Juillet 2017
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Jeudi, 29 janvier 2015

L’île Maurice et les Seychelles vont ouvrir des négociations pour renouveler leur accord de pêche datant de 1995. Ce contrat qui expirera en mars prochain permet aux bateaux battant pavillons mauriciens de pêcher aux Seychelles et vice-versa. Notons qu’actuellement trois navires mauriciens exercent leurs activités au dans les eaux seychelloises tandis qu’aucun navire des Seychelles ne pêche à Maurice. Les Seychelles dont la production thonière annuelle avoisine les 200 000 tonnes tirent 266 millions d’euros par an de la pêche qui constitue la seconde source de revenu du pays derrière le tourisme indique l’autorité des pêches de l’archipel.

Le Maroc a été sollicité par la France pour jouer le rôle de leadership au niveau africain afin de mener à terme les négociations visant à parvenir à un accord international sur les questions du changement climatique. Affirmé la ministre déléguée chargée de l'Environnement, Hakima El Haité, la France considère que le Maroc est aujourd'hui un modèle pour les pays africains. Grâce à la politique de développement durable, initiée sous l'impulsion de S.M. le Roi Mohammed VI, le Royaume est perçu comme un modèle de bonne pratique de développement, d'autant plus qu'il a un ancrage africain et qu'il œuvre à la promotion de la coopération Sud-Sud, en matière de développement durable notamment dans les secteurs de l'eau, de l'agriculture, du tourisme, de l'énergie (promotion des énergies renouvelables) et de l'environnement.

Le pillage ordinaire du bois rouge s’achève dans le nord-est de la grande île de l’océan Indien, à Antanandavehely, un village de Masoala, Madagascar. Là, cent euros est suffisant pour acheter un rondin de deux mètres et de 120 kg de bois-rouge. Tandis que ce commerce a un effet néfaste sur l’environnement, personne n’ignore l’existence de la « bolabolacratie » : le mot utilisé pour déesigner les trafiquants du bolabola (le bois de rose en malgache). Selon les statistiques officiale de la Chine, elle a importé 757 000 m3 de bois de rose, un volume multiplié par dix en dix ans pour faire face à l’envolée de la demande et à l’épuisement de ses propres ressources.

La coopération économique entre le Cameroun et la Chine pourrait franchir un nouveau palier, avec l’ouverture attendue au Cameroun, d’une filiale de la Banque chinoise d’import-export (Exim Bank). La matérialisation de ce projet pourrait intervenir probablement d’ici la fin de l’année, ce qui devrait permettre à la Chine, de renforcer son leadership, comme principal bailleur de fonds bilatéral du Cameroun. La banque chinoise a injecté 536 milliards de f CFA pour la réalisation de différentes infrastructures au Cameroun, dans les domaines aussi variés que l’énergie, les routes, les télécommunications, les transports, très loin par exemple de l’Agence française de développement (AFD) qui n’y a injecté que 105 milliards de f CFA.

Vendredi, 23 janvier 2015

Le service d’actualités du Bureau du CTA à Bruxelles fournit des informations sur des domaines clé de la coopération ACP-UE. En plus de ce service, nous avons fournissons également des articles sur le commerce régional intra-ACP, le changement climatique et la coopération sud-sud (investissements des pays émergents dans la secteur agricole des pays ACP). Les principales infos de la semaine sont disponibles dans notre bulletin et tous les articles se trouvent dans les rubriques « Commerce régional » et « Cooperation sud-sud ».

  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer

A  l’ouverture des pourparlers officiels entre l’Angola et une délégation de Sao Tomé et Principe, en visite à Luanda, le chef de l’Etat angolais a déclaré « Nous sommes ouverts et disponibles à tous les programmes qui peuvent être faits à condition qu’ils soient d’intérêt de nos deux pays ». Le Premier ministre de São Tomé et Príncipe, Patrice Trovoada chef de délégation, a ajouté: «C’est seulement de cette façon que, la paix et la stabilité économique acquises par nos pays peuvent être consolidées, permettant l’extension de notre coopération pour le développement durable, le progrès et le bien-être de nos peuples », a conclu José Eduardo dos Santos.

Jeudi, 22 janvier 2015

Le groupe bancaire marocain BMCE, actionnaire majoritaire du réseau BOA, et son homologue camerounais Afriland First Bank ont annoncé avoir signé un accord-cadre de coopération interbancaire. Les deux banques présentes toutes deux dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne ont principalement identifié des « opportunités de coopération en matière de co-financement de projets et de commerce international, pouvant donner naissance à des synergies mutuellement bénéfiques pour leurs activités et leurs filiales respectives ». Afriland First Bank a été fondée en 1987 au Cameroun à l’initiative de Paul K. Fokam. Cette banque est aujourd’hui présente en neuf pays Africains.

Le Brésil continuera à promouvoir les relations avec d'autres pays d'Amérique latine et des Caraïbes, a-t-elle ajouté. Le renforcement de la coopération Sud-Sud occupera également une place centrale, selon la présidente, qui a ajouté que le Brésil se tenait prêt à promouvoir les relations avec d'autres pays, en particulier en Afrique, en Asie et dans le monde arabe. Mme Rousseff a souligné l'importance du mécanisme des BRICS, qui regroupe le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, et s'est engagée à travailler avec les partenaires des BRICS pour stimuler davantage la coopération dans les échanges, la science et la technologie et d'autres domaines, et à redoubler d'efforts pour créer une nouvelle banque de développement et une réserve pour éventualités. Le pays est la septième plus grande économie mondiale, bien que sa croissance économique ait connu un ralentissement ces dernières années.

Le gouvernement du Mali se prépare à solliciter du Parlement la ratification d’un projet de loi destiné à protéger les investissements marocains. Il devrait s’étendre à de nouveaux secteurs comme la recherche pétrolière et minière. Il s’agit de protéger les investisseurs des deux pays contre les pratiques contraires au droit international et de stimuler les flux de capitaux dans des conditions politiquement acceptables et économiquement avantageuses. Un second projet de loi, également adopté par le gouvernement malien le 24 décembre dernier, vise à éviter la double imposition aux investisseurs de l’un et l’autre pays, et à éviter l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu.

Lundi, 01 décembre 2014

Le Forum de Crans Montana a annoncé le lancement, en mars 2015, à Dakhla, du Club de l'Afrique atlantique qu'il qualifie d'"initiative majeure" en termes d'appui au développement et à l'intégration régionale en Afrique. "La session fondatrice du club se tiendra à Dakhla le 13 mars 2015 dans le cadre de la session du Forum consacrée à l'Afrique et la coopération Sud-Sud", indique la prestigieuse organisation genevoise dans un communiqué. "Le club représente une communauté internationale exclusive et de haut niveau, composée de décideurs du monde des affaires, de la politique et des gouvernements engagés en faveur de l’Afrique".

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>