Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Jeudi, 23 novembre 2017

Le Président centrafricain est depuis un jour au siège de l’Union Européenne. Invité dans le cadre de la Semaine Africaine au Parlement Européen, il participera à la conférence de haut niveau organisée par l’organisation régionale. A moins de quelques semaines du Sommet Union Africaine- Union Européenne à Abidjan (Côte d’Ivoire) et juste un an après la Conférence de Bruxelles sur la RCA, la Semaine Africaine au Parlement Européen dont prennent part le Chef d’Etat centrafricain, de nombreux membres de commissions et de délégations parlementaires a débuté ce matin à Bruxelles. Ces personnalités « participeront à des rencontres et des débats afin de définir la teneur d’un partenariat renouvelé avec l’Afrique », lit-on dans le communiqué du Président du Parlement européen, M. Antonio Tajani.

La Commission européenne a annoncé qu'elle appuiera à hauteur de 400 millions d'euros le Plan national de développement économique et social de la Guinée présenté aujourd'hui à Paris lors du Groupe consultatif. Le Commissaire en charge de la coopération internationale et du développement, Neven Mimica, a déclaré: "Il y a trois ans, la Guinée était frappée par Ebola. Aujourd'hui, le pays s'est relevé mais il continue à faire face à de nombreux défis. L'Union européenne reste aux côtés du peuple guinéen et appuiera le Plan national de développement économique et social de la Guinée à hauteur de 400 millions d'euros d'ici 2020.

Vendredi, 17 novembre 2017

Après les premières sessions de dialogue public-privé organisées en janvier 2017, au cours desquelles les contraintes qui entravent le développement des filières riz, anacarde et karité ont été identifiées, le ministère de l’Agriculture a initié les 2èmes sessions pour la mise en œuvre des engagements pris. Ce dialogue constitue un facteur incontournable pour créer les conditions favorables à la promotion de ces filières qui contribuent énormément à l’essor de l’économie nationale.

Le Ghana recevra 100 millions € de l’Allemagne pour le développement de son secteur énergétique. « Le Ghana fait partie des trois pays d’Afrique désignés pour bénéficier du partenariat bilatéral de réforme mis en œuvre dans le cadre du programme ‘Compact with Africa’. L’initiative apportera 100 millions € additionnels afin de soutenir le secteur des énergies renouvelables au Ghana.», a affirmé Hans-Helge Sander, chef de mission adjoint à l’Ambassade de l’Allemagne au Ghana.

Le projet Décentralisation des fonds climats (DFC) a financé à hauteur de 29 millions 905.000 francs CFA la mise en œuvre d’une initiative portant sur l’amélioration de l’agriculture et de l’élevage à Gnibi, dans le département de Kaffrine, en vue d’aider cette commune à renforcer sa résilience au changement climatique, a appris l’APS. Au total, 110 personnes ont bénéficié directement de ce projet, a précisé le représentant du DFC, Diadji Ndiaye, lors d’une "journée de passage du don" organisée ce week-end à Gnibi et dans le cadre duquel chaque famille bénéficiaire d’animaux donne à son tour à une autre famille nécessiteuse. Le projet DFC est financé par le programme BRACED (Building Resilience and Adaptation to Climate Extremes and Disasters), une initiative du DFID (Département pour le développement international du Royaume Uni).

Le projet «Appui à la réforme et à la sécurisation foncière» (ARSF) a été mis en œuvre depuis janvier 2016, sous la houlette du ministère auprès de la Présidence chargé des projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et de l’équipement (M2pate). Et dans les perspectives de renforcer cette politique surtout au niveau des communes rurales, l’Agence française de développement (AFD) et l’union Européenne ont alloué quatre millions d’euros. «Nous avons comme objectif de contribuer à l’amélioration de la sécurisation foncière en milieu rural et au renforcement et à la consolidation de la réforme foncière menée depuis 2005», a expliqué le coordonnateur du programme, Jérôme Marie Elysée Raomba, lors d’un point de presse hier à Anosy.

Mardi, 14 novembre 2017

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a effectué, du 13 au 14 novembre 2017, une visite de travail de deux jours à Lisbonne au Portugal, à l’invitation des autorités portugaises. Il était accompagné de l’administrateur du Portugal auprès de l’institution, Catherine Cudré-Mauroux. Mario Centeno, ministre des Finances et gouverneur du Portugal auprès de la BAD, s’est, le premier, entretenu avec le président de la première institution financière africaine de développement, et s’est félicité de sa venue à Lisbonne.

Lundi, 13 novembre 2017

Le premier symposium consacré à la coopération entre l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) et le Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) s’est tenu le 24 octobre au Secrétariat ACP, à Bruxelles. Le Secrétaire général ACP, Dr. Patrick I. Gomes et le Directeur général de l’ONUDI, LI Yong, ont participé à cet évènement axé sur le thème « Favoriser l’industrialisation inclusive et durable des pays ACP par la création d’emplois, les chaînes de valeur et l’investissement productif ».

264 millions d’enfants dans le monde ne vont pas à l’école. La coalition Éducation dénonce la faiblesse de l’aide française à l’éducation dans les pays en développement. La Coalition Éducation, qui rassemble 16 organisations de la société civile, doit rencontrer Brigitte Macron ce lundi 6 novembre, pour évoquer l’engagement de la France sur l’enjeu de l’apprentissage. Le président français a indiqué vouloir atteindre l’objectif de 0,7 % du PIB dédié à l’aide publique au développement (APD) d’ici 2030, avec un objectif intermédiaire de 0,55 % pour 2022. Cela représente une augmentation de pas moins de 3 milliards d’euros. Si la France maintient la part de 15% de l’APD totale pour l’éducation, cela représenterait 655 millions d’euros de financements supplémentaires pour le secteur de l’éducation d’ici à 2020.

La Commission européenne a annoncé l'octroi d'une aide globale de 106 millions d'euros (46 millions d'euros d'aide humanitaire et 60 millions d'aide au développement) afin d'aider directement la population du Soudan touchée par les déplacements forcés, la malnutrition, les épidémies et les conditions climatiques extrêmes récurrentes. Quelque 4,8 millions de Soudanais ont actuellement besoin d'une aide d'urgence. Cette annonce intervient alors que M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, est au Soudan et effectue des visites de projets d'aide humanitaire de l'UE dans le sud du Darfour.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>