Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Commerce ACP-UE
Octobre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Jeudi, 29 mars 2018

Un nouveau label pour l’Agence française de développement (AFD): Agreenfi. Ce label encourage les institutions financières des pays en développement et émergents à se mobiliser pour développer une agriculture productive et résiliente, améliorer les conditions de vie des populations rurales et favoriser la structuration durable des territoires ruraux, souligne le communiqué. Concrètement, Agreenfi intervient auprès des institutions financières et leur propose une offre financière (ressources financières, mécanisme de partage de risques), ainsi qu’un appui technique et institutionnel leur permettant de transformer leurs pratiques et de répondre aux besoins des acteurs ruraux.

Le thème « Ensemble, construisons un avenir durable ! ». Tel est le thème abordé par le Président du Ghana, Nana Akufo-Addo et Paul Polman, PDG du groupe Unilever, àl’occasion d’un panel inédit. le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo a indiqué qu’il faut que tout le monde, secteur privé et public respectent les règles. « Respectons les règles en évitant l’évasion fiscale, les paradis fiscaux. Mettons l’accent sur la valeur ajoutée et mettons en place un environnement propice à la stabilité macroéconomique dans nos pays», a-t-il suggéré. Pour lui, les secteurs privé et public doivent lutter contre la corruption, respecter le droit et avoir de la discipline budgétaire.

Mardi, 20 mars 2018

L'Union européenne va ajouter trois pays des Caraïbes sur sa liste noire des paradis fiscaux, les Bahamas, les Iles Vierges américaines et Saint-Kitts-et-Nevis, montre un document consulté par Reuters. Dans un précédent document, trois pays, Bahreïn, les Iles Marshall et Sainte-Lucie, avaient été à l'inverse barrés de cette liste noire. En janvier, huit pays avaient été ôtés de cette liste qui contenait à l'origine 17 noms lorsqu'elle avait été établie en décembre.

La Société de Promotion et de Participation pour la Coopération économique (Proparco), filiale de l'Agence française pour le développement (AFD) dédiée au secteur privé, a accordé, vendredi, un prêt de 7 millions de dollars à la coopérative de thé Kenya Tea Development (KTDA) pour l’aider à développer ses activités dans 5 usines, dont 4 commenceront à produire du «thé orthodoxe» cette année, a-t-on appris de source officielle.

Au terme de l’année 2017, les exportations sud-africaines de produits agricoles ont rapporté 10 milliards $. Ce chiffre record, marque une hausse d’environ 16,3%, par rapport au résultat réalisé un an plus tôt (8,6 milliards $). Selon Wandile Sihlobo, économiste de la Chambre des entreprises agricoles (Agbiz), cette trajectoire commerciale ascendante est attribuable à la progression des expéditions de fruits, de légumes, de céréales, de spiritueux et de boissons. Les principaux partenaires commerciaux de la Nation arc-en-ciel demeurent l’Afrique et l’Europe qui ont absorbé 67% des exportations totales au cours de l’année écoulée.

Lundi, 19 mars 2018

Le port d'Anvers en Belgique va "collaborer étroitement" avec celui de Douala au Cameroun dans les cinq ans à venir pour l'aider à "accélérer son efficacité", a annoncé l'autorité portuaire belge. Anvers, deuxième port d'Europe après Rotterdam (Pays-Bas), revendique la place de premier opérateur européen dans le trafic avec l'Afrique de l'Ouest et centrale. Déjà responsable temporairement de la gestion du port de Cotonou au Bénin, la société belge exploitant le port d'Anvers (Port of Antwerp) s'engage désormais à apporter son "savoir-faire", notamment en matière de formation, au Port autonome de Douala, selon un protocole d'accord signé le 7 mars à l'occasion d'une visite de dirigeants belges au Cameroun.

Mardi, 28 novembre 2017

L'industrie de la banane de Sainte- Lucie semble rebondir avec l'annonce de l'expédition d'une cargaison de fruits vers le marché français le mois prochain. Cet envoi devait se faire depuis le début de cette année, mais il a dû être repoussé en raison des dommages causés aux bananeraies par la tempête Matthew en septembre de l'année dernière et des pluies exceptionnellement abondantes au cours de la dernière partie de 2016. La tentative d'introduction des bananes locales sur le marché français et européen a été faite peu après que l'administration du Premier ministre, Allen Chastanet, a pris les rênes du gouvernement en juin dernier lorsqu'elle a rencontré des responsables français lors d'un voyage en Angleterre et dans d'autres parties de l'Europe.

Lundi 20 novembre, le Ministre du commerce extérieur et des investissements étrangers M. Rodrigo Malmierca Díaz et le Directeur du département Amérique latine et Caraïbes de l’Agence française de développement M. Hervé Conan, ont signé à La Havane la première convention de financement de l’AFD, en présence de l’Ambassadeur de France à Cuba, SE Jean-Marie Bruno. Cette signature intervient un an, jour pour jour, après l’ouverture du bureau de l’AFD à Cuba. L’accord signé constitue la première intervention d’une banque de développement d’un pays membre de l’OCDE à Cuba.

L’Agence française de développement (AFD) vient de distribuer à 77 petites entreprises camerounaises, à Yaoundé, Bafoussam et Bamenda, les premiers chèques-service leur permettant d’accéder à des services non financiers. L’AFD explique qu’une cartographie des trois premiers bassins agricoles cibles a permis d’identifier les Petites et moyennes entreprises agroalimentaires (Pmea) mais aussi les prestataires compétents et intéressés par le travail en zone rurale, qui ont bénéficié de formations. La zone rurale a été choisie, selon l'AFD, parce que les consultants, bureaux d’études et autres structures d’accompagnement sont concentrés dans les milieux urbains et ne connaissent pas forcément les problématiques des Pmea.

Le sommet UE-UA n’a pas encore commencé mais déjà des réunions parallèles s’organisent depuis dimanche à Abidjan. Ainsi à la Bourse du travail, un forum citoyen réunit plus de 600 participants venus d’Europe et d’Afrique qui planchent sur des propositions qui - espèrent-ils - seront entendues par les dirigeants des Etats qui se réuniront mercredi 29 novembre au palais des Congrès de l’Hôtel Ivoire. Dans l’amphithéâtre de la Bourse du travail à Treichville cela vibrionne, débat, échange et parfois même s’invective. Les participants, tous issues d’ONG, de syndicats ou de plateformes sociales regroupant plusieurs nations africaines, sont assez sceptiques sur le partenariat UE-UA et ses bénéfices.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>