Mai 2016
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Jeudi, 21 avril 2016

Au Nigéria, le groupe suisse Nestlé vient de lancer les activités de son usine de production d’eau minérale Nestlé Pure Life, basée à Abaji. L’infrastructure dont l’installation a nécessité un investissement de 5,6 milliards de nairas (environ 25 millions d’euros) permettra la création de 111 emplois et permettra au groupe de positionner sa production dans le Nord et l’Ouest du pays. Selon Commodafrica, l’installation qui s’étendra sur 14,6 hectares, disposera également d’un centre de formation technique destiné à renforcer les compétences des jeunes ingénieurs de la firme.

L'association WWF France appelle 25 entreprises françaises leaders dans leur secteur à se tourner vers des matières premières durables pour lutter contre la déforestation et la surpêche notamment. Quatre mois après la signature d'un accord mondial sur le climat par les chefs d'État dans le cadre de la COP21, l'ONG environnementale WWF lance un appel au secteur privé et lance une initiative mondiale pour "transformer les marchés" des matières premières. Elle a établi une liste mondiale des 500 entreprises qui, de par leurs achats, ont le plus d'impact dans des zones à la biodiversité exceptionnelle comme l'Amazonie, le Bassin du Congo, Borneo, le Grand Mekong ou encore l'Afrique de l'Est côtière.

Mercredi, 13 avril 2016

La nouvelle aide européenne de 122 millions d’euros marque la gravité de la sécheresse entrainée par El Niño qui touche actuellement l’est de l’Afrique. Ce phénomène, qui se manifeste par une augmentation de la température à la surface de la mer, aggravée par le changement climatique, entraine inondations et sécheresse. L’Éthiopie, et ses quelque 100 millions d’habitants, est le pays le plus touché. Plus de 10 % de sa population dépend de l’aide alimentaire pour survivre. C’est la pire des sécheresses depuis 50 ans : elle est encore plus grave que la famine de 1984-85, qui aurait fait un million de morts.

Lundi, 11 avril 2016

L’Ethiopie vit une de ses pires sécheresses de ces cinquante dernières années. Image copyright Une sécheresse, empirée par le phénomène El Nino, qui affecte des dizaines de pays en Afrique de l’Est et du Centre. Les Nations unies déclarent que plus de 10 millions de personnes sont affectées à travers l’Ethiopie et ce nombre pourrait atteindre 15 millions au milieu de cette année. Le gouvernement éthiopien a fait un appel aux dons de 1,4 milliards de dollars mais les bailleurs ont donné la moitié de ce montant. Les agences humanitaires sont en train de tirer la sonnette d’alarmes car la situation pourrait empirer pour des millions de personnes si elles n’ont pas le soutien requis à la fin de ce mois.

Vendredi, 08 avril 2016

La Commission européenne annonce une aide d'un montant de 122,5 millions d'euros pour aider l'Éthiopie à faire face à la détérioration de la situation humanitaire causée par le phénomène météorologique extrême El Niño. La Commission européenne a annoncé ce jour une aide d'un montant de 122,5 millions d'euros en faveur de l'Éthiopie pour répondre aux besoins immédiats des populations victimes de la détérioration de la situation humanitaire causée par El Niño, l'un des phénomènes météorologiques les plus extrêmes et les plus graves jamais enregistrés.

Jeudi, 07 avril 2016

La Banque africaine de développement (BAD) vient de s’engager à octroyer un financement de 549 millions de $ à 14 pays de l’est et du sud du continent africain. Cette somme leur permettra de lutter plus efficacement contre la sécheresse provoquée par El Niño. Concrètement, ce financement touchera environ 36 millions de personnes dans le besoin d’une assistance alimentaire. Sur le montant total octroyé par la BAD, 5 millions de $ iront en aide d’urgence tandis que 361 millions iront sous la forme d’appui à court, moyen ou long terme.

Jeudi, 31 mars 2016

À Levuka, des maisons, des écoles, des routes ont été détruites. "Levuka a été l'une des communautés les plus touchées par le cyclone Winston ", a déclaré Dwaii Qalovaki, de la pirogue Uto Ni Yalo à ABC. "Notre tâche était de transporter deux tonnes de matériel de secours à la communauté". Aux Fidji, l'équipage de  Uto Ni Yalo a permis aux victimes du cyclone de monter à bord pour leur faire partager leurs expériences.

Mardi, 29 mars 2016

Les membres du Comité national de négociation (CNT) ont bénéficié jeudi, à Abidjan, d’un atelier de renforcement de capacités pour évaluer les résultats du projet sur le Plan d’action pour l’application des réglementations forestières, gouvernance et échanges commerciaux (FLEGT) dont le but est de lutter contre l’exploitation illégale des forêts et le commerce associé. Selon une note d’information du ministère des Eaux et forêts, il s’agit d’un projet de l’Union Européenne (UE), de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’Agriculture (FAO) et de l’Etat ivoirien pour la prise en compte du marché national (local ou domestique) dans l’accord de partenariats volontaires (APV) et la vérification de l’applicabilité de la grille de légalité.

Mercredi, 23 mars 2016

Survival International a dénoncé le géant italien de l’ingénierie Salini, à l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) pour la construction d’un barrage controversé. Il risque de priver des centaines de milliers de personnes de leurs moyens de subsistance en Ethiopie et au Kenya. Le barrage a endigué les crues naturelles de la rivière Omo, dont 100 000 personnes dépendent pour irriguer leurs cultures et approvisionner leur bétail en eau. 100 000 autres personnes en dépendent également de manière indirecte.

Mercredi, 16 mars 2016

L'Union européenne (UE) va débloquer environ 7 millions d'euros (soit 4,5 milliards de francs CFA) pour la construction d'un "Centre d'Enfouissement et de Traitement des déchets solides urbains à Lomé (CET)". Le centre qui permettra de stocker et de traiter les déchets collectés dans la capitale constituera un début de solution au problème de salubrité publique de Lomé. Le projet CET aboutira à la mise en œuvre du programme d'assainissement de la ville de Lomé et de ses environs, avec le financement du Fonds Européen de Développement (FED), assurée par l'Agence Française de Développement (AFD).

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>