexaminer, d'ici la fin de l'année, son interdiction d'accès au marché européen, imposée depuis juillet 2014 sur les produits ghanéens de la filière fruits et légumes, à cause notamment de la présence de maladies sur certains agrumes. Bonne nouvelle pour les horticulteurs et producteurs ghanéens de la filière fruits. Selon Eric Amoako Twum, directeur général délégué de l'Autorité pour la promotion des exportations du Ghana (GEPA), l'Union européenne qui avait interdit depuis 2014 les importations de légumes du Ghana, réexaminera «probablement sa décision d'ici fin de cette année».

L’Agence française de développement (AFD) a accordé à l’entreprise publique des abattoirs d’Addis-Abeba (AAEA), un prêt concessionnel d’un montant de 70 millions d’euros, pour le design et la construction d’une nouvelle infrastructure d’abattage en périphérie de la ville. A cela s’ajoute une subvention de 0,5 million d'euro pour l'assistance technique relative la formation du personnel, rapporte l’Agence éthiopienne de presse (ENA). Le projet de nouvel abattoir d’Addis Abeba consiste essentiellement en la fermeture de l’infrastructure actuelle, localisée au cœur de la ville.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>