Mai 2016
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Jeudi, 19 mai 2016

En 2015, l'AFD (Agence française de développement) a octroyé 100 millions d'euros de prêts à la Guyane, où elle recense 6% de son activité Outre-mer. Dans le secteur public, elle a notamment contribué à financer les projets de Guyane Base avancée (la piscine olympique de Baduel ou le stade de Rémire-Montjoly) et permis à Apatou et Roura (Favard) d'offrir de l'eau potable à leurs habitants. Il y a aussi un peu d'AFD derrière l'aménagement des berges et la base nautique de Montsinéry-Tonnégrande. Du côté du privé, l'AFD, étant prestataire de service pour la BPI (Banque publique d'investissement), a accordé 250 prêts en faveur des PME guyanaises.

Cent millions d'euros ont été mis à la disposition de l'Angola par un Fonds finlandais pour la mise en oeuvre de différents projets, a annoncé vendredi, à Luanda, le président du Conseil d'administration de l'Agence pour la promotion des investissements et exportation d'Angola (APIEX), António Henriques da Silva. Parlant à la presse, en marge du Forum sur l'investissement étranger direct, António Henriques, qui n'a pas donné plus de détails sur le don, a dit que la valeur était disponible, mais les hommes d'affaires angolais ne disposaient pas de projets similaires pour présenter à ce fonds.

La République Tchèque a promis vendredi de soutenir l'agriculture sénégalaise, en coopérant avec le Sénégal dans les domaines de la recherche scientifique, du développement des exploitations agricoles familiales, du "renforcement des capacités des acteurs" et de la maîtrise de l'eau. La promesse a été faite par son ministre de l'Agriculture, Marian Jurecka, lors d'une séance de travail avec Moustapha Lô Diatta, le secrétaire d'Etat sénégalais à l'Accompagnement et à la Mutualisation des organisations paysannes. Les étudiants sénégalais intéressés par l'agriculture pourront effectuer des voyages d'études et obtenir des bourses d'études octroyées par le gouvernement tchèque, selon M. Jurecka.

Vendredi, 13 mai 2016

En dépit des nombreuses difficultés, le projet européen nous fait plus forts, plus respectueux de notre diversité et à la fois plus solidaires avec nos voisins, a déclaré lundi soir l’ambassadeur européen à Lomé, Nicolas Berlanga-Martinez, à l’occasion de la Journée de l’Europe célébrée au Togo. Et ce projet européen ne saurait ignorer l’Afrique où la croissance et le rythme de réduction de la pauvreté doivent être renforcés et bénéficier à tous davantage. Le diplomate est revenu sur la coopération entre l’UE et le Togo.

Vendredi, 06 mai 2016

Selon la représentation au Cameroun de l'Agence française de développement (AFD), au cours de l'année 2015, cet organisme a financé des projets pour un montant total de 100 milliards de francs Cfa dans le pays. A en croire la même source, le plus gros appui financier octroyé au Cameroun par l'AFD l'année dernière est le prêt de 47 milliards de francs Cfa accordé au gourvernement dans le cadre du projet de construction de la route Batschenga-Yoko-Lena.

Jeudi, 21 avril 2016

Les eurodéputés ont demandé à l’UE de s’opposer fermement à tout soutien aux OGM en Afrique. La Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition est sur la sellette. Censée participer au développement de l’agriculture africaine, la Nouvelle Alliance pour la Sécurité alimentaire et la Nutrition (NASAN) dessert les intérêts de l’agriculture familiale, ont prévenu les eurodéputés dans une résolution (...) L’avertissement lancé par les eurodéputés vient concrétiser une longue liste de critiques envers la structure lancée en 2012 par les pays du G8 et financée en partie par l’UE. Son objectif était de développer des partenariats public-privé en Afrique afin d’augmenter la production agricole du continent (...)

Mardi, 19 avril 2016

Selon le chef de département infrastructures de la Cellule de coordination de la coopération Côte d’Ivoire/Union européenne, Hervé N'Zai, le pays a déjà absorbé 50% du 11e Fonds européen de développement (Fed), un mécanisme d’octroi de don mis en place dans le cadre de la coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Union européenne. C’était ce lundi 18 avril, lors d’une séance de travail entre cette structure et la rédaction du groupe Fraternité Matin, à Abidjan-Adjamé. Pour lui, la Côte d’Ivoire a totalement absorbé les fonds mis à sa disposition dans le 10e Fed. Estimés à près 262 milliards Fcfa, ces projets portaient sur l’éducation, la sécurité, les routes, la communication.

Jeudi, 14 avril 2016

Les assises qui visent l'information et la sensibilisation des acteurs nationaux sur les opportunités qu'offre l'institution basée à Bruxelles, s'achèvent demain 8 avril 2016 à Yaoundé. Louis Paul Motaze le ministre de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territorie (Minepat), en a profité pour installer Aliou Abdoulahi le nouveau chef de la Cellule d'appui à l'ordonnateur du Fonds européen de développement (Fed) dans ses fonctions. Depuis hier 6 avril, Yaoundé abrite un séminaire de sensibilisation et d'information des acteurs nationaux sur les opportunités offertes dans le cadre de la coopération Cameroun - Union européene.

Mardi, 05 avril 2016

La Banque mondiale apporte son soutien au développement de l'agriculture à Madagascar. En effet, l'institution de Bretton Woods vient d'approuver, le 22 mars, un crédit de 53 millions de dollars pour soutenir le projet de l´Agriculture pour la croissance rurale et gestion des terres (CASEF). Ce projet combine le développement de la chaîne de valeur, l'amélioration de la gestion des droits des terres, et l'entretien des infrastructures et leur réhabilitation. «Les agriculteurs doivent être connectés aux marchés afin de développer les produits appropriés, et bénéficier des opportunités commerciales pour transformer leurs fermes en entreprises rentables », a déclaré Jan Joost Nijhoff, de la Banque mondiale.

Jeudi, 31 mars 2016

L’utilisation de la technologie nucléaire civile dans le développement agricole en Afrique de l’Ouest a été au centre d’une tournée du directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA),Yukiya Amano, qui s’est entretenu, le 22 mars à Abidjan, avec le ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly. De ces échanges, il est ressorti qu’au-delà de ses fonctions militaires, le nucléaire a des facettes « pacifiques » qui peuvent contribuer à conserver des aliments sur une longue période et permettre également de lutter contre les parasites de certains produits comme les fruits et légumes.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>