Août 2015
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6



Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Jeudi, 06 août 2015

L'Union européenne (UE) et l'Union nationale des agriculteurs de Zambie (ZNFU, Zambia National Farmers’ Union) ont signé un accord de projet d'un montant de 14,8 millions d'euros pour construire des centres de services agricoles sur une période de 4 ans. L'UE contribue à hauteur de 12,7 millions d'euros, et la ZNFU à hauteur de 2,1 millions dans le montant final. La ZNFU encadrera les activités liées au projet de modernisation des deux centres existants de Choma et Mumbwa, et quatre nouveaux centres seront bâtis à Chibombo, Mpongwe, Lundazi et Mbala.

Le CTA et l'Institut des céréales de l'Afrique de l'Est (EAGI) ont organisé une formation d'alphabétisation numérique d'une semaine, à Dar el Salam, pour les agriculteurs et les acteurs de la communauté rurale.  Faustin Kamuzora, représentant la région de l'Afrique orientale au Conseil d'administration du CTA et Vice-chancelier de la Mzumbe University, a déclaré aux journalistes à Dar es Salam qu'alors que les innovations technologiques se succèdent à un rythme effréné, doter un grand nombre de gens de compétences leur permettant de mettre à niveau leur culture numérique est fondamental en Tanzanie :  « Les applications et les services internet open source conçus pour améliorer la collaboration en ligne sont désormais disponibles au grand public pour un coût minime, voire gratuitement. »

Mardi, 04 août 2015

Le chocolatier portugais Avianense est en négociation avec des investisseurs locaux afin d’installer une usine de €5 millions en Angola. Selon le directeur général Luciano Costa, l’usine pourra assurer son approvisionnement en matières premières à Sao Tomé et Principe, dont sa production sera destinée aux marchés africains. L’infrastructure  aura une capacité de production quotidienne de 6 tonnes. Il s’agit d’un projet  de très  grande envergure  puisque la compagnie tourne autour de €1,5 millions par an et elle n’exporte que pour €80 000 de chocolat vers l’Angola.

La flore des îles de l’Océan indien fait son entrée dans les catalogues du projet Pl@ntNet est un outil encyclopédique collaboratif de collecte et d’identification de la flore. Sous le format application, il fournit une aide à la reconnaissance photographique ainsi qu’un catalogue visuel organisé par famille, genre et espèces. Le développement de cette extension de l’application est mené par le Cirad, dans le cadre du projet régional ePRPV et du projet Floris’Tic. Il est cofinancé par l’Union européenne, l’Etat français, la région et le département de la Réunion, l’Agence nationale de la rénovation urbaine, Agropolis Fondation et le Consortium Pl@ntNet.

Vendredi, 24 juillet 2015

Le prochain Briefings de Bruxelles n. 42 - Les femmes entrepreneurs – des acteurs clés dans le développement de l’agro-industrie ACP - se tiendra le 17 septembre 2015.  Les femmes apportent des contributions essentielles à l’agriculture et aux activités économiques rurales dans tous les régions des pays en développement. Cependant, elles se heurtent à un écart entre les hommes et les femmes concernant l’accès aux moyens de production, outils et ressources. Les gains potentiels qui pourraient être réalisés en réduisant cet écart sont estimés en termes du rendement agricole, production agricole et des aspects plus larges de bien-être économique et social .

Enregistrez-vous en ligne et suivez-nous en direct: http://bruxellesbriefings.net/prochaines-briefings/

Vendredi, 17 juillet 2015

La Banque africaine de développement et le Centre pour la promotion des importations des pays en développement (CBI) basé aux Pays-Bas, ont déclaré qu’un marché viable pour les produits agricoles diversifierait à la fois les revenus des agriculteurs et ceux des exportateurs. D’après la banque, l’utilisation de technologies visant à maximiser la productivité permettrait aux jeunes de se lancer dans l’industrie agroalimentaire en Afrique. La BAD et le CBI se sont mis d’accord pour établir les priorités concernant les projets associés aux ressources nécessaires et pour sensibiliser les Communautés économiques régionales (CER) d’Afrique à s’impliquer dans le projet pilote. Le directeur de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire de la Banque africaine de développement, Chiji Ojukwu, a résumé la stratégie de la Banque dans les domaines de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire, en mettant l’accent sur les régions associées aux infrastructures rurales, à l’innovation dans l’industrie agroalimentaire, à la capacité de résistance au changement climatique et à la gestion des ressources naturelles.

Jeudi, 11 juin 2015

Lors de la rencontre des dirigeants G7, la Président Sirleaf de la Liberia a expliqué que le partenariat  mondial pour le financement du développement en Afrique est aujourd’hui sérieusement compromis et qu’il est nécessaire de remédier cette situation en urgence. En ce qui concerne l’agriculture, elle a constaté que « ce partenariat pour le développement doit également tirer davantage parti des investissements publics et privés en Afrique, surtout dans les infrastructures rurales, l’agriculture et l’énergie, pour créer de nouvelles opportunités économiques là où de nombreuses personnes parmi les plus pauvres du monde vivent de petites exploitations agricoles. (…) Une révolution des données est nécessaire pour s’assurer que l’aide parvient à ceux qui en ont le plus besoin.»

Vendredi, 05 juin 2015

La 9eme édition des Journées européennes du développement (JED15), principal forum consacré en Europe à la coopération internationale et au développement, s’est tenu les 3 et 4 juin à Bruxelles sur le site de Tour & Taxis. Le CTA a eu une session Lab sur la révolution des données et son impact sur  le secteur agricole en Afrique. Le lab a souligné que le monde est en changement, y compris l’agriculture africaine : ce changement remet en question la précision et la pertinence des données actuelles et renforce la nécessité d’avoir accès aux données en temps réel. La session a demontré le cas du projet « Distinguer les faits des mythes » qui utilise les enquêtes-auprès des ménages de six pays africains. Les résultats ont souligné qu’il est nécessaire de revisiter les hypothèses concernant la transformation structurelle en Afrique et la résilience des paysans.

La 9ème édition des Journées européennes du développement 2015 (EDD2015) s’est tenu 3-4 Juin à Tour & Taxi, Bruxelles. La session a montré et analysé la façon dont les solutions mobiles contribuent à relever ces défis grâce à une utilisation plus efficace des ressources, l'amélioration de la productivité agricole, la modernisation de la chaîne de valeur et l'augmentation du revenu des agriculteurs. Deux principaux défis étaient débattues avec le public: comment adapter les solutions aux besoins des agriculteurs locaux et la façon de les rendre durables.

La France qui accueillera le 31e Congrès international des sciences horticoles, à Angers, du 14 au 20 août 2022. Le Cirad veillera à la participation de nombreux pays du Sud.  Cette prestigieuse conférence, qui n’avait pas été organisée en France depuis 1958, réunira les plus grands spécialistes du monde de l’horticulture. Plus de 3000 participants venus de 70 pays sont attendus pendant une semaine. Les sciences horticoles rassemblent des sujets variés, tels que ceux issus de l’agroécologie ou de la lutte contre les espèces invasives et émergentes, comme la mouche des fruits et des légumes ou les vecteurs de virus sur tomate ou bananier. Les partenaires du Sud intéressés par ces thématiques sont invités à se manifester.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>