Décembre 2016
L Ma Me J V S D
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Vendredi, 02 décembre 2016

Chantre d'un nouveau modèle agricole, l'initiative Triple A (Adaptation de l'Agriculture Africaine) fait du bruit à la Cop 22. Les Marocains veulent la mettre au centre des actions sur le climat. Un stand de 900 mètres carrés, des projections 3D sur l'état de la planète en 2040, une agora réservée aux débats sur l'agriculture et la sécurité alimentaire....Pour cette Cop 22, le ministère de l'Agriculture marocain a vu grand. Un an après les accords de Paris qui ont vu la reconnaissance pour la première fois du rôle de l'agriculture et de la forêt dans la lutte contre le changement climatique, le Maroc a lancé son initiative Triple A (Adaptation de l'Agriculture Africaine).

Jeudi, 01 décembre 2016

Le mardi 6 décembre, l'Agence française de développement réunit ses partenaires, au musée du Quai Branly-Jacques-Chirac, pour ses 75 ans. Point d'orgue d'une semaine de réflexion et d'échanges, cet événement sera clôturé par le président de la République, François Hollande. Un vent porteur souffle sur l'AFD, bras séculier de l'aide française au développement. Depuis juillet, l'agence a un nouveau directeur général, Rémy Rioux, et les crédits de l'aide publique au développement (APD) vont progresser. C'est la première fois depuis six ans. Ils devraient ainsi atteindre 2,62 milliards d'euros en 2017. Ces dernières semaines, le patron de l'AFD a bataillé pour obtenir cette rallonge sur laquelle le président de la République s'était engagé.

À la COP22, le Roi du Maroc organisait le 16 novembre un sommet de l'Union africaine autour de la lutte contre le changement climatique. Le même jour, deux nouvelles initiatives ont vu le jour : le lancement d'un réseau d'investisseurs et la transformation d'I4CE en think tank Nord-Sud sur le climat. L'émergence d'une finance climat sur le continent est en cours. « L'épargne africaine au service d'une Afrique zéro carbone », tel était le titre de la conférence de lancement du réseau des investisseurs africains engagés sur le climat, à Marrakech le 16 novembre. « Il y a 500 milliards de dollars d'actifs dans les fonds de pension africains.

La Commission dévoilera le 30 novembre son « paquet hiver », composé de nouvelles propositions législatives sur l'énergie, visant la concrétisation de l'Union de l'énergie. Cette stratégie a pour double objectif de réduire la dépendance du bloc vis-à-vis des importations d'énergie et de lutter contre le changement climatique. Le paquet comprend une série d'objectifs sur l'énergie et le climat pour 2030, notamment en termes d'efficacité énergétique. Une meilleure efficacité permet en effet de réduire à la fois les émissions de CO2 et des importations d'énergie.

Vendredi, 25 novembre 2016

Les ONG ont accueilli avec réserve la refonte totale de la stratégie de l'UE sur le développement. Lors d'une conférence de presse à Strasbourg, la Commission – représentée par la chef de la diplomatie, Federica Mogherini, le vice-président Frans Timmermans et le commissaire au développement, Neven Mimica – a dévoilé une trilogie de documents sur l'avenir du développement et des dépenses liées à l'aide au développement jusqu'en 2030. Ils ont pour objectif d'intégrer les nouveaux objectifs pour le développement durable (ODD) de l'ONU dans la stratégie européenne.

Jeudi, 24 novembre 2016

A l'occasion de la journée de l'énergie plusieurs actions concrètes ont été mises en place au pavillon Maroc de la Zone bleue de la COP22, en particulier la signature de plusieurs contrats et accords de financement de projets s'inscrivant dans la perspective du développement durable et de la transformation énergétique. Ces accords portent notamment sur le financement des projets liés à l'assainissement liquide, à l'efficacité énergétique, à la promotion des énergies renouvelable en Afrique et dans les provinces du sud, ainsi qu'à la formation en matière d'énergie solaire.

Vendredi, 18 novembre 2016

A l'issue du premier Sommet africain de l'action, organisé mercredi 16 novembre en marge de la COP22 à Marrakech, qui a réuni une trentaine de chefs d'Etat africains, François Hollande a donné une conférence de presse. Le président français, qui a pris part à ce sommet aux côtés d'autres chefs de délégations étrangères, est revenu sur l'action de la France en Afrique en faveur de l'environnement, et sur ce qu'elle compte entreprendre pour "participer pleinement" à la transition vers le développement durable du continent.

Le Secrétaire général de la Commission de l'océan Indien (COI), Madi Hamada, s'est rendu à Bruxelles pour participer à la quatrième réunion du Groupe de haut niveau qui réunit les organisations régionales d'Afrique orientale et australe et de l'océan Indien (AfOA-OI) et l'Union européenne (UE) pour la programmation et la mise en œuvre du 11ème Fonds européen de développement (FED). A cette occasion, le Secrétaire général de la COI a réitéré la nécessité de prendre en compte les spécificités insulaires dans l'élaboration et la conduite des programmes de développement à venir.

Vendredi, 11 novembre 2016

C'est lundi prochain que s'ouvrira à Marrakech la COP22, la Conférence des Parties signataires de la Convention Climat. Le Maroc qui, après Paris l'année dernière, entendrait largement inscrire la Conférence sous le sceau de son initiative Triple A ou AAA : adaptation, agriculture et Afrique (lire nos informations). D'ores et déjà, le Royaume bruisse de réunions préparatoires. Dimanche 13 novembre serait présentée la nouvelle initiative marocaine tendant à mobiliser $ 30 milliards afin d'aider les pays africains à transformer et adapter leur secteur agricole aux changements climatiques, a expliqué le conseiller media de la COP22, rapporte Lina. Rappelons que tous les pays africains, sans exception, ont inclus l'agriculture dans leurs contributions nationales remises en amont de la Conférence.

La mise en œuvre d'une agriculture climato-intelligente en Afrique est l'un des moyens les plus efficaces pour combattre le changement climatique. En effet, l'augmentation de l'utilisation de biointrants naturels apporterait non seulement des avantages majeurs sur le plan agricole mais contribuerait fortement à la lutte contre le réchauffement de la planète. Ces biointrants naturels préservent et régénèrent les sols dont ils améliorent la fertilité et la santé tout en préservant la biodiversité. Ils améliorent la nutrition des plantes et renforcent leur protection en favorisant la matière organique et les micro-organismes à intérêt agricole.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>