Mars 2017
L Ma Me J V S D
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Vendredi, 08 juillet 2016

Le Briefing de Bruxelles sur le Développement sur le thème « Solutions agricoles intelligentes et abordables pour l'Afrique: le prochain moteur de l'agriculture africaine » se tiendra le mercredi 13 juillet 2016 (9h00-13h00) au Centre de conférences Albert Borschette, Salle 1.A (Rue Froissart 36, 1040 Bruxelles). Ce Briefing de Bruxelles est organisé par le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) en collaboration avec la DG Développement et Coopération de la Commission européenne (CE/DEVCO), le secrétariat ACP, la Confédération européenne des ONG d'urgence et de développement (Concord), le CEMA, l'Organisation PanAfricaine des Agriculteurs (PAFO) et AgriCord.

VEUILLEZ ENREGISTRER ici: http://bit.ly/29xz0Co

"Entrepreneurs bretons, vous souhaitez développer vos opportunités dans les secteurs agri/agro en Afrique ? Entrepreneurs africains, vous souhaitez renforcer vos partenariats avec la 1ère filière agroalimentaire de France ? Ne ratez pas Feel Africa !" Tel était l'invitation lancée par Bretagne commerce international pour sa 1ère édition de rencontres agri-agro, inaugurée lundi par l'association de chefs d'entreprises bretons, Bretagne filières.

Vendredi, 01 juillet 2016

Le Briefing de Bruxelles sur le Développement sur le thème « Solutions agricoles intelligentes et abordables pour l'Afrique: le prochain moteur de l'agriculture africaine » se tiendra le mercredi 13 juillet 2016 (9h00-13h00) au Centre de conférences Albert Borschette, Salle 1.A (Rue Froissart 36, 1040 Bruxelles). Ce Briefing de Bruxelles est organisé par le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) en collaboration avec la DG Développement et Coopération de la Commission européenne (CE/DEVCO), le secrétariat ACP, la Confédération européenne des ONG d'urgence et de développement (Concord), le CEMA, l'Organisation PanAfricaine des Agriculteurs (PAFO) et AgriCord.

Les localités de Bignona et de Richard Toll vont étrenner en octobre 2018 chacune un Institut d’enseignement professionnel, grâce à un projet estimé à 13 milliards de francs Cfa financé par l’Agence française de développement (Afd). Ces Isep répondent au chômage des jeunes diplômés en leur offrant des formations de courte durée dans les filières de l’agroalimentaire, de la pêche, touristique, forestière, etc. La carte universitaire va s’enrichir de deux nouveaux Instituts supérieurs d’enseignement professionnel. Ces deux Isep seront construits à Richard Toll et Bignona. Le ministre de l’Ensei­gnement supérieur et de la recherche du Sénégal et l’ambassadeur de France au Sénégal ont procédé hier, au premier acte en signant une convention-cadre de partenariat.

Lundi, 27 juin 2016

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l'Intégration africaine, Abdoulaye Diop et son homologue de l'Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé ainsi que l'ambassadeur de la France au Mali, Gilles Huberson ont paraphé, le vendredi dernier dans la salle de conférence du Ministère en charge des affaires Etrangères, la convention de financement relatif au « Projet de production hydride et accès rural à l'électricité » dénommé « Phare ». La cérémonie de signature a eu lieu en présence de M. Mamadou Frankaly Kéita, ministre de l'Energie et de l'Eau, M. Alain Holeville, ambassadeur de l'Union européenne au Mali, de M. Bruno Deprince, Directeur général de l'Agence Française de Développement (AFD) et de plusieurs autres personnalités.

Vendredi, 24 juin 2016

Soutenu par le mnistère de l'agriculture, des Ressources naturelles et du développement rural (MARNDR), le plan de relance de la filière café était sur la table des discussions, jeudi dernier, à Damien. Une rencontre avait eu lieu entre les grands dignitaires du ministère de l'Agriculture, l'INCAH et d'autres acteurs oeuvrant dans la filière café (...)

