Mai 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mardi, 15 décembre 2015

Des millions de téléphones usagés, des téléviseurs, des ordinateurs et appareils électroménagers, le monde entier continue de déverser, en toute illégalité, de grandes quantités d’équipements désaffectés en Afrique. Ces appareils, dont les composants peuvent se révéler très toxiques, finissent souvent dans des décharges clandestines des grands centres urbains. Les experts sont unanimes, l'Afrique est en passe de devenir le continent-poubelle des ordures toxiques du monde développé. Ils devraient atteindre 67 millions de tonnes en 2017, soit une hausse d’un tiers par rapport à 2014. Selon un rapport du programme des Nations Unies pour l’environnement, la France, l’Allemagne et la Grande Bretagne sont les principaux pays exportateurs de déchets électroniques en Afrique où ils atterrissent sur le marché de l’occasion.

Plus de 150 participants ont répondu présent lors d’un séminaire organisé par l’agence régionale de l’AFD pour Maurice et les Seychelles, dédié à SUNREF océan Indien. Au menu, les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et la protection de l’environnement. Lors de ce rassemblement, les participants ont pris connaissance du programme SUNREF, ainsi d’une sélection de projets du secteur privé financée par l’intermédiaire de cette ligne de crédit verte déployée au sein de l’océan Indien dans les secteurs de la maîtrise de l’énergie et de la protection de l’environnement.

Mardi, 24 novembre 2015

La Semaine européenne de la réduction des déchets commence dès demain (22 novembre), en Polynésie.  Cette année, 225 actions sont programmées, dont près de la moitié en milieu scolaire. Les entreprises ne sont pas en reste. Un guide à l’attention des professionnels va être lancé la semaine prochaine.  On peut tous faire mieux. Tel aurait pu être le mot d’ordre lancé hier après-midi par les organisateurs de la Semaine européenne de la réduction des déchets (SERD), qui se tiendra toute la semaine prochaine, un peu partout en Polynésie, et dont les grandes lignes ont été dessinées hier à la présidence, avenue Pouvana’a a Oopa.

La Semaine européenne de la réduction des déchets commence dès demain (22 novembre), en Polynésie.  Cette année, 225 actions sont programmées, dont près de la moitié en milieu scolaire. Les entreprises ne sont pas en reste. Un guide à l’attention des professionnels va être lancé la semaine prochaine.  On peut tous faire mieux. Tel aurait pu être le mot d’ordre lancé hier après-midi par les organisateurs de la Semaine européenne de la réduction des déchets (SERD), qui se tiendra toute la semaine prochaine, un peu partout en Polynésie, et dont les grandes lignes ont été dessinées hier à la présidence, avenue Pouvana’a a Oopa.

Lundi, 26 octobre 2015

La consultation publique internationale de la Commission européenne sur la contribution de l'UE à une meilleure gouvernance internationale des mers et des océans pour une « croissance bleue » durable, est arrivée à son terme. L'UE a un rôle de précurseur international dans le développement d'économies océaniques durables, avec une réglementation environnementale solide, une nouvelle politique commune de la pêche et des efforts de lutte contre la pêche illégale au niveau mondial. La Commission va analyser les contributions reçues et lancer l'année prochaine, sur base des avis recueillis, une initiative sur la gouvernance internationale des océans.

Jeudi, 22 octobre 2015

L'Étude d'impact de développement durable (EID) sur les négociations de l'Accord sur les biens environnementaux (ABE) est bien en cours. Le projet de rapport intermédiaire a été publié et est ouvert aux commentaires. Les acteurs concernés auront une nouvelle opportunité d'émettre des commentaires lorsque le projet de rapport final sera publié et ouvert aux commentaires dans le courant du mois de novembre.

Lundi, 19 octobre 2015

Il y a dix ans, la Guinée-Bissau ne possédait pas de patrouilleurs pour assurer le contrôle de ses eaux et effectuer une surveillance maritime permettant de mettre un frein aux activités de pêche illégale. Cependant, l'Espagne a annoncé qu'elle allait l'aider à acquérir trois navires de patrouille pour lutter contre la pêche illégale dans ses eaux territoriales. En vertu d'un accord récemment signé en Guinée-Bissau, les navires, qui seront financés par des fonds de l'Union européenne, seront fabriqués par un constructeur naval espagnol anonyme. Le service de surveillance des pêches (FISCAP) salue ce soutien.

Mardi, 29 septembre 2015

Une étude sur le potentiel de la croissance bleue souligne comment les recherches menées dans le cadre du programme Horizon 2020 s'ancrent dans le contexte plus large de la sécurité alimentaire, de l'agriculture et de la sylviculture durables, de la recherche marine, maritime et sur les eaux intérieures, et de la bioéconomie. Le rapport met en évidence l'un des principaux objectifs de ce défi de société, à savoir l'optimisation durable des ressources biologiques. Le programme-cadre prévoit un certain nombre d'accords et de dialogues bilatéraux, ainsi que des initiatives de coopération internationale telles que le dialogue UE-Afrique sur la recherche et l'innovation (R & I).

Vendredi, 04 septembre 2015

Bien que les négociations portant sur des accords de partenariat économique (APE) aient été lancées avec sept régions dès 2002 (et que leur conclusion ne devait pas prendre plus de cinq ans), seul un APE complet était en vigueur en mars 2015: l'accord entre l'Union européenne et le Forum des Caraïbes (Cariforum). Quelques APE intérimaires sont actuellement mis en œuvre, tel que celui négocié avec l'Afrique orientale et australe. La présente analyse compare les principales dispositions relatives aux normes sociales et environnementales de l'APE entre l'Union et l'Afrique de l'Ouest aux dispositions prévues par l'APE Cariforum UE et par l'APE intérimaire conclu avec les États d'Afrique orientale et australe

Jeudi, 23 juillet 2015

Lors de la 3ème conférence internationale sur le financement du développement, l’UE a annoncé la mise en place d’un dispositif de fonds d’une valeur de 80 millions d’euros visant à soutenir la gestion des risques de catastrophes en Afrique subsaharienne, qui sera financé dans le cadre de la coopération UE-ACP. Margareta Wahlström, représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la réduction des risques de catastrophe, a salué le projet et a fait part de l’enthousiasme de l’UNISDR à s’associer aux gouvernements africains pour mettre en œuvre les programmes. Elle a déclaré : « Il s’agit d’un investissement stratégique à long terme pour renforcer la résilience en Afrique

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>