Octobre 2017
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mardi, 10 octobre 2017

Des jeunes d’Afrique et d’Europe, y compris des représentants de la Diaspora africaines, se rassembleront du 9 au 11 octobre à Abidjan, en Côte d’Ivoire, pour participer au 4e Sommet Afrique-Europe de la Jeunesse. Lors du Sommet, les délégués participeront à un débat animé, afin d’élaborer des recommandations et des solutions à soumettre aux Chefs d'État lors du 5e Sommet UA-UE, qui se tiendra également à Abidjan, les 29 et 30 novembre. Un total de 120 jeunes motivés, d’Afrique et d’Europe, sélectionnés parmi plus de 7 500 candidats, discuteront de questions importantes pour la jeunesse des deux continents.

Afrique, Caraïbes et Pacifique : le partenariat aidera les pays à passer de la viande de brousse à des sources alternatives de protéines animales. Lancé le mardi 10 octobre à la FAO, un programme impliquant plusieurs partenaires et estimé à 45 millions d'euros vise à aider les pays des régions Pacifique, Afrique et Caraïbes à mettre un terme à la chasse non durable des animaux sauvages, à protéger leur héritage naturel et à renforcer les moyens d'existence des populations, ainsi que la sécurité alimentaire. Financé par la Commission européenne, le programme qui s'étalera sur sept ans, est une initiative du Groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

Lundi, 09 octobre 2017

Le gouvernement guinéen via son ministère de l’Economie et des Finances, a procédé à la signature ce vendredi 29 septembre de deux conventions avec l’Union Européenne (EU) représentée son chef de délégation à Conakry, Gerardus Giélen. L’évènement qui a eu pour cadre la salle de conférence du ministère de l’Economie, était rehaussé de la présence du ministre d’Etat, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, de son homologue de l’Environnement et des Eaux et Forêts ainsi que de nombreux invités et partenaires au développement. Deux projets qui vont permettre d’aboutir à des résultats très concrets en termes de formation, d’équipements, d’amélioration des services, d’amélioration des relations entre les forces de sécurité et la population civile, de protection de l’environnement, de lutte contre le trafic humain.

Les Rencontres Africa 2017 qui se tiennent depuis lundi 2 octobre à Abidjan ont servi de cadre au renforcement de la collaboration entre le patronat ivoirien représenté par la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) et la Banque Publique d’Investissements Français (BPI France). En effet une signature de convention entre les deux entités a eu lieu en marge du forum organisé pour la première fois en Afrique. M. Jean-Marie Acka, président du patronat ivoirien a salué cette convention au travers de laquelle les outils de la BPI France pourront servir au renforcement des capacités des entreprises ivoiriennes.

Les ministres de la pêche et de l’aquaculture des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) se sont mis d’accord sur des mesures pour intensifier la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), ainsi que pour remédier au problème des subventions en faveur de la pêche à l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Une déclaration publiée à l’issue de la cinquième réunion ACP des ministres de la pêche et de l’aquaculture, organisée plus tôt cette semaine, a aussi indiqué que les ministres avaient défini ensemble des mesures pour renforcer la production aquacole, promouvoir une gestion efficace de la pêche et soutenir les activités de pêche à petite échelle.

Jusqu’à 250 délégués de haut niveau participeront à la quatrième édition du Sommet (« Indaba ») Afrique du Sud-Italie, qui se tiendra les 24 et 25 octobre 2017 à l’hôtel Hyatt Regency de Rosebank, à Johannesburg. Le sommet est organisé par le groupe The European House – Ambrosetti (TEH-A), une éminente société italienne de conseil en gestion. Pour la quatrième année consécutive, l’entreprise a été élue numéro un des think tanks privés en Italie, et se classe dans le top 10 européen. Le groupe figure aussi parmi les cent think tank indépendants les plus estimés du monde, sur un total de 6 846, dans le Global Go To Think Tank Index Report 2016 de l’Université de Pennsylvanie.

De 2014 à 2017, 421 petites entreprises ont reçu du soutien financier et logistique du département britannique du développement international (Department for International Development, DFID) en vue de développer et mettre en œuvre leurs idées commerciales, a déclaré le directeur pays du DFID, M. Philip Smith. Ce soutien, affirme-t-il, a résulté en une croissance des revenus supérieure à 250 % pour ces entreprises qui, à leur tour, ont permis de créer 1 203 emplois dans le pays.

Dans le cadre de la conférence «Notre océan», l'Union européenne et le groupe des 79 États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique ont réaffirmé aujourd'hui leur soutien à la mise en œuvre de l'ODD 14 et ont souligné leur attachement à une vision ambitieuse et à long terme de la protection, de la valorisation et de l'utilisation durable de nos océans ainsi qu'à la croissance bleue durable, de même que leur volonté d'intensifier leur action coordonnée et leur coopération.

Vendredi, 06 octobre 2017

Ce sont 27 milliards de F. Cfa que l'Union européenne (Ue) prévoit d’investir dans le développement du transport, et l'entretien du réseau routier national. L'information a été donnée par l'ambassadeur de l'Ue en Côte d'Ivoire, Jean-François Valette, le jeudi 21septembre 2017, au cours d'une cérémonie de dons aux ministères des Transports et des Infrastructures économiques. Cette cérémonie a eu lieu au siège de l'Office de la sécurité routière (Oser), à Marcory. Le responsable de l'Ue a indiqué à cette occasion, que l'Organisation entendait renforcer son appui au gouvernement ivoirien, pour le développement du transport et du réseau routier.

M. Jean-Christophe Maurin est depuis, début septembre 2017, le nouveau directeur du bureau de l’Agence française de développement au Niger (AFD). Docteur en géophysique pétrolière, professeur des universités. M. Maurin a notamment travaillé pour le ministère français des Affaires étrangères au Congo et au Sénégal, puis en administration centrale, chargé de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle. Il a intégré l’AFD en 2009 où il est devenu responsable de la division Éducation et formation professionnelle, avant de rejoindre Kinshasa en 2013 en qualité de directeur de l’AFD en République démocratique du Congo.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>