Décembre 2016
L Ma Me J V S D
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Vendredi, 02 décembre 2016

Comme au lancement du Projet de développement et d'investissement agricole au Gabon (Prodiag), l'Agence française de développement (AFD) sera de la partie pour la reconduction de programme agricole. A l'issue de leur audience, le 23 novembre dernier à Libreville, le ministre de l'Agriculture et le représentant résident de l'AFD au Gabon ont annoncé, en effet, que l'institution financière publique française va accompagner la deuxième étape du Prodiag. Une issue satisfaisante pour le ministre de l'Agriculture, convaincu que l'agriculture et l'élevage peuvent devenir de véritables moteurs de croissance de l'économie gabonaise.

Vendredi, 25 novembre 2016

Les ONG ont accueilli avec réserve la refonte totale de la stratégie de l'UE sur le développement. Lors d'une conférence de presse à Strasbourg, la Commission – représentée par la chef de la diplomatie, Federica Mogherini, le vice-président Frans Timmermans et le commissaire au développement, Neven Mimica – a dévoilé une trilogie de documents sur l'avenir du développement et des dépenses liées à l'aide au développement jusqu'en 2030. Ils ont pour objectif d'intégrer les nouveaux objectifs pour le développement durable (ODD) de l'ONU dans la stratégie européenne.

Jeudi, 24 novembre 2016

A l'occasion de la journée de l'énergie plusieurs actions concrètes ont été mises en place au pavillon Maroc de la Zone bleue de la COP22, en particulier la signature de plusieurs contrats et accords de financement de projets s'inscrivant dans la perspective du développement durable et de la transformation énergétique. Ces accords portent notamment sur le financement des projets liés à l'assainissement liquide, à l'efficacité énergétique, à la promotion des énergies renouvelable en Afrique et dans les provinces du sud, ainsi qu'à la formation en matière d'énergie solaire.

Aujourd'hui, la Commission européenne présente une approche stratégique pour parvenir à un développement durable en Europe et dans le monde. Premièrement, dans une communication sur les prochaines étapes pour un avenir européen durable, la Commission explique comment ses dix priorités politiques contribuent à la mise en œuvre du programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations unies et comment l'UE réalisera les objectifs de développement durable (ODD) dans le futur. Deuxièmement, dans une communication concernant un nouveau consensus européen pour le développement, elle propose une vision et un cadre communs en matière de coopération au développement pour l'UE et ses États membres, dans le droit fil du programme à l'horizon 2030.

Mardi, 22 novembre 2016

A l'occasion de la visite en Ethiopie du roi du Maroc Mohammed VI, les deux pays ont signé un accord portant sur la construction d'un complexe de production d'engrais agricoles destiné à rendre l'Ethiopie auto-suffisante en 2025. Le coût de l'investissement est de 2,25 milliards d'euros.

Vendredi, 11 novembre 2016

Faisant le point le 1er novembre des activités de l'Agence française de développement (AFD) au Niger, son directeur Philippe Renault a précisé que le portefeuille d'activités s'élève à € 316 millions, comprenant € 176,7millions de projets signés et en cours de mise en œuvre ainsi que € 139,5 millions de projets octroyés par l'AFD mais non encore signés, souligne newsaniamey. Au cours de cette année 2016, l'enveloppe de l'AFD pour le Niger est de € 90 millions dont € 65 millions (FCFA 42,6 milliard) pour le développement d'activités rurales et le financement de filières agricoles dans les régions d'Agadez et de Tahoua (financement partiel du fonds fiduciaire d'urgence de l'UE), précise Ecofin.

Vendredi, 04 novembre 2016

Au Sénégal, la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque européenne d'investissement (BEI) annoncent deux financements d'un montant de 20 milliards de francs Cfa en faveur de la riziculture. La somme, qui ira à la Compagnie agricole de Saint-Louis (CASL), lui permettra d'installer une rizerie. Selon les dirigeants de la structure, l'usine leur permettra de traiter 50 000 tonnes de riz qui seront produites sur 4 000 hectares. Selon le représentant résident de la BAD au Sénégal, Adalbert Nshimyumuremy, « ce projet vise à promouvoir la sécurité alimentaire du riz pour le Sénégal».

Jeudi, 27 octobre 2016

L’Union européenne (Ue) annonce une aide supplémentaire de 20 millions d’euros (US $ 1.00 = 67.00 gourdes ; 1 euro = 77.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.50 gourde aujourd’hui) en faveur des personnes sinistrées, lors du passage de l’ouragan, les lundi 3 et 4 octobre 2016, dans un communiqué transmis à AlterPresse. Cette aide sera consacrée à la reconstruction d’infrastructures publiques essentielles, telles que des écoles, des routes ou des ponts. Elle servira également à restaurer les cultures agricoles et maraîchères, en permettant, notamment, aux agricultrices et agriculteurs de reconstituer, rapidement, leurs outils de production, avec des semences, des outils ou du bétail.

Vendredi, 07 octobre 2016

« En important un si grand nombre de denrées alimentaires, les PEID (petits États insulaires en développement) ne font qu'exporter les emplois ». C'est le message adressée par le directeur du CTA, Michael Hailu, lors du récent Briefing de Bruxelles, « Développer l'industrie agroalimentaire dans les PEID : le potentiel des marchés associés au tourisme ». Le Briefing a donné un grand élan au renforcement des liens entre les secteurs locaux de l'industrie agroalimentaire et du tourisme en vue de soutenir le développement économique et l'emploi durables et de réduire la dépendance aux denrées alimentaires importées à bas prix qui a engendré des taux élevés de maladies non transmissibles dans de nombreux PEID.

L'envoyée spéciale de la première ministre britannique, baronne Lindsay Northover, a annoncé lundi, dans la ville de Quela, l'intérêt de son pays à soutenir l'Angola dans le processus de relance de la production du coton et la fourniture de matériel agricole. Parlant à la presse à la fin de la table ronde sur la relance de la culture du coton, Lindsay Northover a rapporté que de nombreux Britanniques liés à l'agriculture et de chercheurs de semences ayant une expérience dans le secteur agricole étaient intéressés d'investir dans le pays.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>