Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
Energie
Juin 2018
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mardi, 24 novembre 2015

Teranov, une société française d'ingénierie et de services basée en Guadeloupe et spécialisée dans les énergies nouvelles et renouvelables, a commencé des tests d'exploration géothermique à Saint-Kitts. Cinq géo-scientifiques étaient dans l'île il y a quelques semaines pour mener des études de faisabilité en géophysique, géologie et géochimie. Le président de Teranov, Jacques Chouraki, a souligné que les perspectives d'énergie géothermique sur l'île sont prometteuses. « Les premiers résultats semblent très bons mais, bien sûr, il est trop tôt pour dire ce qui est exploitable.

Vendredi, 13 novembre 2015

Le secteur énergétique de la Barbade devrait recevoir un coup de pouce indispensable à hauteur de 3,86 millions USD, selon le Premier ministre Freundel Stuart, qui a communiqué cette information juste avant la conclusion du programme indicatif national (PIN) 2014-2020 signé avec le chef de la délégation européenne, l’ambassadeur Mikael Barfod. Il a indiqué que le secteur avait été désigné pour recevoir un financement dans le cadre du 11e Fonds européen de développement (FED). « Cette mesure vise à soutenir les objectifs énergétiques du gouvernement, tels que définis par la politique énergétique 2013 du gouvernement de la Barbade » a-t-il souligné.

Jeudi, 22 octobre 2015

Le Département de développement international (DFID) du Royaume-Uni augmente son soutien au développement des énergies vertes dans les Caraïbes orientales. L'organe a annoncé une contribution à hauteur d'environ 3,9 millions de dollars à l'initiative de la Banque de développement des Caraïbes en faveur des énergies renouvelables dans les Caraïbes orientales. Le programme finance le développement de solutions énergétiques durables à Antigua-et-Barbuda, à la Dominique, à la Grenade, à Saint-Christophe-et-Niévès, à Sainte-Lucie et à Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Colleen Wainwright, chef de bureau du DFID, a déclaré : « Nous pensons que ce programme agira comme un catalyseur pour réduire les obstacles au développement des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique à plus grande échelle. Il apportera un soutien financier pour rendre les technologies abordables et un soutien technique à la création d'une politique environnementale adéquate. »

Le premier symposium germano-cap-verdien sur l’énergie, intitulé « Efficacité énergétique et énergies renouvelables au service du développement au Cap-Vert », a eu lieu à Praia, la capitale cap-verdienne. Des entrepreneurs allemands ont dit s'attendre à ce que cette mission débouche sur des partenariats majeurs entre les deux pays et à ce que le Cap-Vert soit une plateforme d'entrée dans le marché de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Les entrepreneurs ont manifesté leur intérêt pour le secteur énergétique, ainsi que pour des partenariats avec des entreprises locales pour la distribution et la commercialisation de leurs produits.

Jeudi, 07 mai 2015

La production de biocarburants devrait basculer des cultures à des sources alternatives, telles que des algues ou des déchets, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre causées par l'utilisation croissante de terres agricoles pour la production de biocombustibles. Après de longues et laborieuses négociations avec le Conseil, le Parlement européen s’est prononcé à une large majorité, mardi 28 avril, pour un plafonnement des agrocarburants dits de « première génération » (produits à base de cultures alimentaires comme le colza, le soja ou le maïs) à 7 % du total des carburants utilisés dans le secteur des transports. Mais pour le conseil des ministres européens de l’énergie, qui a freiné des quatre fers pour empêcher une telle restriction, il était inconcevable de fixer un plafond aussi contraignant.

Vendredi, 24 avril 2015

L’énergie solaire portera l’électricité à 40 villages au Sénégal - de Kolda, Tambacounda et Ziguinchor – grâce a un projet de développement durable cofinancé par l’Union européenne et l’Etat sénégalais. Il vise à la construction d’un réseau de distribution basse tension de 120 km, le renforcement des capacités de 80 techniciens locaux, l’intégration de la stratégie genre dans les questions énergétiques et l’accès à une centaine d’infrastructures de base. Le Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO (Cereec) conduit l’initiative.

Vendredi, 17 avril 2015

Le projet environnemental « SUNREF Afrique de l’Ouest » sera lancé le 14 avril prochain à Dakar et il est destiné à soutenir l’efficacité énergétique et la mise en place des énergies renouvelables. Soutenue par l’Agence française de développement (AFD) en partenariat avec l’Union Européenne (UE) et le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM), cette initiative inclura l’ouverture d’une ligne de crédit de 5 millions d’euros, soit 3,2 milliards de francs CFA.

Lundi, 16 mars 2015

Le montant des fonds du 4e Programme Indicatif de Coopération (PIC) entre le Cap Vert et le Luxembourg s'élèvera à 45 millions d'euros. Les domaines d'action clés du PIC comprendront l'éducation, l'eau et les installations sanitaires, la santé, les énergies renouvelables et l'économie maritime. Le PIC IV sera signé par le ministre des affaires étrangères du Cap Vert, Jorge Tolentino, et le ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire du Luxembourg, Romain Schneider.

Vendredi, 13 mars 2015

La société française de produits électriques Schneider a annoncé la constitution d'un fonds de 54,5 millions d'euros pour financer l'accès à l'énergie de l'Afrique sub-saharienne. L'Energy Access Ventures Fund vise spécifiquement les 625 millions d'habitants de l'Afrique sub-saharienne qui n'ont pas accès à l'électricité. L'objectif est d'apporter l'électricité à un million de ménages d'ici 2020 à travers des investissements dans une vingtaine de petites et moyennes entreprises africaines. Le fonds devrait fournir une assistance technique aux entreprises qui développement une électricité sobre en carbone et à bas coût pour les populations périurbaines et rurales d’Afrique subsaharienne. Le groupe Schneider travaillera en partenariat avec plusieurs institutions européennes telles que la Banque européenne d'investissement (BEI), l'Agence française de développement (AFD) et le Fonds d'investissement et de soutien aux entreprises en Afrique (FISEA).

Jeudi, 05 mars 2015

Sénégal : USD $198 millions pour développer les campagnes

Le Sénégal vient d'enclencher un grand programme de développement local visant à élever le niveau de vie des populations en milieu rural. Le programme, exécuté par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), accélérera la construction de routes et points d'eau, investira dans l'agriculture et l'entreprenariat, et facilitera l'accès aux services énergétiques. Le programme ciblera également les jeunes, en finançant et en formant les associations de producteurs et les petites et moyennes entreprises.A ce jour, environ 57% de la population sénégalaise vit en milieu rural et son niveau de pauvreté est supérieur à celui des populations résidant dans les villes.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>