Mars 2017
L Ma Me J V S D
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Vendredi, 24 mars 2017

Le Ministre sénégalais de l’économie, des finances et du plan, Amadou Ba, et le Directeur général du Bureau Régional de Développement et de Prestation de Services pour l’Afrique de l’Ouest de la Banque africaine de développement (BAD), Janvier Litse, ont signé à Dakar, l’accord de prêt relatif au financement du Projet de construction du Pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal. Le coût total du projet est évalué à 87,62 millions d’Euros (soit environ 57,5 milliards FCFA). La contribution du Groupe de la BAD d’un montant global de 26,7 milliards FCFA correspondant à 46,5% du coût total comprend : (i) un prêt FAD à la Mauritanie d’un montant d’environ 20,6 milliards de FCFA ; et (ii) un prêt FAD au Sénégal d’un montant de 6,1 milliards de FCFA. Le projet est cofinancé par la BAD, la Banque Européenne d’Investissement (BEI), l’Union Européenne (UE), ainsi que les gouvernements de la Mauritanie et du Sénégal.

Le groupe AFD lance, avec le soutien de l’Union Européenne, « African Renewable Energy Scale Up facility » destiné à stimuler les investissements du secteur privé dans le domaine des énergies renouvelables connectées (on-grid) et hors-réseau (off-grid) en Afrique. Cela s’est passé lundi à l’occasion du Africa CEO Forum, qui s’est ouvert à Genève. Pour répondre aux besoins croissants d’accès à l’énergie en Afrique, il est essentiel d’accompagner le développement massif de technologies d’énergies renouvelables, notamment solaire. Ceux-ci joueront un rôle majeur dans les prochaines années, en raison des récentes réductions des prix et de l’apparition de modèles économiques innovants.

La France et la Gambie ont décidé de renforcer leurs liens pour affermir la démocratie et l'Etat de droit en Gambie, ont annoncé mercredi les présidents François Hollande et Adama Barrow, à l'issue d'une rencontre au Palais de l'Elysée, à Paris. 'Les deux présidents ont décidé de renforcer les liens entre les deux pays pour affermir la démocratie et l'Etat de droit en Gambie. Un séminaire sur la justice transitionnelle sera accueilli à l'Alliance franco-gambienne de Banjul pour illustrer, par des exemples africains et étrangers, l'importance des processus de justice et de réconciliation', a indiqué un communiqué de la présidence française publié mercredi. Les deux chefs d'Etat ont eu un échange approfondi sur les perspectives de renforcement de la coopération bilatérale et ont convenu de développer leur coopération en matière de formation des forces gambiennes de sécurité.

Jeudi, 23 mars 2017

Les organisations de la société civile du Gabon et de la Guinée équatoriale, en session de formation la semaine dernière à Malabo, la capitale équato-guinéenne, se rencontrent dans la capitale gabonaise du 24 au 28 avril prochain en vue de peaufiner la stratégie d’accompagnement et d’admission de leurs pays respectifs à l’Initiative de transparence dans les industries extractives (ITIE). Les associations de ces deux pays, qui peinent encore à se faire accepter dans le club des Etats qui apportent de la lisibilité dans les chiffres de l’exploitation des ressources du sol et du sous-sol, entendent introduire une demande de révision des critères d’intégration auprès du comité international de cette organisation. Le directeur de la commission nationale de l’ITIE de Guinée équatoriale, Hinestrosa Gomez, pense que la crise pétrolière actuelle impose des discussions devant aboutir à la redéfinition de plusieurs aspects.

L'Agence française de développement (AFD) a annoncé, lors du SME Ventures Forum qui s'est déroulé les 15 et 16 mars à Paris, un investissement de 7 millions de dollars dans le fonds d'investissement Oasis Africa Fund (OAF) qui soutient l'émergence des PME au Ghana et en Côte d'Ivoire. Cette prise de participation a été faite au moyen de la facilité «Social Business» du fonds d'investissement et de soutien aux entreprises en Afrique (FISEA), détenu par l'AFD et conseillé par Proparco. «Notre objectif est de déceler et d'accompagner, via le fonds OAF, des PME locales, spécialisées dans les produits et services de base et ciblant des populations vulnérables.

Vendredi, 17 mars 2017

A l’initiative de Philippe Germain, président du gouvernement, avec le soutien du Haut-commissariat de la Nouvelle-Calédonie, une délégation d’ambassadeurs de France dans le Pacifique et de représentants de l’État est en Nouvelle-Calédonie cette semaine. C’est au cours de deux journées que le gouvernement les recevra au sein du Creipac pour des échanges qui porteront sur plusieurs volets : la politique d’intégration régionale des collectivités françaises, l’intégration économique et commerciale de la Nouvelle-Calédonie dans la zone Pacifique, la gestion durable des océans et enfin, la coordination des moyens de l’État et de l’Europe en faveur de l’intégration régionale.

Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a réuni le 17 mars les partenaires de la société civile actifs dans le domaine du développement et de la solidarité internationale à l’occasion de la publication du premier document d’orientation relatif au partenariat entre le ministère et la société civile. Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’Etat chargé du développement et de la Francophonie, a participé à cette rencontre. Élaboré à la demande du comité interministériel pour la coopération internationale et le développement et en lien avec les organisations concernées réunies au sein du conseil national du développement et de la solidarité internationale, ce document définit le périmètre, les ambitions et les moyens de ce partenariat, et les pistes pour l’approfondir. Les organisations de la société civile sont des acteurs majeurs de notre politique de développement et de solidarité internationale.

L’Union européenne devrait commencer les décaissements prévus dans le 11ème FED, cette année. Le développement rural est mis en avant. Un décaissement attendu avant la fin de l’année. À entendre l’ambassadeur de l’Union européenne, Antonio Sanchez Benedito, la somme de 90 millions d’euros devrait être engagée sur le 11ème Fonds européen de développement (FED) cette année, pour soutenir le développement rural. « Cette année, il y aura 90 millions d’euros pour le développement rural avec un programme dans le Nord, et un autre grand programme de portée nationale », a-t-il déclaré hier, lors d’un point de presse donné à l’issue du dialogue politique tenu à Maha­zoarivo.

La baisse drastique des dépenses d’aide au développement annoncée par Donald Trump risque de mettre en péril les efforts internationaux de lutte contre la pauvreté. Le premier budget fédéral présenté par le président Donald Trump est de mauvais augure pour la lutte mondiale contre la pauvreté. Honorant sa promesse de campagne de concentrer les dépenses publiques sur le sol américain, Donald Trump a annoncé une réduction drastique des dépenses de solidarité internationale. Dans la proposition, qui devra être approuvée par le Congrès, le budget de l’aide au développement américain serait réduit de 28%. Autre cible, la contribution des États-Unis au budget de l’ONU serait coupée, alors même que l’organisation peine à faire face à la multiplication des situations d’urgences dans le monde.

Autant pour la restructuration des forces de sécurité que pour l'appui à des projets économiques importants, Paris entend être à l'unisson d'Abidjan. « Le chef de l'État a confirmé le soutien de la France aux efforts de la Côte d'Ivoire en matière de restructuration des forces de sécurité, en particulier dans leur préparation au déploiement dans le cadre d'opérations de maintien de la paix des Nations unies ou de l'Union africaine », vient d'indiquer un communiqué de la présidence française à l'issue d'une rencontre entre François Hollande, le chef de l'État français, et Alassane Ouattara, le président de la Côte d'Ivoire.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>