Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Jeudi, 04 mai 2017

Le Conseil de l'exportation de l'agriculture (AEC) travaille à la préparation des études de marketing et de consommation pour les marchés africains et devrait finir en mai. L'AEC a également l'intention d'augmenter les exportations du secteur pour s'établir à 2,26 milliards de dollars en 2017, contre 2,46 milliards de dollars en 2016, avec une croissance prévue de 5%. Le chef de l'AEC, Abdel Hamid Demerdash, a déclaré que le marché africain est important et prometteur pour l'avenir des cultures égyptiennes, où il existe de nombreux grands marchés potentiels. Il a ajouté que les études sont fondées sur l'exploitation des accords commerciaux conjoints entre l'Égypte et le reste des pays africains, ce qui contribuera à entrer sur ces marchés avec l'aide de plans de commerce économique intacts.

Vendredi, 28 avril 2017

La République démocratique du Congo (RDC) a signé un protocole d'accord avec le facilitateur du commerce régional TradeMark East Africa (TMEA) pour améliorer le commerce transfrontalier et renforcer les liens commerciaux entre les pays et les États membres de la Communauté de l'Afrique de l'Est (EAC). Le gouvernement des Pays-Bas a engagé 6,7 millions de dollars pour lancer les projets. TMEA investira dans des projets impliquant des ressources déjà disponibles telles que le transport par eau, la simplification des processus commerciaux par la formation et la facilitation de l'adoption des TIC autour de l'Est de la RDC.

Pour la quatrième année consécutive depuis 2013, l'Afrique de l'Est est restée la sous-région en croissance la plus rapide en 2016 grâce à la croissance agricole, à un secteur manufacturier émergent, à l'amélioration des dépenses publiques d'infrastructure et à la consommation élastique des ménages, entre autres. Ceci est conforme au Rapport économique sur l'Afrique de l'année 2017 (ERA2017) lancé récemment à Dakar, au Sénégal. Le rapport examine comment exploiter les opportunités d'une urbanisation rapide pour accélérer l'industrialisation et accélérer la transformation structurelle. Il identifie et analyse également les facteurs, les facilitateurs et les leviers de politique pour renforcer les liens entre l'industrialisation et l'urbanisation.

Vendredi, 21 avril 2017

La Banque africaine de développement (BAD) a fourni plus de 30 millions de dollars américains pour soutenir l'adhésion du Sud-Soudan à l'organisation africaine du commerce, des assurances et du développement et de renforcer également les réseaux de distribution d'électricité. La BAD a déclaré dans un communiqué jeudi soir qu'il a approuvé 18,15 millions de dollars américains à Juba pour aider les ressources requises à soutenir son adhésion à la Banque africaine d'assurance commerciale (ATI) et à la Banque de commerce et de développement (TDB). La BAfD a également approuvé un prêt supplémentaire de 14,57 millions de dollars pour réhabiliter et étendre les réseaux de distribution d'électricité dans la capitale sud-soudanaise, Juba.

Le groupe sud-africain Shoprite prévoit investir 571,7 millions de dollars EU dans l'expansion de son réseau de distribution et de supermarchés en Angola dans le cadre d'un contrat d'investissement signé avec l'Unité technique d'investissement privé (UTIP). Le projet comprend l'ouverture de 15 centres commerciaux au cours des cinq prochaines années, 22 supermarchés (trois déjà en exploitation depuis 2015), un entrepôt et deux structures résidentielles pour le personnel, ainsi que des améliorations dans quatre supermarchés. L'investissement couvrira 11 des 18 provinces angolaises et comprend la création de 5 613 emplois pour les Angolais, dont 3 278 à Luanda.

Une question clé devant les ministres économiques du Forum des îles du Pacifique qui se réunissent à Suva est la façon de mettre en place un mécanisme de financement régional. Les ministres ont eu l'idée d'une telle installation avant eux pendant plusieurs années car ils cherchent des moyens de payer pour le développement dans la région. Don Wiseman a parlé avec le commissaire du commerce du Forum à la Chine, David Morris, qui est à la réunion et a commencé par demander si les ministres ont à l'esprit une agence comme une version Pacifique de la Banque asiatique de développement.

Vendredi, 07 avril 2017

Le Professeur Alastair Sutton, ancien conseiller européen des Dépendances de la Couronne, a récemment mis en garde la Chambre des Lords d'une « inscription sur liste noire » par l'Union européenne des secteurs financiers des Dépendances de la Couronne dans le cadre de la lutte contre les paradis fiscaux. Il a déclaré devant la commission que l'UE entreprenait un « processus d'inscription sur liste noire qui pourrait léser gravement les économies de Jersey, de Guernesey, de l'île de Man ... si l'UE inscrivait ces territoires sur liste noire en dépit du fait qu'ils ont accepté toutes les mesures préconisées par l'OCDE pour respecter la législation en matière d'impôts et de blanchiment d'argent, ainsi que les réglementations financières ».

Mardi, 04 avril 2017

Un article récent de Bloomberg prédit que la demande européenne d'importation de sucre de canne des Caraïbes, dont celui de la Jamaïque, pourrait bientôt être sur le déclin, l'Europe revenant au sucre de betterave. « La décision de l'Union européenne de ne plus limiter sa propre production de sucre de betterave à partir d'octobre signifie moins de demandes pour les producteurs de canne de la Jamaïque et une réduction de moitié de la demande d'importation sur le continent de sucre de canne de 3,2 millions de tonnes à 1,6 million de tonnes. »

Mercredi, 29 mars 2017

En 2016, la Côte d’Ivoire a exporté 32 600 tonnes sur une production de plus 100 000 tonnes. Ce qui a permis de distribuer 6,5 milliards de Fcfa directement aux producteurs en trois mois (pendant la campagne). Mais elle a aussi perdu 80% de sa production (plus 100 000) du fait des mouches (le Batrocera dorsalis, principalement)», a déclaré Silué Gnénéyéri, directeur de la protection des végétaux, du contrôle et de la qualité.

Vendredi, 17 mars 2017

A l’initiative de Philippe Germain, président du gouvernement, avec le soutien du Haut-commissariat de la Nouvelle-Calédonie, une délégation d’ambassadeurs de France dans le Pacifique et de représentants de l’État est en Nouvelle-Calédonie cette semaine. C’est au cours de deux journées que le gouvernement les recevra au sein du Creipac pour des échanges qui porteront sur plusieurs volets : la politique d’intégration régionale des collectivités françaises, l’intégration économique et commerciale de la Nouvelle-Calédonie dans la zone Pacifique, la gestion durable des océans et enfin, la coordination des moyens de l’État et de l’Europe en faveur de l’intégration régionale.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>