Mai 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Samedi, 12 décembre 2015

Le marché commun pour l’Afrique orientale et australe (Comesa) en partenariat avec l’Union nationale des agriculteurs, pêcheurs et éleveurs réfléchissent sur comment doter la RDC d’une loi sur l’harmonisation de la protection de l’activité agricole. Simon Oswan, expert du Comesa, a indiqué lundi 7 décembre, que l’absence prolongée de cet outil ne garantit pas encore la qualité des semences utilisées dans le pays. Pendant cinq jours, ces experts vont tenter d’élaborer ce document pour relancer ce secteur.

La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) a annoncé jeudi que la plupart des pays africains avaient pris un certain nombre de mesures visant à stimuler un environnement commercial vigoureux sur le continent. Dans un rapport sur l’état de l’intégration régionale présenté à la neuvième session du Comité sur la coopération régionale et la réunion sur l’intégration tenue à Addis-Abeba, la CEA a indiqué que plusieurs communautés économiques avaient réussi à ramener les tarifs douaniers sur les importations intra-régionales à un niveau relativement faible.

Mercredi, 02 décembre 2015

Au Parc des Expositions Paris-Le Bourget, en zone Accréditée dans le Hall 3 Stand N°11 le 09 décembre prochain à 11H00, M. Cheikhe Hadjibou SOUMARE (photo), Président de la Commission de l'UEMOA, présentera les objectifs de la Facilité Régionale d'Accès à l'Energie Durable (FRAED) qui vise à favoriser les investissements privés dans la réalisation des projets d'énergie renouvelable dans l'espace UEMOA.

Une équipe de 43 investisseurs belges sont en mission économique et commerciale, depuis le 14 novembre dans la région est-africaine (Rwanda, Kenya et Ethiopie). Objectif : rencontrer et échanger avec les entrepreneurs et investisseurs locaux dans différents secteurs comme le transport, l’énergie, le transport, la santé, l’agriculture, technologie, consultance dans la recherche commerciale etc. Imburi Phare a rencontré un de ces investisseurs.

Mardi, 01 décembre 2015

Le groupe Standard Bank renforce sa présence en Afrique de l'Est en ouvrant un bureau officiel de représentation en Éthiopie. La Standard Bank, banque africaine la plus importante en termes d’actifs, est désormais présente dans 20 pays d'Afrique.  C'est Ben Kruger, le directeur général de la Standard Bank, qui s'est chargé de l'ouverture du bureau de représentation basé à Addis-Abeba. Ce bureau servira de point d’entrée aux clients désireux d'investir en Éthiopie et sera placé sous la direction du siège de la Standard Bank en Afrique du Sud. Le potentiel de croissance de l'Afrique de l'Est continue d'attirer d'importants investissements. Avec une présence reconnue sur quatre marchés clés de la région, c'est-à-dire le Kenya, le Soudan du Sud, la Tanzanie, et l'Ouganda, l'ouverture du bureau de représentation éthiopien vient confirmer l'engagement du groupe dans la région.

A l'invitation de la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), une trentaine d'experts se réuniront du 2 au 4 décembre 2015 à Douala, au Cameroun pour renforcer leurs capacités à aider les Etats de l'Afrique centrale à faire face, à travers des politiques et méthodes proactives, aux défis que posent les changements climatiques dans leurs productions agricoles. Organisé sous le thème de « l'intégration des préoccupations liées aux changements climatiques dans les politiques agricoles en Afrique Centrale » le séminaire regroupera plus particulièrement des experts des administrations centrales en charge des politiques agricoles des Etats de la sous-région, des parlementaires, ainsi que des représentants de la Commission de la CEMAC, du Secrétariat Général de la CEEAC, de la COMIFAC, de la CEBEVIRHA, de la FAO et de ACMAD.

Lundi, 30 novembre 2015

La Martinique, aux côtés des pays de la Caraïbe de la CARICOM, anime un pavillon de près de 150 m². Il s'agit pour nos pays, les plus touchés par le réchauffement climatique, d'attirer l'attention sur la situation d'urgence dans laquelle se trouve le bassin caribéen et sa population (40 millions d'habitants). Il s'agit aussi pour les pays présents sous le Pavillon 62 d'être acteurs du changement en mettant en avant les initiatives novatrices mises en oeuvre dans nos régions.

Hors de la première réunion du Conseil Économique Binational Quisqueya (CEBQ) entre les leaders du secteur pour le Développement de la Frontière d’Haïti et de la République Dominicaine, la Commission Technique de gestion des Frontières (CTF) d’Haïti et la contrepartie dominicaine la « Direccion General de Desarrollo Fronterizo » (DGDF) ont convenu, à l’issue de la réunion de collaborer étroitement par des efforts consistants, pour adresser des questions qui concernent les deux pays, particulièrement sur 13 thèmes retenus comme étant prioritaires pour la stabilité et la croissance économique des deux pays à savoir entre autres (...)

La Banque africaine de développement (BAD) vient d'approuver un financement de 178,61 millions de dollars américains pour un projet multinational d'aménagement routier et de facilitation du transport entre la Côte d'Ivoire et le Mali. Le financement est réparti à 70,77 millions USD en faveur du Mali et 107,84 millions USD pour la Côte d'Ivoire et prévoit l'amélioration de tronçons routiers du corridor Bamako-San Pedro, entre le Mali et la Côte d'Ivoire, pour une alternative routière vers l'arrière-pays et les pays voisins enclavés. La contribution de la Banque représente 84,32 % du coût total du projet estimé 233,18 millions de dollars de dollars.

Lancée en 2013, la filiale d'Eurofind avait rapidement fait vaciller le groupe français, leader de la bière en Côte d'Ivoire. Mais deux ans et quelques difficultés plus tard, elle a été rachetée par son grand rival. Le 14 avril, dans la salle des fêtes du Sofitel Abidjan Hotel Ivoire, Adham El Khalil, l’un des patrons d’Eurofind, présentait les activités de son groupe. Mais il n’a pas estimé nécessaire de parler du pôle brasserie et de confirmer sa cession au groupe Castel, révélée récemment par Jeune Afrique.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>