Juillet 2017
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Jeudi, 20 juillet 2017

L'Union européenne (UE) a déclaré qu'elle a jusqu'à présent engagé plus de 700 millions d'euros pour le développement de l'énergie durable au Nigeria et dans d'autres pays de la CEDEAO de 2014 à 2020. Le chef de la coopération, la délégation de l'UE au Nigéria et la CEDEAO, M. Kurt Cornelis, a déclaré Ceci à Abuja lundi lors d'un atelier sur la politique et la réglementation des mini-grilles d'énergie propre et des énergies renouvelables dans la région de la CEDEAO. Cornelis a déclaré que l'accès à l'électricité et la promotion de solutions énergétiques durables étaient au cœur de la coopération de l'UE avec la région, d'où la fourniture des subventions aux pays de la CEDEAO.

Jeudi, 13 juillet 2017

La Banque africaine de développement (BAD) et la Banque islamique de développement (ISDB) ont signé un accord historique pour renforcer le partenariat au niveau des pays. Les deux parties ont accepté de regrouper conjointement la somme de 2 milliards de dollars américains au cours des trois prochaines années pour financer des projets dans l'agriculture et la sécurité alimentaire, les énergies renouvelables, les petites et moyennes entreprises et le développement humain (santé et éducation). Pour réaliser l'objectif partagé de l'accord, l'IsDB et la Banque ont convenu de contribuer chaque année 1 milliard de dollars US sur trois ans à des activités conjointes axées sur ces domaines et secteurs prioritaires.

L'initiative est le premier soutien international aux services financiers dans le pays depuis de nombreuses années. La Banque européenne d'investissement est la plus grande banque publique internationale du monde, détenue directement par les 28 États membres de l'Union européenne. «Les nouveaux investissements sont essentiels pour permettre aux petites entreprises de l'Ethiopie de se développer, de créer des emplois et d'exploiter de nouvelles opportunités d'affaires», a déclaré Pim van Ballekom, vice-président de la Banque européenne d'investissement.

L'Union européenne affirme qu'elle fournira 17 millions de dollars aux pays de la sous-région de l'Afrique de l'Ouest afin d'accroître les activités halieutiques et maritimes dans la région. Le programme, couvrant six ans, permettrait aux opérateurs de l'industrie d'organiser et de coopérer sur la gestion des pêches. La Représentante de l'Union européenne, Stephania Marone, l'a révélé à Abuja, lors d'un atelier sur le dialogue sur la politique régionale pour le développement de la pêche et de l'aquaculture de la CEDEAO. Elle a déclaré que la sécurité dans la région serait maintenue car le secteur de la pêche est stratégique pour la stabilité économique régionale. L'aide de l'UE pourrait conduire à une augmentation de la production et de la conservation du poisson.

Le Premier ministre de Grenada, le Dr Keith Mitchell et le Directeur général du Fonds de développement de la CARICOM (CDF), Rodinald Soomer ont signé un accord de subvention visant à améliorer la capacité d'exportation et la valeur ajoutée dans le secteur des épices de l'île. La société bénéficiaire immédiate, West India Spices, a reçu une subvention de 244 000 $ US. La subvention, selon Soomer, aidera à augmenter la capacité de séchage et de broyage en fonction de l'utilisation de sources d'énergie renouvelables qui faciliteront la production de produits à base de noix de musc à valeur ajoutée pour l'exportation.

Le Nigeria et d'autres pays de la CEDEAO bénéficieront du fonds de l'Union européenne (UE) de 50 millions d'euros mis en place pour assurer un développement durable de la pêche et la sécurité maritime, selon un responsable de l'UE. Mme Stefania Marrone, chef de la section de coopération régionale dans la délégation de l'UE au Nigéria et la CEDEAO, a déclaré cela dans une interview à l'agence de presse du Nigéria (NAN) à Abuja mardi. Marrone a pris la parole en marge de la réunion sur «Processus de politique régionale pour le développement de la politique régionale et de l'étude de l'agriculture de la CEDEAO sur les pêches et l'aquaculture de l'ECOWAP».

Vendredi, 07 juillet 2017

La Banque africaine de développement (BAfD) et Export Trading Group (ETG) ont signé un emprunt corporatif non garanti par souverain de 100 millions de dollars pour financer des projets agricoles en Afrique. ETG est un gestionnaire de la chaîne d'approvisionnement agricole spécialisé dans les produits africains. Le produit du prêt sera versé dans le cadre du programme quinquennal d'investissement agricole de la société, qui comprend une gamme de projets visant à soutenir la production, le stockage, le transport, la transformation et la logistique de l'agriculture dans 14 pays d'Afrique.

Vendredi, 23 juin 2017

L'Union européenne (UE) financera la deuxième phase du projet du bassin de Wadi El Kou dans le nord du Darfour avec 10 millions d'euros. La deuxième phase du projet débutera en octobre de cette année et durera cinq ans. Le ministre de l'Agriculture du nord du Darfour, Anwar Ishag, a annoncé la subvention dans la capitale de l'Etat d'El Fasher lors d'une conférence de presse hier avec le conseiller européen Magda Nassif. Le ministre a appelé à une coopération plus poussée avec l'UE concernant la mise en œuvre de la deuxième phase du projet. Le conseiller de l'UE, Nassif, a déclaré qu'elle s'assoit aux comités consultatifs et techniques du projet et discutera du projet avec d'autres parties prenantes et des dirigeants des communautés locales pour sélectionner les zones du projet.

Le candidat présidentiel de la National Super Alliance (Nasa), Raila Odinga, a accusé le gouvernement de ne pas expliquer les dons alimentaires de partenaires internationaux pour soutenir les efforts de lutte contre la faim. M. Odinga a déclaré que l'administration du Jubilé a refusé de déclarer combien de soutien il a reçu et comment il l'a utilisé comme demandé par les chefs de mission et le groupe de partenaires de développement. "Sans cette information, les partenaires et les agences donateurs ne peuvent pas canaliser davantage de soutien à notre population." Le président est en affaires comme d'habitude à la recherche de votes et en souhaitant la famine pendant le deuil tout comme tous les autres Kenyans ", a déclaré l'ancien Premier ministre à la presse Conférence à Nairobi.

Le projet de réponse aux crises alimentaires et nutritionnelles post-crise a été lancé jeudi à Gambie dans un hôtel en Sénégalie. Le projet de 11,4 millions de dollars américains vise à soutenir la lutte contre la malnutrition chez les enfants de moins de deux ans dans quatre régions administratives, à savoir: La région de la Banque du Nord, la région de la rivière Bas, la région de la rivière Central et la région de la rivière Upper par des interventions ciblées axées sur les ménages en situation d'insécurité alimentaire. Dans ses remarques, Saffie Lowe-Ceesay, ministre de la Santé et de la Prévoyance sociale, a déclaré que la sous-nutrition est un problème majeur de santé publique en Gambie, aggravé par l'augmentation des niveaux de pauvreté et l'insécurité alimentaire, une couverture insuffisante des interventions nutritionnelles, une mauvaise alimentation Les habitudes, l'hygiène et l'hygiène et un fardeau accru.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>