Juillet 2015
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2



Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Jeudi, 11 juin 2015

Lors de la rencontre des dirigeants G7, la Président Sirleaf de la Liberia a expliqué que le partenariat  mondial pour le financement du développement en Afrique est aujourd’hui sérieusement compromis et qu’il est nécessaire de remédier cette situation en urgence. En ce qui concerne l’agriculture, elle a constaté que « ce partenariat pour le développement doit également tirer davantage parti des investissements publics et privés en Afrique, surtout dans les infrastructures rurales, l’agriculture et l’énergie, pour créer de nouvelles opportunités économiques là où de nombreuses personnes parmi les plus pauvres du monde vivent de petites exploitations agricoles. (…) Une révolution des données est nécessaire pour s’assurer que l’aide parvient à ceux qui en ont le plus besoin.»

Vendredi, 05 juin 2015

La 9eme édition des Journées européennes du développement (JED15), principal forum consacré en Europe à la coopération internationale et au développement, s’est tenu les 3 et 4 juin à Bruxelles sur le site de Tour & Taxis. Le CTA a eu une session Lab sur la révolution des données et son impact sur  le secteur agricole en Afrique. Le lab a souligné que le monde est en changement, y compris l’agriculture africaine : ce changement remet en question la précision et la pertinence des données actuelles et renforce la nécessité d’avoir accès aux données en temps réel. La session a demontré le cas du projet « Distinguer les faits des mythes » qui utilise les enquêtes-auprès des ménages de six pays africains. Les résultats ont souligné qu’il est nécessaire de revisiter les hypothèses concernant la transformation structurelle en Afrique et la résilience des paysans.

La 9ème édition des Journées européennes du développement 2015 (EDD2015) s’est tenu 3-4 Juin à Tour & Taxi, Bruxelles. La session a montré et analysé la façon dont les solutions mobiles contribuent à relever ces défis grâce à une utilisation plus efficace des ressources, l'amélioration de la productivité agricole, la modernisation de la chaîne de valeur et l'augmentation du revenu des agriculteurs. Deux principaux défis étaient débattues avec le public: comment adapter les solutions aux besoins des agriculteurs locaux et la façon de les rendre durables.

La France qui accueillera le 31e Congrès international des sciences horticoles, à Angers, du 14 au 20 août 2022. Le Cirad veillera à la participation de nombreux pays du Sud.  Cette prestigieuse conférence, qui n’avait pas été organisée en France depuis 1958, réunira les plus grands spécialistes du monde de l’horticulture. Plus de 3000 participants venus de 70 pays sont attendus pendant une semaine. Les sciences horticoles rassemblent des sujets variés, tels que ceux issus de l’agroécologie ou de la lutte contre les espèces invasives et émergentes, comme la mouche des fruits et des légumes ou les vecteurs de virus sur tomate ou bananier. Les partenaires du Sud intéressés par ces thématiques sont invités à se manifester.

Vendredi, 29 mai 2015

La 9eme édition des Journées européennes du développement (JED15), principal forum consacré en Europe à la coopération internationale et au développement, aura lieu les 3 et 4 juin à Bruxelles sur le site de Tour & Taxis. Le CTA aura une session Lab qui mettra l’accent sur la révolution des données et son impact sur  le secteur agricole en Afrique. Il est évident que le monde est en changement , y compris l’agriculture africaine. Ce changement remet en question la précision et la pertinence des données actuelles et renforce la nécessité d’avoir accès aux données en temps réel. Cette session mettra en valeur le cas du projet « Distinguer les faits des mythes » qui utilise les enquêtes-auprès des ménages de six pays africains. Les résultats soulignent qu’il est nécessaire de revisiter les hypothèses concernant la transformation structurelle en Afrique et la résilience des paysans.

La 9eme édition des Journées européennes du développement (JED15), principal forum consacré en Europe à la coopération internationale et au développement, aura lieu les 3 et 4 juin à Bruxelles sur le site de Tour & Taxis. CTA, en partenariat avec GIZ, UNIDO, COLEACP et SNV, aura une session Lab dédiée aux « petits paysans, grands entreprises », sur le thème de « chaines de valeurs, chaines de profit » . Le développent durable devrait être accompagné par les partenariats stratégique avec le secteur privé afin de surmonter les défis de la sécurité alimentaire dans les pays de l’Afrique, la Caraïbe et la Pacifique (ACP). En outre, une collaboration étroite entre les donateurs, les pays en développement et le secteur privé peut fournir le coup de pouce nécessaire pour catalyser la croissance dans la secteur agricole, au profit des entrepreneurs privés et les paysans.

Vendredi, 15 mai 2015

L’UE et la Namibie ont signé le programme indicatif national pour la période 2015-2020. Cet accord inclut les fonds à l’hauteur de €68 millions qui se concentrent sur deux secteurs principaux: l’éducation et l’agriculture (avec un accent mis sur la chaine de valeur de bétail), aussi bien que la société civile. Pendant la période précédente,  2008 to 2013, l’UE a octroyé €125 millions pour le développement rural, l’éducation, la société civile et la bonne gouvernance.

Jeudi, 07 mai 2015

Une étude récente montre qu’en Afrique, contrairement à la situation européenne où développement a été synonyme de diminution progressive du nombre d’actifs agricoles et de leur contribution au PIB, un autre modèle émerge dans lequel la croissance démographique dans les campagnes est concomitante avec une croissance relative du revenu des ruraux par rapport aux urbains. En effet, l’Afrique se distingue de l’Europe en ce qu’elle dispose encore d’espaces et de ressources sous exploités. La mise en valeur de nouveaux espaces agricoles ne passe pas nécessairement par la création de vastes exploitations agro-industrielles.

Jeudi, 30 avril 2015

Malgré une opposition durable en France, les OGM présentent de nombreux avantages, notamment économiques, mais aussi environnementaux, en particulier pour lutter contre le réchauffement climatique. Les Plantes génétiquement modifiées (PGM) améliorent la fertilité des sols, réduisent l'érosion, la consommation de carburant et contribuent à la diminution des émissions de CO2 par le piégeage du carbone dans le sol. La France craintive, repliée sur elle-même, qui se veut en pointe dans la protection de l'environnement, préfère promouvoir une agriculture bio sans grande perspective de développement ou une agroécologie dont le concept séduisant et fourre-tout reste à valider par la pratique agricole.

Vendredi, 24 avril 2015

Selon le panel de Montpellier - Sir Gordon Conway, Tom Arnold, Henri Carsalade, Louise Fresco, Peter Hazell, Namanga Ngongi, Prabhu Pingali, Joachim von Braun, Lindiwe Majele Sibanda, Ramadjita Tabo, David Radcliffe - l’agriculture doit être au cœur d’une stratégie de développement économique des Etats d’Afrique sub-saharienne, aussi bien que le partenariat pour developpement entre l’UE et l’Afrique. Le groupe a presenté leur rapport« Afrique et Europe : partenariats pour un développement agricole » qui a renforcé que l’agriculture est un réel facteur de croissance économique globale. Il a rapellé egalement l’urgence de mettre cette revolution verte en ouevre : l’Afrique est composé à 75% de ruraux et les petits paysans représentent 80% de la population active et le secteur agricole près de la moitié du PNB.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>