Septembre 2017
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Jeudi, 26 janvier 2017

La Banque européenne d'investissement (BEI) et le Grand-Duché de Luxembourg ont scellé un 5 accord de coopération dans le domaine de l'assistance technique à la microfinance dans les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), au regard des résultats positifs des accords mis en œuvre sur une décennie. Ce nouveau « Protocole d'entente » permettra de continuer à conjuguer l'expertise, les réseaux et les moyens du ministère des Finances et du ministère des Affaires étrangères et européennes avec ceux de la BEI, pour soutenir les projets de micro- et petites entreprises de façon ciblée et efficace. L'objectif est de contribuer au développement socio-économique et à la lutte contre la pauvreté.

Jeudi, 19 janvier 2017

Dans le cadre de la réhabilitation du chemin de fer, une délégation de l'Agence française de développement (AFD) a rencontré, hier, la ministre des Transports et de la Logistique, Flavienne Mfoumou Ondo. IL était question d'affiner les données techno-économiques devant aboutir à l'obtention d'une voie ferrée performante. Auparavant, le ministre des Mines, Christian Magnagna, a eu, lundi, une séance de travail avec la même mission, conduite par le directeur général de l'AFD, Yves Picard. Ainsi, depuis plusieurs années, la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) connaît quelques difficultés, en dépit de ses efforts d’investissements.

Mercredi, 11 janvier 2017

Ville de Maroua Archives Louis Paul Motaze, le ministre en charge de l’Économie, des représentants de l'Ambassade de France au Cameroun et l'Agence Française de Développement, ont signé une convention de financement d’un montant de 6,6 milliards de FCFA, le 20 décembre à Yaoundé. Pour l’hebdomadaire Repères paru le 22 décembre 2016, les défis de stabilité et l’essor socio-économique de la Région de l’Extrême-Nord interpellent les consciences collectives et requièrent des solutions urgentes. Entre autres, il est question de lutter contre la pauvreté, de contribuer au développement inclusif et consolider la paix.

Vendredi, 16 décembre 2016

FARM a organisé son colloque international le 8 décembre 2016 « Emploi en Afrique : et si l’agroalimentaire était une solution ? » La forte croissance démographique en l’Afrique va entraîner l’arrivée sur le marché du travail de dizaines de millions de jeunes, y compris dans les zones rurales. Les filières agroalimentaires devront absorber une partie de ces nouveaux actifs. L’émergence des classes moyennes, l’urbanisation et le développement de la grande distribution créent des opportunités d’emplois. Cependant, l’augmentation nécessaire de la productivité du travail en agriculture, pour accroître les revenus agricoles et réduire les inégalités, risque d’en détruire.

Au mois d’avril 2015, l’Agence française de développement (Afd) avait accordé une enveloppe de 20 millions d’euros, soit 13 milliards de FCfa, pour le financement du Projet d’appui à la promotion des exploitations familiales dans la région de Matam (Apefam). Ce programme, intégralement financé par l’Agence française de développement par un prêt concessionnel de 18 millions d’euros, prendra en charge la réalisation des aménagements hydro-agricoles et une subvention de 2 millions d’euros dédiée au financement de l’appui institutionnel aux acteurs.

Mercredi, 14 décembre 2016

En marge de la célébration du 75e anniversaire de l’Agence française de développement (Afd) et du 4e Sommet mondial de l’Open government partnership (Ogp, en français Gouvernement pour un partenariat ouvert), le chef du gouvernement ivoirien a accordé des audiences à des dirigeants d’entreprise.  Au menu, la mobilisation de ces partenaires pour l’accroissement de leurs investissements en particulier dans le secteur de l’énergie où le gouvernement ambitionne de doubler d’ici 2020 la capacité actuelle qui est de 2000 Mw. Selon Pierre Mongin, directeur général adjoint du groupe Engie, qui est l’un des principaux groupes mondiaux de production d’électricité et de gazier, la volonté du groupe est de développer l’énergie pour la Côte d’Ivoire.

Lors d'une conférence de presse à l'Hôtel Marriott, l'ambassadeur de l'Union européenne, Vincent Degert a rappelé les objectifs et les résultats du « Programme d'Appui à la Reconstruction et à l'Aménagement de Quartiers » PARAQ qui touche à sa fin après 5 ans de réalisation. 74.5 millions d’euros, dont 55.8 financé par l’Union Européenne ont été dépensés pour la réalisation de 10 projets d’aménagement urbain, dont 8 dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et 2 à Petit-Goâve, a déclaré Vincent Dégert, soulignant que ce programme a été réalisé en partenariat avec le Ministère des Travaux Publics et les institutions publiques haïtiennes impliquées dans l'aménagement urbain, particulièrement le Comité Interministériel d’Aménagement du Territoire (CIAT) et l’Unité de Construction de Logements et de Bâtiments Publics (UCLBP).

Mardi, 06 décembre 2016

La Caisse des dépôts (CDC) et l'Agence française de développement (AFD) vont créer un fonds commun doté de 500 millions d'euros pour financer des infrastructures en Afrique, a annoncé le directeur général de l'AFD Rémy Rioux à l'AFP. "On va créer des instruments financiers communs. On va commencer par un fonds pour investir dans les infrastructures en Afrique d'au moins 500 millions d'euros l'année prochaine", a déclaré M. Rioux. Ce fonds fait partie d'une charte d'alliance stratégique qui doit être signée mardi entre les deux institutions. Elle comporte également un volet de ressources humaines dont l'objectif est de faciliter le passage des personnels de la Caisse des dépôts (CDC) vers l'Agence française de développement (AFD), et inversement. Un rapprochement entre la CDC et l'AFD avait été dessiné par le président François Hollande à l'été 2015, puis confirmé début 2016, mais il n'avait finalement pas abouti.

La CNUCED et l'UE veulent aider l'Angola à réduire sa forte dépendance au pétrole et à diversifier son économie. Dans ce cadre, un nouveau programme conjoint va être lancé entre le pays d'Afrique centrale et l'organisation régionale européenne pour faciliter le commerce et accélérer le développement du pays. Détails d'un programme qui ambitionne d'amorcer la diversification de l'économie du pays Aider l'Angola à réduire sa dépendance à l'or noir et lui permettre de diversifier son économie en misant sur des secteurs créateurs de valeur ajoutée et surtout d'emplois.

Vendredi, 02 décembre 2016

Comme au lancement du Projet de développement et d'investissement agricole au Gabon (Prodiag), l'Agence française de développement (AFD) sera de la partie pour la reconduction de programme agricole. A l'issue de leur audience, le 23 novembre dernier à Libreville, le ministre de l'Agriculture et le représentant résident de l'AFD au Gabon ont annoncé, en effet, que l'institution financière publique française va accompagner la deuxième étape du Prodiag. Une issue satisfaisante pour le ministre de l'Agriculture, convaincu que l'agriculture et l'élevage peuvent devenir de véritables moteurs de croissance de l'économie gabonaise.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>