Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
Energie
Juin 2018
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Jeudi, 05 mars 2015

Suite à la récente mise en service de 280 MW d’énergie produits par la centrale géothermique d’Olkaria a propulsé le Kenya au rang de 8ème producteur mondial d’énergie géothermique. Selon une étude menée par la Kenya Electricity Generating (KenGen), le Kenya se retrouve ainsi 8ème, derrière les Etats-Unis, les Philippines, l’Indonésie, le Mexique, l’Italie, la Nouvelle Zélande et l’Islande.

Mercredi, 04 mars 2015

En France, l'ancien ministre Jean-Louis Borloo a présenté sa fondation pour l'énergie en Afrique dont l'ambition est d'électrifier le continent d'ici à 2025. Actuellement, 600 millions d'Africains, soit deux tiers de la population du continent, vivent sans électricité. Selon Borloo, il faut investir 200 milliards d'euros pour atteindre cet objectif d'électrifier le continent d'ici à 2025. Il propose donc de mobiliser 50 milliards d'aide internationale qui sera mise à disposition d'une Agence africaine de l'électrification, avec un directeur, sans poser des conditions de démocratie ou de respect des droits de l'homme.

La Zambie a obtenu de l’Union Européenne (UE) un financement de 244 millions d’euros pour ses projets d’énergies renouvelables. « Nous préparons actuellement un large programme d'assistance technique, dont le transfert d'expertises et de technologies innovantes, dans le but de renforcer les politiques énergétiques et le cadre réglementaire et de soutenir les différentes institutions opérant dans le secteur énergétique.» a déclaré Gilles Hervio, le chef de la délégation de l’UE en Zambie. Un projet pilote visant à trouver des moyens d’exploitation des sources d’énergie renouvelable à un coût abordable, s’intéresse particulièrement aux zones rurales.

Jeudi, 22 janvier 2015

Le consortium Simba Telecom/Building Energy SPA (Ouganda/Italie) ainsi que le consortium Access/TSK Electronica (Émirats arabes unis/Espagne) vont investir 38 millions USD dans deux projets d'énergie solaire en Ouganda. Les deux groupements d'entreprises vont générer 20 MW d'électricité, 10 MW chacun à Soroti et Tororo dans l'est de l'Ouganda. Le consortium Access/TSK Electronica investira, pour sa part, 20 millions USD dans le projet d'énergie solaire de Soroti tandis que le consortium italo-ougandais injectera 18 millions USD à Tororo.

Mardi, 16 décembre 2014

L'INFO. Non, Jean-Louis Borloo n’a pas encore pris sa retraite. Si, depuis ses ennuis de santé, l'ancien ministre assure en avoir définitivement fini avec la politique, il a désormais un autre objectif : électrifier l’Afrique. Et son projet avance bien. L'avenir, c'est l'Afrique. "Je vais toutes les semaines en Afrique", assurait, enthousiaste, l'ancien maire de Valenciennes en octobre dernier. Jean-Louis Borloo veut faire pour l’Afrique ce qu’on a fait pour la France après guerre : construire un réseau électrique. Pour l'heure, 25 % seulement du continent - hors Tunisie, Algérie et Maroc - a accès à l’électricité. Or dans 30 ans, un actif sur quatre sera Africain. Sa conclusion : l’Europe, en panne de croissance, doit investir sur ce territoire d'avenir.

En Italie, on est plus que jamais convaincu de la nécessité de resserrer les liens de coopération avec l’Afrique, continent d’avenir. Il y a tout à gagner dans un partenariat entre l’Europe et l’Afrique. C’est la conviction exprimée mercredi à Rome par l’administrateur-délégué du groupe pétrolier italien ENI, Claudio Descalzi. Le Premier ministre Matteo Renzi l’avait affirmé en juillet dernier ; Descalzi abonde dans le même sens, avec même un peu plus de force de conviction. : il faut « unir l’Europe à l’Afrique pour l’aider dans le développement ; aider à développer son marché ; établir un rapport vertueux entre les deux continents. Avons-nous un autre choix ?

Mardi, 09 décembre 2014

Le berceau de l’humanité pourrait bientôt devenir son radiateur. La vallée du Rift, cette faille de 700km de long qui traverse l’est de l’Afrique de la vallée du Nil au Mozambique, est l’endroit rêvé pour la géothermie: en son centre, la couche terrestre n’est épaisse que d’une dizaine de kilomètres et il n’est pas besoin de creuser loin pour trouver de l’eau chaude. A Olkaria, près du lac Naivasha dont les plantations de roses sous serres alimentent les marchands ambulants des villes d’Europe, une immense centrale géothermique a vu le jour avec le soutien financier de l’Agence française de développement (AFD).

Jeudi, 27 novembre 2014

De l’avis général du panel sur l’énergie alternative qui s’inscrivait dans le programme du Colloque 2014 des exportateurs caribéens, organisé par la Caribbean Export Development Agency (Caribbean Export) et financé par l’Union européenne au titre du 10e Fonds européen de développement (FED) mercredi dernier, les Caribéens doivent coûte que coûte s’engager vers une transition qui les conduira à adopter une énergie 100 % renouvelable.

Vendredi, 07 novembre 2014

Le potentiel énergétique de l’Afrique subsaharienne, surtout celui sur le gaz, fait de cette région l’alternative de l’Union européenne pour ses besoins en gaz dans sa crise avec la Russie qui brandit une menace voilée de sevrage. C’est que laisse comprendre Dominique Ristori, directeur général en charge de l'Énergie au sein de la Commission européenne, qui a expliqué mercredi 29 octobre que la crise ukrainienne a fait entrer la coopération entre l'Union européenne et l'Afrique dans une nouvelle ère, a rapporté jeudi euractiv.fr La Commission a même publié, le 16 octobre, une première analyse relative aux conséquences d'éventuelles perturbation et interruption complète de la livraison de gaz russe aux pays de l'Union.

Jeudi, 09 octobre 2014

Le chef de la délégation de l'Union Européenne à la Barbade et dans les Caraïbes orientales, l'Ambassadeur Mikael Barfod affirme que si les Caraïbes veulent intégrer pleinement les énergies renouvelables dans leur efforts de développement afin qu'elles puissent avoir un impact sur leur économie, ils doivent alors ajuster leur façon de penser dans ce sens. Barfod a affirmé qu'à l'heure actuelle, l'accès aux énergies renouvelables dans la région est très faussé. 

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>