Février 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Lundi, 18 décembre 2017

C’est avec le président français que le président haïtien débute sa première visite de travail en Europe. A l’Elysée, le 11 décembre 2017 dans l’après-midi, Emmanuel Macron et Jovenel Moïse, dans un tête à tête d’une trentaine de minutes, ont passé en revue la coopération entre les deux pays. L’élu de En marche promet à Haïti un financement de 30 millions de dollars pour des interventions dans les bassins versants et l’élu du PHTK promet à la France tout son soutien dans sa lutte contre le réchauffement climatique.

Les ministres européens du Développement ont adopté une nouvelle stratégie d’aide au commerce, qui doit permettre aux pays en développement d’intégrer les marchés internationaux. Les conclusions du Conseil « développement » du 11 décembre reflètent l’actualisation, en novembre, de la stratégie de la Commission sur l’aide au commerce. La version initiale de cette stratégie a été adoptée en 2007, suivant une initiative de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

C’est le président de la chambre des députés, Cholzer Chancy qui a donné le coup d’envoie de la 48e session de l’Assemblée parlementaire des pays ACP, le 15 décembre 2017, à Pétion-ville. C’est en faisant allusion aux problèmes communs aux pays Afrique, Caraïbe, Pacifique (ACP) que le parlementaire haïtien a souhaité la bienvenue à ses collègues invités. Parmi ces problèmes, Cholzer Chancy a souligné l’instabilité politique, les problèmes énergétiques, la lutte contre la pauvreté, l’instabilité alimentaire, les changements climatiques, etc.

L’Union européenne a publié mardi 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux. Elle a été établie par les ministres des finances des 28 pays membres. Les 28 ministres des finances de l'Union Européenne se sont réunis pour dresser cette liste qui épingle 17 états et territoires qui se situent hors Union européenne. Parmi ceux-ci, une majorité de territoires d'archipels : cinq se trouvent dans la Caraïbe et cinq autres dans le Pacifique. Parallèlement à la liste noire une liste grise de 47 pays a été rendue publique. La Nouvelle-Calédonie y figure.

"Je croyais pouvoir avoir mieux en Europe": après cinq ans passés en Italie comme saisonnier agricole et ouvrier en usine, Pape Samba Diane, 45 ans, revenu au Sénégal, dirige aujourd'hui l'association des producteurs de riz de sa localité. Dans ce pays d'Afrique de l'ouest, l'agriculture et ses nouvelles promesses font revenir à la terre certains jeunes migrants issus de l'exode rural comme lui, partis tenter leur chance à la capitale, Dakar, ou sur les dangereuses routes de l'exil vers l'Europe. Mbaye Touré, lui, a quitté fin 2014 son village de la vallée de Ndederling, à l'est du parc national du delta du Saloum, dans une région qui a longtemps peiné à parvenir à l'autosuffisance alimentaire malgré plusieurs plans de développement.

A l’occasion du One Planet summit, l’Union européenne a annoncé un plan d’investissement extérieur de 9 milliards d’euros d’ici 2020 pour la transition bas-carbone sur le continent africain et les régions limitrophes de l’Europe. Il s’agira de trois fonds respectivement dédiés à l’énergie, aux villes durables, et à l’agriculture durable. Ceux-ci sont censés permettre de lever 44 milliards d’euros. Dans le cadre du plan européen d’investissement (PEI), l’Union européenne a annoncé des investissements de l’ordre de 9 milliards d’euros d’ici 2020 dans trois domaines ciblés : villes, énergie et agriculture durables.

L’une des conséquences de la sortie du Royaume Uni de l’Union européenne, sera la baisse de 15% des budget de Bruxelles pour l’aide au développement. La Grande-Bretagne devrait en revanche augmenter ses aides bilatérales, mais de combien ? La sortie annoncée du Royaume-Uni de l'Union européenne va affecter l’Afrique. Le Brexit implique une réduction de près de 15% du budget Fonds européen de développement (FED), principal instrument de l’aide au dévelop-pement. Le Royaume-Uni est aujourd’hui le 3e contributeur au FED derrière l’Allemagne et la France.

Mardi, 28 novembre 2017

Lundi 20 novembre, le Ministre du commerce extérieur et des investissements étrangers M. Rodrigo Malmierca Díaz et le Directeur du département Amérique latine et Caraïbes de l’Agence française de développement M. Hervé Conan, ont signé à La Havane la première convention de financement de l’AFD, en présence de l’Ambassadeur de France à Cuba, SE Jean-Marie Bruno. Cette signature intervient un an, jour pour jour, après l’ouverture du bureau de l’AFD à Cuba. L’accord signé constitue la première intervention d’une banque de développement d’un pays membre de l’OCDE à Cuba.

Le sommet UE-UA n’a pas encore commencé mais déjà des réunions parallèles s’organisent depuis dimanche à Abidjan. Ainsi à la Bourse du travail, un forum citoyen réunit plus de 600 participants venus d’Europe et d’Afrique qui planchent sur des propositions qui - espèrent-ils - seront entendues par les dirigeants des Etats qui se réuniront mercredi 29 novembre au palais des Congrès de l’Hôtel Ivoire. Dans l’amphithéâtre de la Bourse du travail à Treichville cela vibrionne, débat, échange et parfois même s’invective. Les participants, tous issues d’ONG, de syndicats ou de plateformes sociales regroupant plusieurs nations africaines, sont assez sceptiques sur le partenariat UE-UA et ses bénéfices.

Vendredi, 24 novembre 2017

Huit agriculteurs originaires du Mali viennent d'achever un voyage de trois semaines à la découverte des exploitations bretonnes. Fin du voyage d'étude pour huit jeunes agriculteurs maliens. Après trois semaines à découvrir des exploitations bretonnes, la délégation originaire de la province de Ségou repart dans son pays. Avec des idées plein la tête. "On a découvert des organisations, des techniques intéressantes", témoigne Mamadou Sissoko, président de la coordination régionale des jeunes ruraux de Ségou. Un agriculteur qui a été bluffé par les liens entre paysans bretons, à travers les coopératives.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>