L'atelier de formation sur la promotion des chaînes de valeurs, initié par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenar- beit (GIZ), a débuté hier et durera une semaine à l'hôtel Carlton Anosy. Financé par le gouvernement allemand et l'Union européenne, et toujours dans son engagement à promouvoir les filières à haute valeur ajoutée, la GIZ a cette fois-ci mis en œuvre le projet résilience par chaînes de valeur, ayant pour objectif l'augmentation d'au moins 30% du revenu de 20 000 ménages vivant dans la partie Sud et Sud-Est de Madagascar.

Vendredi, 10 juin 2016

La Agencia Estatatal de Meteorogia (Aemet), l’agence publique espagnole en charge du développement et de la fourniture des services météorologiques de l’Etat, vient de renforcer sa coopération avec la conférence des directeurs des Services météorologiques et hydrologiques nationaux de l’Afrique de l’Ouest (Afrimet), à l’occasion de la tenue de la 6e réunion de cette entité, qui s’est tenue fin mai à Nouakchott. Lors de cette réunion, il a été décidé d’approuver le Plan d’action 2016-2018 et d’accorder la priorité à deux projets de coopération. Il s’agit d’abord du projet Metagri dont l’objectif est de former les agriculteurs à l’utilisation de la météorologie et du climat pour améliorer la production agricole. Pendant la 1e phase du projet, 159 séminaires itinérants ont été réalisés, pendant lesquels 3 325 pluviomètres ont été distribués. Par ailleurs, 7 827 personnes ont été formées, dont 7 044 agriculteurs. L’Aemet estime que cette initiative a permis d’accroitre le rendement des cultures agricoles de 30% dans les pays concernés. Pendant la réunion de Nouakchott, les objectifs de la 2e phase ont été approuvés. Ceux-ci concernent de nouveaux services pour élargir le champ des utilisateurs et l’extension du projet à l’élevage et à la pêche.

Source: commodafrica.com

Jeudi, 02 juin 2016

Ce vendredi 27 mai 2016 a eu lieu la cérémonie de lancement officiel des travaux de la composante « Production » du projet d'alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala, communément appelé « Projet Kabala », composante cofinancée par la Banque européenne d'investissement (BEI), l'Union Européenne et la France à travers l'Agence Française de Développement (AFD). La cérémonie s'est déroulée sur le site de la future station de traitement d'eau à Kabala sous la haute présidence du Ministre de l'Energie et de l'Eau, M. Mamadou Frankaly Keita. Côté bailleurs de fonds, étaient présents l'Ambassadeur de France au Mali, M. Gilles Huberson, la Chef de Coopération de la Délégation de l'Union européenne au Mali, Mme Cécile Tassin-Pelzer, la Chef du bureau régional « Afrique de l'Ouest » de la BEI à Dakar, Mme Isabelle Van Grunderbeeck, et le Directeur de l'AFD à Bamako, M. Bruno Deprince.

Source: fr.starafrica.com

L’Agence Française de Développement (AFD) et la banque Société Générale du Bénin (SGB)ont signé le jeudi 26 mai 2016 dernier, deux accords de prêts pour d’une part renforcer de façon durable les ressources de la SGB en vue du développement de son activité et d’autre partde soutenir les investissements écologiques dans les secteurs de l’industrie et des services au Bénin. Il s’agit en effet de la signature d’un prêt de 15 millions d’euros soit environ 9,825 milliard de francs CFA sur cinq ans entre la SGB et Proparco, une filiale de l’AFD et de la signature de la convention de prêt de 03 millions d’euro soit environ 1,965 milliards de francs CFA entre la SGB et l’AFD pour la mise en place d’une ligne de crédit dénommé « SUNREF » dédiée aux investissements « verts » sous le contrôle de l’AFD, de l’Union Européenne et le Fond Français pour l’Environnement Mondial. Il est à noter que Proparco est une institution financière de développement détenu par l’AFD et des actionnaires privées qui va permettre à la SGB de renforcer ses capacités d’intervention et son rôle dans le développement du tissu économique local. Pour madame Catherine Bonnaud, Directrice de l’AFD, le programme « SUNREF » est un label « finance vert » de l’AFD pour une approche intégrée tenant compte de l’environnement grâce à « une économie sobre en carbone et contribuant à l’atténuation des causes du changement climatique ».

Source: beninwebtv.com

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>