Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Energie
Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Vendredi, 24 avril 2015

L’énergie solaire portera l’électricité à 40 villages au Sénégal - de Kolda, Tambacounda et Ziguinchor – grâce a un projet de développement durable cofinancé par l’Union européenne et l’Etat sénégalais. Il vise à la construction d’un réseau de distribution basse tension de 120 km, le renforcement des capacités de 80 techniciens locaux, l’intégration de la stratégie genre dans les questions énergétiques et l’accès à une centaine d’infrastructures de base. Le Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO (Cereec) conduit l’initiative.

Vendredi, 17 avril 2015

Le projet environnemental « SUNREF Afrique de l’Ouest » sera lancé le 14 avril prochain à Dakar et il est destiné à soutenir l’efficacité énergétique et la mise en place des énergies renouvelables. Soutenue par l’Agence française de développement (AFD) en partenariat avec l’Union Européenne (UE) et le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM), cette initiative inclura l’ouverture d’une ligne de crédit de 5 millions d’euros, soit 3,2 milliards de francs CFA.

Lundi, 16 mars 2015

Le montant des fonds du 4e Programme Indicatif de Coopération (PIC) entre le Cap Vert et le Luxembourg s'élèvera à 45 millions d'euros. Les domaines d'action clés du PIC comprendront l'éducation, l'eau et les installations sanitaires, la santé, les énergies renouvelables et l'économie maritime. Le PIC IV sera signé par le ministre des affaires étrangères du Cap Vert, Jorge Tolentino, et le ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire du Luxembourg, Romain Schneider.

Vendredi, 13 mars 2015

La société française de produits électriques Schneider a annoncé la constitution d'un fonds de 54,5 millions d'euros pour financer l'accès à l'énergie de l'Afrique sub-saharienne. L'Energy Access Ventures Fund vise spécifiquement les 625 millions d'habitants de l'Afrique sub-saharienne qui n'ont pas accès à l'électricité. L'objectif est d'apporter l'électricité à un million de ménages d'ici 2020 à travers des investissements dans une vingtaine de petites et moyennes entreprises africaines. Le fonds devrait fournir une assistance technique aux entreprises qui développement une électricité sobre en carbone et à bas coût pour les populations périurbaines et rurales d’Afrique subsaharienne. Le groupe Schneider travaillera en partenariat avec plusieurs institutions européennes telles que la Banque européenne d'investissement (BEI), l'Agence française de développement (AFD) et le Fonds d'investissement et de soutien aux entreprises en Afrique (FISEA).

Jeudi, 05 mars 2015

Sénégal : USD $198 millions pour développer les campagnes

Le Sénégal vient d'enclencher un grand programme de développement local visant à élever le niveau de vie des populations en milieu rural. Le programme, exécuté par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), accélérera la construction de routes et points d'eau, investira dans l'agriculture et l'entreprenariat, et facilitera l'accès aux services énergétiques. Le programme ciblera également les jeunes, en finançant et en formant les associations de producteurs et les petites et moyennes entreprises.A ce jour, environ 57% de la population sénégalaise vit en milieu rural et son niveau de pauvreté est supérieur à celui des populations résidant dans les villes.

Suite à la récente mise en service de 280 MW d’énergie produits par la centrale géothermique d’Olkaria a propulsé le Kenya au rang de 8ème producteur mondial d’énergie géothermique. Selon une étude menée par la Kenya Electricity Generating (KenGen), le Kenya se retrouve ainsi 8ème, derrière les Etats-Unis, les Philippines, l’Indonésie, le Mexique, l’Italie, la Nouvelle Zélande et l’Islande.

Mercredi, 04 mars 2015

En France, l'ancien ministre Jean-Louis Borloo a présenté sa fondation pour l'énergie en Afrique dont l'ambition est d'électrifier le continent d'ici à 2025. Actuellement, 600 millions d'Africains, soit deux tiers de la population du continent, vivent sans électricité. Selon Borloo, il faut investir 200 milliards d'euros pour atteindre cet objectif d'électrifier le continent d'ici à 2025. Il propose donc de mobiliser 50 milliards d'aide internationale qui sera mise à disposition d'une Agence africaine de l'électrification, avec un directeur, sans poser des conditions de démocratie ou de respect des droits de l'homme.

La Zambie a obtenu de l’Union Européenne (UE) un financement de 244 millions d’euros pour ses projets d’énergies renouvelables. « Nous préparons actuellement un large programme d'assistance technique, dont le transfert d'expertises et de technologies innovantes, dans le but de renforcer les politiques énergétiques et le cadre réglementaire et de soutenir les différentes institutions opérant dans le secteur énergétique.» a déclaré Gilles Hervio, le chef de la délégation de l’UE en Zambie. Un projet pilote visant à trouver des moyens d’exploitation des sources d’énergie renouvelable à un coût abordable, s’intéresse particulièrement aux zones rurales.

Jeudi, 22 janvier 2015

Le consortium Simba Telecom/Building Energy SPA (Ouganda/Italie) ainsi que le consortium Access/TSK Electronica (Émirats arabes unis/Espagne) vont investir 38 millions USD dans deux projets d'énergie solaire en Ouganda. Les deux groupements d'entreprises vont générer 20 MW d'électricité, 10 MW chacun à Soroti et Tororo dans l'est de l'Ouganda. Le consortium Access/TSK Electronica investira, pour sa part, 20 millions USD dans le projet d'énergie solaire de Soroti tandis que le consortium italo-ougandais injectera 18 millions USD à Tororo.

Mardi, 16 décembre 2014

L'INFO. Non, Jean-Louis Borloo n’a pas encore pris sa retraite. Si, depuis ses ennuis de santé, l'ancien ministre assure en avoir définitivement fini avec la politique, il a désormais un autre objectif : électrifier l’Afrique. Et son projet avance bien. L'avenir, c'est l'Afrique. "Je vais toutes les semaines en Afrique", assurait, enthousiaste, l'ancien maire de Valenciennes en octobre dernier. Jean-Louis Borloo veut faire pour l’Afrique ce qu’on a fait pour la France après guerre : construire un réseau électrique. Pour l'heure, 25 % seulement du continent - hors Tunisie, Algérie et Maroc - a accès à l’électricité. Or dans 30 ans, un actif sur quatre sera Africain. Sa conclusion : l’Europe, en panne de croissance, doit investir sur ce territoire d'avenir.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>