Septembre 2017
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Jeudi, 13 octobre 2016

Initiative Développement, une organisation non gouvernementale basée à Poitiers, lance un appel aux dons pour les victimes de l'ouragan en Haïti. Depuis vingt ans, Initiative Développement intervient dans le département du nord-ouest d'Haïti. Avec une équipe de 25 permanents et 300 salariés, la plupart Haïtiens (30 relèvent du droit français). En étroite relation avec trois municipalités, ID conduit des programmes d'éducation à la santé, d'installation de canalisations d'eau potable et de latrines, d'agriculture et de développement local.

Vendredi, 07 octobre 2016

La Commission européene a annoncé le lancement d'un plan d'investissement, visant à aider le secteur pivé en Afrique et dans le voisinage européen. Avec un investissement initial de 3,35 milliards d'euros, Bruxelles compte générer 88 milliards d'euros d'investissement. Le plan espère inverser la tendance des investissements directs à l'étranger (IDE) vers les pays en développement, à la baisse depuis la crise financière de 2008. Mais aussi participer aux objectifs de l'ONU pour le développement durable. En 2012, 72 % des investissements mondiaux étaient concentrés dans dix pays. Les "états fragiles" ne recevaient à l'inverse que 6 % (34,6 milliards d'euros) des investissements mondiaux.

Jeudi, 06 octobre 2016

L'ouragan Matthew, le cyclone atlantique le plus puissant depuis Sandy en 2012, qui sévit actuellement dans la caraïbe, a durement frappé Haïti ce 4 octobre. Les autorités, en étroite collaboration avec la communauté internationale, ont déployé les instruments de gestion des risques et désastres pour venir en aide aux populations touchées par l'ouragan dans plusieurs départements du pays. L'Union européenne, à travers sa Direction Générale pour l'aide humanitaire et la protection civile (ECHO), a immédiatement alloué une enveloppe de 255.000 euros pour venir en aide aux victimes les plus gravement touchées.

La crise de la filière bovine pourrait-elle avoir une issue humanitaire ? Les professionnels réunis au Sommet de l'élevage en Auvergne poussent l'Europe à distribuer ses surplus de viande dans les principaux pays d'accueil des réfugiés syriens. "Nous avons proposé au Commissaire européen à l'Agriculture Phil Hogan de retirer de la viande du marché pour aider des zones en état de guerre ou en grande difficulté en raison des migrants", a déclaré à l'AFP Guy Hermouet, président de la section bovins au sein de la Fédération interprofessionnelle du bétail et des viandes (Interbev), mercredi au premier jour du Sommet.

Vendredi, 30 septembre 2016

Dans le cadre de la coopération entre le Burkina Faso et l'Union européenne (UE), le ministre de l'Economie, des finances et du développement (MEFID), Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori, ordonnateur du Fonds européen de développement (FED), et l'ambassadeur de l'Union européenne, Jean Lamy ont tenu le 23 septembre dernier à Ouagadougou, une rencontre de haut niveau sur une gestion efficiente de l'aide de l'UE au Burkina Faso.

Le 28 septembre, les eurodéputés ont lancé l'alliance de lutte contre la faim avec la FAO en Somalie, un des pays les plus touchés par la malnutrition. Des élus européens de tous les groupes politiques et États membres ont participé à l'inauguration de la nouvelle alliance contre la faim au Parlement européen. Cette alliance a pour objectif de réaliser les deux premiers objectifs de développement durable (ODD), établis par les Nations unies :éliminer la pauvreté et la faim. Richard Trenchard, représentant de la FAO, l'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture, en Somalie s'est joint à eux via Skype, pour leur parler des progrès de ce pays, l'un des plus pauvres au monde, depuis la fin de la guerre civile.

Le plan d'investissement externe de l'UE (PIEE) est une initiative novatrice pour encourager l'investissement en Afrique et dans les pays du voisinage de l'UE. Ces investissements contribueront à créer une croissance durable et des emplois inclusifs, particulièrement dans des secteurs socio-économiques comme l'énergie durable ou les infrastructures sociales. Ils soutiendront en outre les micros, petites et moyennes entreprises. Le PIEE est constitué de trois piliers complémentaires. Le premier améliore l'accès aux finances. Il repose sur un nouveau fonds européen pour le développement durable, qui combine des structures de placement existantes à une nouvelle garantie.

En visite officielle au Mali, le commissaire pour la coopération internationale et le développement, Neven Mimica, a annoncé, au nom de la Commission européene, l'octroi de cette aude en faveur de la population malienne. Il s'agit de projets, financés principalement par le Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique et qui sont axés sur la sécurité alimentaire, le développement et la sécurité au niveau local, la résilience des populations les plus vulnérables ainsi que l'amélioration de l'accès à l'éducation.

La Banque européenne d'investissement (BEI) vient d'approuver un prêt de 100 millions d'euros pour une nouvelle station de traitement d'eau potable qui sera construite à Keur Momar Sarr, dans le nord-ouest du Sénégal. Cette zone située sur les bords du lac de Guiers alimente déjà à hauteur de 40% la capitale sénégalaise. Baptisée Keur Momar Sarr3 (KMS3), la construction d'une station de traitement d'eau potable d'une capacité de 100 000 m3/jour au Sénégal, à Keur Momar Sarr, sur les bords du lac de Guiers, se trouve à un tournant. La Banque européenne d'investissement (BEI) s'apprête à investir 100 millions d'euros dans ce projet situé dans la région de Louga, au nord-ouest du pays.

La France va participer au financement de la nouvelle usine d'eau potable alimentant Dakar, à hauteur de 93 millions d'euros, en vertu d'un accord signé vendredi lors de la visite du Premier ministre Manuel Valls au Sénégal. Outre cette contribution issue des fonds de l'Agence française du développement (AFD), l'AFD va également financer deux futurs instituts d'enseignement professionnel dédiés aux métiers agricoles et agroindustriels, pour 20 millions d'euros. La future usine d'eau potable de Keur Momar Sarr (KMS 3), qui devrait être en service vers 2025, aura une capacité de production de 100.000 m3/jour.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>